Maîtriser les extrêmes

La traversée de l' Antarctique par Hubert et Dansercœr Le 4 novembre 1997, les Belges Alain Hubert et Dixie Dansercœr quittaient la côte de l' Antarc. Devant eux, 3900 km de glace qu' ils voulaient être les premiers à traverser d' un bout à l' autre, sans aide extérieure. Quatre-vingt-dix-huit jours plus tard, nos deux aventuriers atteignaient leur but sains et saufs, menant à terme une expédition considérée jusqu' ici comme impossible.

Cet article donne une idée de cet exploit extraordinaire qui peut se mesurer aux grandes performances des pionniers de la montagne et de la nature.

Historique Poser le pied sur terre inconnue est l' un des plus vieux rêves de l' humanité. En 1955, pratiquement tout le globe était connu, mais l'on ne savait pas encore si l' Antarctique, pour ce qui concerne son aspect extérieur du moins, était vraiment un continent ou seulement un groupe d' îles. Car malgré plusieurs tentatives, personne n' avait encore jamais réussi à le traverser par voie de terre. Ces immenses espaces de glace étaient-ils d' un seul tenant?

En 1955, le géologue germano-britannique, Vivian Fuchs, entreprit la première traversée de l' Antarc. Son expédition, la Common-wealth-Trans-Antarctic-Expedition, mobilisa des dizaines d' hommes et utilisa un équipement et une logistique modernes. Fuchs fit construire des bases et installer des dépôts de marchandises. Il utilisa six véhicules à chenilles pour le transport de vingt tonnes de matériel - et l' expédition réussit: au bout de nonante-neuf jours, Fuchs et ses compagnons atteignaient la mer de Ross, ayant réalisé la première traversée de l' Antarc, longue de 3472 km.

4 novembre 1997. Après deux heures de vol depuis le point de départ Blue One ( Wholted Mountains ), le Twinotter est arrivé à Deux ans de préparation Vivian Fuchs avait rêvé de réaliser la première traversée du continent de glace. Plus de quarante ans plus tard, Alain Hubert, ébéniste, alpiniste et aventurier de 44 ans, et son compagnon Dixie Dansercœr, interprète de 35 ans, entreprirent de traverser eux aussi l' Antarctique, mais à pied et sans aucun ravitaillement de l' exté, ce qui passait pour un projet irréalisable. Le Norvégien, Borge Ousland, avait bien réussi une année auparavant la première traversée à pied L' expédition doit son succès aux ingénieux « Power-kites » ( cerfs - volants de traction ) qui ont tiré les deux aventuriers sur de longues distances destination: 70° de latitude sud, 24° de longitude est. Les aventuriers descendent de l' avion en autonomie, mais il avait parcouru « seulement » 2840 km ( de l' île Berkner à McMurdo ). La traversée entière, qui représente un parcours de 4000 km passant par une région de l' Antarctique ( 1500 km ) où personne ne s' était encore jamais aventuré, n' avait encore jamais été réalisée. Alain Hubert disposait d' une grande expérience de par ses expéditions polaires précédentes. Il savait que la vitesse nécessaire à la réalisation d' une telle traversée ne pouvait être attein- Pause pour Alain Hubert. Les deux hommes sont allés jusqu' aux limites de leurs performances physiques Alain Hubert et Dixie Dansercœr ont atteint la base américaine « Amundsen-Scott », au pôle Sud, après avoir progressé en moyenne de 80,. " " .8 km par jour et parcouru 2300 km en 23 jours. Photo prise le 3 janvier 1998. à 18 h 30 te qu' à l' aide de voiles et avec une charge de bagages aussi réduite que possible.

Deux ans de travail pénible furent nécessaires pour la planification minutieuse de l' expédition « South through the Pole 1997/98 ». Les préparatifs comprirent la mise à l' essai des voiles au Groenland et au nord du Canada, des études sur la nutrition, la fabrication des traîneaux, le choix de l' habillement et des tentes ainsi que la recherche des meilleurs moyens de communication ( ordinateurs portables, émetteur et balise Argos ).

Le Laboratoire de glaciologie et de géophysique de l' environnement, à Grenoble, confia aux deux hommes des missions scientifiques. Il les chargea premièrement d' effectuer des carottages de la glace continentale pour l' étude de ses caractéristiques ainsi que des clichés macroscopiques de cristaux de neige. Deuxièmement, ils devaient prélever des échantillons de neige qui seraient ensuite transportés jusqu' en France à l' état gelé. Les scientifiques ne disposent pas encore de suffisamment de connaissances de la neige de l' Antarctique pour pouvoir comprendre les mouvements de la calotte et répondre à la question: le sixième continent est-il en train de fondre?

