«Les Montagnes de l'Aletsch en hiver, excellent!»

arrêt sur histoire

«Le style de Morgenthaler est aussi élégant que ses excursions.» Ce jugement de Rudolf Wyss, paru dans le Jahrbuch des S.A.C. (Bulletin annuel du CAS) de 1917, reste valable aujourd’hui encore. En février 1917, Hans Morgenthaler et Bernhard Lauterburg ont découvert le groupe de sommets de l’Oberaletsch, une région qui offre de magnifiques possibilités pour la randonnée à skis. Ils ont gravi pour la première fois à skis les sommets suivants: le 11 février, le Schinhorn (3797 m), le 13, le Nesthorn (3821 m) et le Lötschentaler Breithorn (3785 m), et enfin, le 14, l’Aletschhorn (4193 m). Le lendemain, les deux alpinistes ont passé le Beichpass pour atteindre le Petersgrat le jour suivant et franchir la Gamchilücke, dans le Kiental. Cette exploration d’un nouveau terrain de ski de randonnée est aussi grandiose que le rapport de 14 pages intitulé «Randonnées à skis dans l’Oberaletsch» qu’en a fait Hamo, comme s’est lui-même surnommé l’auteur. «Puis, enfin, la descente, en ligne droite, tantôt en schuss, tantôt à l’arrêt, comme dans toutes les descentes à skis à faible déclivité de l’Oberland bernois.» Le texte de Morgenthaler est disponible sur www.e-periodica.ch. Le nouveau guide du CAS Skitouren Berner Alpen Ost fournit une bonne description des sommets en question.

Feedback