Les Préalpes font barrage aux polluants | Club Alpin Suisse CAS

Les Préalpes font barrage aux polluants

Grâce à l' effet de barrage des montagnes, les régions intérieures des Alpes sont moins touchées par les polluants organiques persistants ( POP ) que leurs versants nord et sud. C' est un des résultats de l' étude « Monarpop », lancée en 2004; cette étude a également permis de constater que la pollution en POP avait considérablement baissé en comparaison à 1993.

Au sein du projet, dont les résultats ont été publiés fin 2007, des chercheurs autrichiens, allemands, suisses, slovènes et italiens ont mesuré la quantité, la provenance, la dissémination et la persistance des POP sur quarante sites isolés des Alpes. En Suisse, les mesures ont été effectuées par l' Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage ( WSL ), notamment au Weissfluhjoch à Davos. Les POP comprennent entre autres le DDT, le PCB ( polychlorobiphé-nyle ) et la dioxine. Ils s' enrichissent dans les matériaux organiques et dans la chaîne d' alimentation. Ils influencent le système hormonal, immunitaire et nerveux de l' homme et sont la cause de déformations chez les embryons, et de cancers. Pour plus d' informations: www.monarpop.at a Christoph Meier ( trad. )

Feedback