La contribution de Hubert et de Danserccer aux projets scientifiques a < en cours est considérée rétrospectivement comme très importante. Leurs données ont largement contribué à mener à bien un grand projet. La méthode développée par Hubert pour obtenir des clichés macroscopiques des cristaux de neige est devenue depuis un standard dans le domaine de la recherche scientifique.

En route vers l' inconnu Le 4 novembre 1997, à Blue One, une ville touristique dans les Wolthed Mountains: le Twinotter qui doit amener les deux hommes au départ de l' expédition est prêt, avec à son bord 372 kilos de matériel. A peine trois heures plus tard, Hubert et Danserccer se retrouvent seuls sur la glace ( env. 70°S/24 oE ), confrontés au défi de rejoindre en moins de trois mois la base américaine de McMurdo ( env. 78°S/166°E ), de l' autre côté du continent, c'est-à-dire à une distance de tout juste 4000 km!

Progression grâce aux ingénieux « Powerkites » ( cerfs volants de traction ). Le vent n' était cependant pas toujours de la partie Alpinisme et autres sports de montagne Les deux hommes n' ont jamais effectué une expédition ensemble; S mais un goût invétéré de l' aventure 5 les rapproche: Alain Hubert est un » passionné de montagne. Après les £ Alpes et l' Himalaya, il s' est tourné t vers les régions polaires, a entrepris * une expédition vers l' île Baffin, s' est ^« rendu au pôle Nord géographique et 20 a traversé deux fois le Groenland-à pied, s' entend! Dixie Danserccer est un remarquable triathlète et surfeur. Hubert et Danserccer se complètent sur le plan technique: Hubert, avec sa grande expérience en matière d' expéditions alpines et polaires, et Danserccer avec sa connaissance des diverses techniques de glisse. Les premiers jours passés sur la glace sont consacrés au « rodage » des gestes indispensables, tels le montage et le démontage du camp, la gestion des moyens de communication, la vérification des voiles, afin qu' ils deviennent automatiques.

La grande panne Après un bon départ, l' expédition subit son premier revers au bout de trois jours déjà: les patins des traîneaux se détériorent à vue d' œil! Au comble du désespoir, Hubert contacte le quartier général, à Bruxelles. Cette panne technique représente l' échec en matière d' autonomie totale. Il faut fabriquer en toute hâte de nouveaux traîneaux et les apporter par avion aux deux aventuriers, qui ont, entre-temps, été bloqués par une tempête de blizzard et qui doivent se remettre d' un incident sérieux ( Hubert s' est évanoui en raison d' une fuite de gaz provenant de son réchaud ).

La coordination de cette opération « resupply » est une véritable aventure en elle-même: les deux hommes restent un certain temps introuvables dans les immenses étendues de glace, bien qu' ils aient pu signaler leur position par balise Argos. Ils sont finalement repérés et, le 1er décembre, l' expédition peut se poursuivre avec de nouveaux traîneaux. Mais la série noire ne s' arrête pas là. Trois jours plus tard, Dixie Danserccer est soulevé par le vent, tournoie dans les airs comme une toupie et se fracture plusieurs côtes dans sa chute.

L' expédition progresse...

Après ces pannes, l' expédition va enfin pouvoir poursuivre sa route. Entre le 7 et le 14 décembre, Hubert et Danserccer parcourent 323 km, et réalisent même le record de 201 km en un jour! Personne ne s' est jamais déplacé aussi vite dans l' Antarctique. Le vent souffle régulièrement et dans la bonne direction, si bien que les deux aventuriers atteignent le pôle Sud le 3 janvier 1998, fourbus mais en bonne santé, après avoir parcouru 2392 km en soixante-deux jours. Bien qu' ils n' aient « plus que » 1350 km devant eux, la deuxième partie de la traversée sera une course contre la montre: pour des raisons de sécurité, ils doivent si possible atteindre leur Alors que les deux hommes avaient progressé quelques jours à pied et qu' ils pensaient déjà devoir accélérer leur rythme.

le vent se leva sur les glaces de Ross. Tirés par leurs voiles, ils firent alors 271 km en vingt-quatre heures!

but avant le 8 février. D' autre part, les avions ne peuvent plus atterrir à McMurdo à partir de la fin février, qui marque le début de l' hiver polaire. Ensuite, il est pratiquement impossible de quitter le continent. qu' ils partent du pôle Sud le 5 janvier, Hubert et Danserccer sont donc sous pression, sans compter la fatigue.

