l’hiver sans un éternuement

Traverser toute la saison de ski-alpinisme sans passer par la case rhume, c’est possible! Nos conseils pour profiter des flocons en pleine santé.

On a beau les associer, hiver et refroidissements ne vont pas toujours de pair. Des mesures simples permettent d’éviter au maximum les maladies hivernales. Pour les sportifs, c’est en particulier après l’entraînement qu’il s’agit d’être vigilant. En effet, un effort intense «stresse» le corps et affaiblit le système immunitaire. Celui-ci reste vulnérable pendant deux heures environ après l’effort, notamment en raison du taux de cortisol élevé dans le sang. «Il est important de se doucher et de mettre des habits secs, de bien manger et boire, notamment des aliments riches en sucres, et d’éviter les lieux bondés où pullulent les virus», pointe Bernhard Hug, chef du secteur Ski Mountaineering au CAS. Il convient aussi de se laver régulièrement les mains, de dormir suffisamment et de ne pas affaiblir ses muqueuses (bouche, nez, oreilles) par le contact avec les mains ou en les laissant se dessécher. Humidifier l’air intérieur s’avère donc crucial. Et si, malgré tout, des symptômes de refroidissement apparaissent, la vitamine C, le jus de sureau (extrait) et l’échinacée aideront le système immunitaire à se battre contre les germes indésirables.

Feedback