Les tendances actuelles du ski-alpinisme Une évolution considérable

Rolf Zurbrügg, chef de discipline ski-alpinisme au CAS, connaît son sujet sur le bout des doigts. Il nous parle de l' évolution de son sport, du dopage, du matériel et de l' avenir de cette discipline passionnante, alliant compétition et contact avec la nature.

Jusqu' en 1948, les épreuves de ski de randonnée étaient une discipline olympique. C' est un statut auquel nous aspirons à nouveau aujourd'hui. De manière générale, entre la première course, il y a près de 100 ans, et maintenant, ce sport a gagné en rapidité. A titre d' exemple, Le ski-alpinisme est un sport qui a énormément gagné en vitesse. Les manipulations, très rapides, contribuent à l'améliorer des temps effectués par l' élite, l' encadrement de l' équipe nationale et de la mise en place des structures d' entraînement par heure, si le terrain et la neige le per-mettent

Sans doute. Le dopage, à savoir l' em de méthodes médicales illicites et l' absorption de substances interdites pour améliorer ses performances, est un sujet central dans toutes les disciplines sportives. Le ski-alpinisme tient à rester « propre ». Tous les athlètes de l' équipe nationale s' engagent par écrit, avant le commencement de la saison, à renoncer au dopage sous toutes ses formes. Des contrôles sont effectués régulièrement lors de courses en Suisse et à l' étranger, et aussi pendant les entraînements. Si un test fournit un résultat positif, l'athlète peut écoper d'une amende allant jusqu' à 200 000 francs, être suspendu des compétitions et exclu de l' équipe.

Dans le ski-alpinisme suisse, aucun, que ce soit lors d' entraînements ou de compétitions. La même personne peut être testée plusieurs fois. L' élite a actuellement besoin, au terme d' une montée, de 15 secondes pour être prête à la descente. Dans l' autre sens, le changement – à savoir coller les peaux, ouvrir les fixations et repartir en montée – dure à peine 30 secondes. Les temps effectués par l' élité sont aussi beaucoup plus courts. Ce sport s' est considérablement professionnalisé au cours de ces vingt dernières années.

De manière générale, tout l' équipe est devenu plus léger, plus stable et plus performant. Aujourd'hui, la fixation la plus légère pèse moins de 250 g la paire. Malgré ce poids dérisoire, elle est parfaitement au point techniquement, robuste et sûre, avec une grande précision et une excellente tenue du pied. Un seul inconvénient: elle est moins confortable à chausser que les autres modèles. La chaussure la plus récente, elle, est entièrement en carbone et pèse moins d' un kilogramme. Cependant, à 1800 francs la paire environ, elle représente un investissement non négligeable.

L' élite mondiale – et je suis fier de dire que la Suisse en fait partie – franchit actuellement jusqu' à 1500 m de dénivelé.

Les tests effectués dans tous les sports d' endurance ont fourni des résultats très réjouissants. Les méthodes actuelles permettent de déceler même des quantités négligeables de caféine ou d' analgésiques. Dans mon activité de guide de montagne, pendant les courses ou en cabane, je constate souvent que mes clients prennent des substances qui améliorent la performance ou des analgésiques, p. ex. des tablettes contre le mal de tête. Lors d' une compétition, cela suffirait à produire un résultat positif, entraînant les sanctions décrites ci-dessus.

Lors du Championnat du monde de Cuneo, en Italie, on sait qu' il y a eu une avalanche … Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer la sécurité des participants. Celle-ci incombe aux organisateurs des courses. Pour chaque compétition, on fait appel à des spécialistes ( experts locaux, guides de montagne, spécialistes du sauvetage, etc. ) qui met...

Feedback