Début d' une course contre la montre Le 27 janvier, la tension monte d' un cran. Après des étapes surmontées dans des conditions très difficiles, Hubert et Danserccer atteignent enfin la calotte de glace de Ross où les vents doivent faciliter leur progression sur les 800 derniers kilomètres. Mais les vents ne sont pas au rendez-vous, et selon les informations codées qui arrivent chaque matin au quartier général par le système Argos, il faut s' attendre au pire: les deux hommes sont psychologiquement et physiquement à bout. Ils avancent avec peine de quelques kilomètres par jour, luttant contre une neige profonde, l' absence de vent, des conditions de « whiteout1 », sans compter le froid et la fatigue. Alain Hubert rêve de Scott et craint de subir le même sort: échouer juste avant de toucher au but!

1 Ces conditions surviennent dans les régions arctiques et antarctiques, mais aussi sur les grandes étendues de neige et de glace ( p.ex. en Alaska ou dans les Alpes, sur les grands glaciers ). Tout est blanc, si bien que l'on n' a plus aucun moyen de s' orienter, comme dans un épais brouillard.

Au début février, Hubert et Danserccer prennent des mesures radicales. Ils vont désormais rationner au maximum leurs provisions et marcheront chaque jour seize à dix-huit heures, ne s' accordant plus aucun repos! Douze kilomètres le premier jour, cinq le suivant et dix le troisième - McMurdo est encore à 700 km, et l' expédition est sur le point d' échouer!

Le petit coup de pouce de la chance Dans toute entreprise sujette à tant d' impondérables, la réussite tient parfois à un coup de chance. Le 5 février, le temps s' éclaircit et un petit vent se lève sur le camp. Les deux aventuriers se mettent immédiatement en route, oubliant dans leur hâte d' envoyer le message obligatoire à Bruxelles - qui sera sans nouvelles d' eux durant trente heures et envisage déjà d' organiser des secours! Mais là-bas, dans les glaces de l' Antarctique, les choses vont comme sur des roulettes. Le vent reste stable, et les voiles révolutionnaires d' Alain Hubert et de Dixie Dansercœr tiennent une fois de plus leurs promesses. Il a fallu quatre cents heures de travail pour construire cette nouvelle voile, pour trouver les dimensions et le profil qui correspondent aux conditions locales, pour dessiner les sangles et peaufiner les détails techniques. Le poids et la surface excessifs des « Parafoils » classiques et la volonté de pouvoir varier la taille de la voile en fonction du vent ont incité Alain Hubert à recourir à une voile simple au lieu de l' aile à caissons utili- sée jusqu' ici sur la neige et sur la glace. Les clés du succès de la « South through the Pole 1997/98 » sont ces nouvelles voiles, de même qu' un régime alimentaire très riche en matières grasses, spécialement étudié pour les circonstances.

C' est presque dans un état de transe que Hubert et Dansercœr « sur-fent » vingt-quatre heures sans interruption à travers les étendues blanches - le compteur kilométrique indique 271 km - battant le record du Norvégien Borge Ousland. Les deux hommes parcourent en tout 521 km en trois jours. Les 135 derniers kilomètres qui les séparent de McMurdo ne sont plus qu' une formalité. Pour se plonger une dernière fois dans l' ambiance de l' Antarctique, ils décident de dresser leur camp à 10 km de l' arrivée. Mais le lendemain, la tempête fait rage et les Américains de la base se préparent à aller les chercher avec un véhicule à chenilles. Ils connaissent mal Hubert et Dansercœr: c' est à pied que les deux aventuriers feront les derniers kilomètres jusqu' aux premières habitations, concluant ainsi une aventure que l'on peut sans aucun doute considérer comme l' un des plus grands exploits sportifs de ces dernières années!

A pied sur les glaces de Ross; à l' arrière, le phénomène de diffraction de la lumière, observable dans les régions antarctiques Statistiques Point de départ 70°S/24°E; point d' arrivée 78°S/166°E Distance totale parcourue: 3924 km Distance parcourue à la voile: 3340 km La « South through the Pole 1997/98 » est la plus longue traversée de l' Antarctique à pied et à ski sans ravitaillement - à part deux nouveaux traîneaux - réalisée à ce jour. C' est aussi la première expédition qui a utilisé des voiles spéciales. ( Seule l' expédition de Jean-Louis Etienne a un score kilométrique plus élevé -6200 km - mais elle a eu recours à des traîneaux tirés par des chiens, qui ont été interdits depuis dans l' Antarc. ) Météo: 25 jours de « whiteout », 26 jours de tempête, 11 jours sans pouvoir quitter la tente, 36 jours de beau temps Température: minimum de-40°C ( sans facteur vent ), maximum -5°C Christine Kopp, Unterseen2 ( trad. ) M 21 2 D' après le compte rendu original de l' expédition.

pour redescendre du glacier d' Axel. Roald Amundsen avait emprunté la même route pour atteindre le pôle Sud, le 11 décembre 1911!

