Louis Kurz (1854-1942)

Remarque : Cet article est disponible dans une langue uniquement. Auparavant, les bulletins annuels n'étaient pas traduits.

Louis Kurz ( 1854-1942 ) Né à Neuchâtel, musicien de profession, mais aussi peintre et surtout alpiniste et pionnier dans l' exploration des Alpes. Sa carrière alpine débute en 1877 avec l' ascension du Balmhorn et de la Cima di Jazzi. Au cours des années suivantes, il gravit la plupart des grands sommets valaisans et bernois: Mont Rose, Breithorn, Cervin, Allalin, Nadelhorn, Grand Combin, Jungfrau et Jungfraujoch, Eiger, Schreckhorn, Finsteraarhorn, Mont Blanc, Aiguille du Goûter, etc. Dès 1885, à la suite de ses ascensions du Tour Noir et du Dolent, il se prend d' un intérêt tout particulier pour le versant méridional de la grande chaîne, ainsi que pour le massif du Trient, encore peu connus, dont il devient, Javelle n' étant plus, le plus actif et enthousiaste explorateur avec E. Colomb et son beau-frère V. Attinger. Il y a fait plusieurs « premières » et a ouvert de nombreuses voies nouvelles. Il fut aussi un des promoteurs de la construction de la cabane de Saleina.

Durant cinq ans, de 1886 à 1892, il consacre tout son temps disponible et tous ses efforts à la préparation du Guide de la Chaîne du Mont Blanc ( 1892 ), immédiatement traduit en anglais, et dont les quatre éditions furent le vade mecum inséparable de plusieurs générations de grimpeurs.

Au cours de ce long travail, il se rendit compte combien la topographie de la chaîne était encore défectueuse. Et voici que le musicien échange le violon contre le théodolite, entreprend une longue campagne géodésique autour du Mont Blanc, puis, aidé de l' ingénieur X. Imfeld, dresse la carte du massif. Le CAS ayant refusé de se charger de la publication - pourquoi cacher les aveuglements passagers de notre club - ce fut Albert Barbey qui en assuma la responsabilité. Ce chef d' œuvre de cartographie a eu sept éditions. L. Kurz est encore l' auteur, avec Eug. Colomb, de l' Itinéraire officiel du champ d' excursions du CAS pour 1900-1901, qui a été publié sous le titre: Partie suisse de la Chaîne du Mont Blanc. L. Kurz fut préposé aux cabanes dans le Comité central de Neuchâtel ( 1896-1899 ). En reconnaissance des éminents services rendus à l' alpinisme, Louis Kurz fut nommé en 1910 membre d' honneur du CAS; la Section neuchâteloise en fit de même en 1926, lorsqu' elle introduisit l' honorariat

Feedback