«Les Alpes» déraillent

La page de couverture de la revue «Les Alpes» 8/2012 montre un grimpeur de l’extrême gravissant un container rouillé. Si je suis disposé à accepter une telle couverture avec «Escalade sportive» pour titre, j’estime en revanche que la grimpe sur un haut fourneau en Allemagne n’a vraiment rien à voir avec notre alpinisme. Je ne doute pas de la valeur artistique et photographique de cette photo, mais s’il vous plaît, pas comme vitrine de nos montagnes. Etait-ce de la provocation? Pourquoi et pour qui? Nous avons encore de si belles régions de montagne à faire découvrir qu’il n’est pas nécessaire d’aller en chercher dans le «Kohlenpot» allemand (appellation populaire désignant le bassin houiller de la Ruhr). Je suis certain que nombre d’alpinistes et randonneurs normaux, jeunes ou moins jeunes, condamnent vertement ce faux pas. J’aime les montagnes avec ses habitants, ses animaux et sa flore, aussi bien en Suisse qu’à l’étranger. L’escalade sportive ou même les compétitions de grimpe sont d’un autre ordre et n’ont leur place qu’accessoirement dans «Les Alpes»!

Feedback