Activités jeunesse

attività dei giovani

lugend-lnfos,Berichte, I-Aktivitäten

clients. C' est pourquoi on cherche à les fidéliser à une marque. En outre, ils sont courtisés par de nombreuses institutions, par les clubs sportifs et par les associations culturelles ou religieuses. Les enfants sont bombardés de quantité d' offres, si bien qu' ils peuvent choisir ce qui leur plaît ou changer d' envie sans subir de conséquences désagréables.

On constate également que les jeux d' enfants prennent toujours plus la forme de jeux structurés, organisés et pratiqués dans le cadre d' institu gérées par des adultes. Les jardins d' enfants sont déjà un terrain de prospection pour certains clubs sportifs, ce qui conduit à des spécialisations ( trop ) précoces. Un entraînement trop précoce conduit à la tendance croissante à changer de sport et d' association. Cette inconstance est favorisée par le fait que l'on refuse rarement à un enfant l' équipe ou le jeu sportif dont il a envie, si bien que l' enfant nage souvent au milieu de quantité de jeux et d' équi sportifs.

La jeunesse, phase à part entière de la vie La fin de l' enfance coïncidait auparavant avec celle de la scolarité obligatoire. Commençait ensuite la jeunesse, qui correspondait à l' ap d' un métier et qui s' ache, du moins pour le jeune homme, avec la fin de l' école de recrue. Suivait l' âge adulte, avec le droit de vote, le mariage et l' engagement professionnel.

Aujourd'hui, comme le démontre une enquête de la maison Shell effectuée en 1997, les jeunes sont directement confrontés aux problèmes et aux craintes du monde adulte, pour Les trajectoires rectiIignés, encore de règle il y a quelques dizaines d' années, sont de plus en plus rares. Cette évolution crée de nouvelles conditions. Elle modifie le cadre des activités sportives ainsi que l' organisation des associations sportives. Faut-il se plaindre d' un tel changement ou saisir l' occasion pour innover? Quelles en sont les répercussions sur le CAS et sur son organisation de jeunesse? Voici les questions qui animeront la Rencontre nationale des moniteurs de la Jeunesse du CAS de janvier.

Biographies sportives traditionnelles en pleine évolution Essayons de décrire l' activité sportive d' il y a cinquante ans: les enfants jouaient dans la rue ou dans la cour de l' immeuble. Ils étaient capables de s' accorder sur le choix d' un jeu de groupe et sur les règles à respecter. Ils grimpaient aux arbres, jouaient à la balle au camp et développaient ainsi les qualités techniques et tactiques qu' ils affinaient plus tard dans une association sportive. S' ils rejoignaient les rangs d' une société de gymnastique, ils s' entraînaient avec les jeunes. L' entrée dans un club axé sur la pratique d' un seul sport se faisait seulement après la fin de l' école obligatoire. Après le mariage ou au début de l' activité professionnelle, les membres cessaient toute activité sportive et devenaient moniteur, fonctionnaire ou membre passif du club. Leurs enfants rejoignaient bien entendu le même club.

Si ce type de parcours reste répandu, l' activité sportive couvre d' hui un laps de temps plus étendu et ses formes sont plus variées.

Des enfants courtisés Aujourd'hui, les enfants sont sollicités de toute part. En tant que consommateurs, en tant que facteur d' influence sur la consommation de leurs parents, en tant que futurs Des biographies sportives en pleine évolution « Les enfants et les jeunes du CAS aujourd'hui: qui sont-ils? que recherchent-ils ?» Voici les questions à l' ordre du jour de la Rencontre nationale des moniteurs de la Jeunesse du CAS qui se tiendra du 14 au 16 janvier, à Macolin.

La commission de la jeunesse s' attend à recevoir quelque cent vingt participants - chefs OJ et AJ, ainsi que des invités. Les chefs concernés recevront une invitation en novembre, accompagnée d' un formulaire d' inscription.

Markus Ruff, préposé à la jeunesse ( trad. ) lequel ils doivent se préparer de façon ciblée. La jeunesse est en outre caractérisée par l' expérimentation de plusieurs styles de vie. Les groupes informels, les bandes de jeunes, les « copains » offrent un contexte qui permet au jeune d' affronter les problèmes qui se posent à lui. Les clubs dirigés par des adultes ne peuvent pas répondre à de tels besoins. On le comprend, les données de base ont changé pour le sport associatif, qui initie encore les jeunes à un monde adulte qui repose sur des valeurs traditionnelles.

