Le Triglav

Le Triglav est le point culminant des Alpes juliennes. Sa silhouette profilée se voit jusqu’à 100 kilomètres à la ronde. La vedette de ce symbole national slovène, c’est sa face nord, une des plus hautes parois des Alpes orientales. Au sommet, le chamois blanc aux cornes d’or Zlatorog aurait été le gardien d’un trésor. Le Triglav se dresse au milieu d’une nature saisissante et en dessus de l’Isonzo, fleuve aux eaux émeraude.

Pourquoi pas?

La voie normale: Tous les chemins exigent un pied sûr, pas de vertige et de l’expérience en via ferrata, car le sommet n’est accessible que par des passages raides équipés de broches en fer, de marches en fer et de câbles. La voie Tominšek (1320 m, via ferrata B, passages en I, 7 h) est un des itinéraires les plus faciles. C’est son profil oriental, avec ses trois dents, qui a valu à cette montagne le nom de Triglav, «Trois Têtes» en slovène.

La belle voie: La voie Bamberg (1900 m, via ferrata K3 et passages d’escalade jusqu’au II-, 6-7 h) est l’une des voies les plus exigeantes côté nord par le col Luknja. Certains passages sont exposés et seuls certains endroits sont équipés de points d’assurage, mais il n’y a pas de passage-clé extrême.

Symbole du sommet du Triglav, la petite tour en métal «Aljažev stolp» a été érigée en 1895. Point culminant de la Slovénie, elle revêt une importance particulière pour le pays et ses habitants et offre un abri serré en cas de tempête.

La voie célèbre: Avec 1500 mètres de haut et 3 kilomètres de large, la face nord du Triglav réserve de nombreuses voies aux alpinistes chevronnés. Il y a un siècle, le glacier couvrait encore 40 hectares. Aujourd’hui, il se limite à 3,6 hectares sans crevasse ni zone d’accumulation. La voie slovène (1900 m, III+) monte dans la partie gauche de la paroi jusqu’au sommet dans un rocher en partie friable. Le passage-clé se trouve directement au départ dans un système de cheminées.

L’homme en montagne

«Si j’avais su à l’époque ce qu’était un sac de couchage, j’aurais passé plus d’une nuit là-haut à rêvasser», écrivait Julius Kugy (1858 - 1944). Il fut le principal ouvreur des Alpes juliennes, avec une cinquantaine de voies et d’itinéraires à son compte. Il a décrit le Triglav comme le «roi des Alpes slovènes».

Altitude: 2864 m

Hauteur de culminance: 2059 m → col de Camporosso

Proéminence: 72,5 km → Kleines Reisseck

Première: 28 août 1778; Lovrenc Willomitzer avec Luka Korošec, Stefan Rožič et Matija Kos (SLO)

Voie normale: voie Tominšek, via ferrata B

Cabanes: Aljažev Dom (1015 m), Triglavski dom na Kredarici (2515 m)

Feedback