L’escalade olympique, non merci!

A propos de l’éditorial «Un avant-goût de Tokyo 2020» paru dans «Les Alpes» 10/2019

Dans son éditorial, Fabienne Bögli, cheffe du secteur Communication du CAS, nous parle de la grimpeuse Petra Klingler et des Jeux olympiques 2020 à Tokyo avec un enthousiasme peu digeste. Un débat s’impose sur ce point: l’escalade doit-elle aussi tremper dans ce mélange peu appétissant de sport de haut niveau, de patriotisme, de gigantisme événementiel et de multiples vols en avion pour les supporters, tel qu’on le connaît assez pour le football et l’athlétisme? Quid d’un retour aux valeurs simples et durables de l’alpinisme, avant qu’il ne faille prendre connaissance et discuter dans «Les Alpes» des excès des sponsors, des scandales liés au dopage et de championnats du monde d’escalade climatisés sans public au Qatar?

Feedback