Les jeunes adultes La jeunesse commence plus tôt et dure plus longtemps. Sans que la transition soit manifeste, le jeune devient un jeune adulte. Où établir la coupure? Les statistiques témoignent clairement d' un certain désarroi, puisque certains prennent en compte sous la rubrique « jeunes » les 15-24 ans, tandis que d' autres distinguent les jeunes de 14 à 18 ans et les jeunes adultes de 19 à 29 ans.

Quoi qu' il en soit, cette phase est caractérisée par le perfectionnement professionnel ou par l' acquisition d' une nouvelle formation. Les jeunes adultes expérimentent toutes sortes de styles de vie et de relations sociales, jusqu' à ce qu' ils fondent - plus tard que par le passé - un foyer. Le sport structuré voit d' un mauvais œil cette tranche d' âge se mettre si rapidement et si librement à pratiquer les nouveaux sports en vogue en groupes informels.

tes adultes d' âge moyen et d' âge mûr, les aînés L' âge adulte comporte un âge moyen qui dure grosso modo jusqu' à 45-50 ans. Il se caractérise par l' exer de l' activité professionnelle et l' éducation des enfants. Aujourd'hui, c' est cette tranche d' âge qui est la plus sollicitée, alors qu' elle fournissait traditionnellement la majorité des cadres et des fonctionnaires des associations sportives. Comme elle peine toujours plus à assumer ces tâches bénévoles, elle est remplacée par des personnes plus âgées.

La tranche d' âge des 45-50 ans jusqu' à l' âge de la retraite devient de plus en plus active. Les enfants ont quitté le domicile familial et leurs parents disposent de plus de temps et de moyens pour se consacrer aux activités qui les intéressent. Ainsi, ils recommencent à devenir actifs sur le plan sportif.

Les débutsd' une biographie sportive autrefois commune à nombre d' alpi, rare de nos jours. « Faire » le premier 4000 encore enfant: l' Allalin En course avec les copains de l' OJ. La jeunesse du CAS forme les jeunes, pas après pas, à devenir des alpinistes responsables, afin que plus tard...

Commence, à la retraite, ce que l'on pourrait appeler « l' âge actif »: la période de repos est remplacée par la période d' activité avec des excursions en montagne, des vacances à vélo et des voyages culturels. Aujourd'hui, cette génération est à l' abri des soucis financiers et pleine d' initiatives.

Intérêt tardif et retours Nos vies ont changé. Elles sont marquées par toute une série de ré-orientations. Cela explique que l'on ne se lie plus à un club pour toute sa vie. Il serait temps que les clubs de sport se rendent compte qu' ils ne devraient pas se concentrer uniquement sur les enfants et les jeunes

...ils soient nombreux à organiser des courses avec leurs amis, surtout en privé. C' est dans cette phase de la biographie sportive que la performance compte le plus. Dans l' idéal, ces alpinistes expérimentés s' intéressent aux activités du CAS et...

...deviennent chefs OJ. Du bivouac de Lauteraar, ascension vers le Grunerhorn et le Scheuchzerhorn pour espérer maintenir leurs effectifs, mais de veiller à recruter des membres dans toutes les phases de la vie, du moment que l' activité sportive qu' ils proposent convient à tous les âges.

Il importe également que les clubs sportifs reconnaissent le besoin des personnes plus avancées en âge de renouer avec une activité qu' ils avaient pratiquée. Les premières ana- Activités jeunesse

Escalade libre/ Zompétition

Arrampicata libera di conripetizione

»port- und ìettkampf klettern

a. < lyses des biographies sportives montrent que les sportifs qui auraient accompli leur « carrière » dans une discipline précise pourraient retourner dans le giron des sociétés polysportives et rester actifs d' une manière plus conforme à leur âge. Ceci ouvre des perspectives intéressantes pour les sociétés polysportives et dont les activités ont un rapport avec la nature.

Un constat valable pour le CAS?

On possède encore peu d' informa sur les biographies sportives. Mais les premiers sondages montrent que le passage d' un sport à un autre et la pratique simultanée de plusieurs sports, dont les exigences et l' organi diffèrent, se sont généralisés. Cette évolution rend la pratique du sport plus attractive et place les associations devant de nouveaux cas de figure.

L' impact de cette situation sur le CAS et sur son organisation de jeunesse, les nouvelles orientations qui en découlent pour les moniteurs et pour l' association seront abordés lors de la Rencontre nationale des moniteurs de la Jeunesse du CAS, en janvier prochain.

MaxStierlin, Macolin ( trad. )

Feedback