Les cinq conseils d’un pro

Tony Sbalbi, le nouvel entraîneur chamoniard de l’équipe nationale, conseille les amateurs.

Bilan de santé

«Un check-up s’impose avant le début de la saison. Notamment un électrocardiogramme et un bilan sanguin. Les informations obtenues lors de ces tests permettent d’adapter sa préparation et son alimentation en conséquence.»

Sécurité

«Le ski-alpinisme se pratique dans un milieu hostile et techniquement difficile. Dans ce sens, la pratique de l’alpinisme estival permet de mieux appréhender la montagne dans sa globalité. On veillera par ailleurs à suivre un stage de nivologie et à réitérer des exercices de DVA le plus régulièrement possible.»

Alimentation

«Pour ceux qui ont l’habitude de se laisser aller en été, il est important de revenir à une alimentation plus saine dès l’automne. Les féculents doivent être consommés en fonction du rythme d’entraînement, et les protéines évitées le soir. Quatre repas, dont un bon goûter en plus du matin-midi-soir, sont recommandés. Des compléments d’Omega 3, de glutamine et une cure de probiotique peuvent être bénéfiques.»

Entraînement

«Trois séances hebdomadaires sont souhaitables. Avant la neige, on pratiquera des sports d’endurance

comme le trail, le VTT ou le nordic walking. Il faut envisager des cycles de trois semaines, avec chaque fois une semaine de récupération. La musculation spécifique est également importante, spécialement pour la descente.»

Récupération

«Elle fait partie intégrante de l’entraînement. Ses piliers sont l’hydratation, l’étirement et le sommeil. Les massages, l’électrostimulation et les chaussettes de contention sont des moyens complémentaires intéressants.»

Bio express

1969 Naissance dans le Val-de-Marne (F)

2001 Diplôme de guide

2002 Membre de l’équipe de France de ski-alpinisme

20031er à la Pierra Menta

2010 1er à la Sella Ronda

2012 Entraîneur national des jeunes

skieurs-alpinistes français (FFME)

Feedback