Meier, Ruedi s'est retiré de la commission de la jeunesse

30 ans d' engagement bénévole au service de la jeunesse du CAS Ruedi Meier s' est retiré à fin 1996 de la commission de la jeunesse. Pendant 30 ans, il a collaboré activement à l' organisation et à la vie de la jeunesse du CAS. Il a été en particulier responsable du lancement et du succès de l' alpi juvénile dans notre club. Au nom de l' ensemble de la jeunesse du CAS, la commission le remercie de son travail de pionnier bénévole. On lira ci-dessous un bref aperçu de la carrière au CAS de Ruedi Meier.

1967: chef OJ de la section Neuchâteloise En 1967, Ruedi Meier entre en fonctions comme chef OJ de la section Neuchâteloise. On peut lire en p. 54 des Alpes de cette année: « Daniel Perret abandonne la direction de l' OJ, après des années de dévouement. Il a fait de son OJ, maintenant forte de 51 jeunes gens et jeunes filles, un des fleurons de la section et une pépinière d' alpinistes et skieurs de première force. Sa succession était difficile. Heureusement nous est arrivé, il y a quelques années, de la section Pfannenstiel, Ruedi Meier, qui est devenu immédiatement un de nos meilleurs alpinistes. Il a bien voulu accepter de reprendre le flambeau. » 1983: membre du CC Neuchâtel De 1983 à 1985, Ruedi Meier a fait partie du Comité central de Neuchâtel, pendant lequel il a présidé la commission de la jeunesse du CAS.

Conférence jeunesse

La commission de la jeunesse a tout particulièrement à cœur de prendre connaissance des idées émises et des expériences faites à la base du club en matière de planification, d' organisa et de réalisation d' activités jeunesse, afin de fixer des buts et Ruedi Meier Alpinisme juvénile C' est grâce à l' engagement infatigable de Ruedi Meier que l' alpinisme juvénile a été introduit au Club alpin suisse. Les premiers contacts en ce sens étaient pris dès 1983. Suite à son mandat au CC, Ruedi Meier organisait en 1985 et 1986 des camps expérimentaux, ensuite de quoi le CC intégrait officiellement l' alpinisme juvénile dans les activités du CAS, en 1986.

En conséquence de cette reconnaissance centrale et afin de transmettre l' idée de l' AJ dans les sections, un premier cours de moniteur fut organisé en 1987. L' année suivante, on enregistrait déjà les premières activités de sections dans le domaine de l' AJ. En 1991 était fondé le groupe de travail Alpinisme juvénile, présidé par Ruedi Meier. Ce groupe a élaboré les bases techniques et didactiques de l' alpinisme juvénile. En même temps, Ruedi Meier s' occupait de la rédaction du manuel d' instruction Enfants et alpinisme, dont la version originale allemande est parue en 1995 aux éditions du CAS et qui sera complété cet été par une liste des sites d' escalade convenant aux enfants. Lors de l' Année de la Jeunesse du CAS, 1996, l' AJ a été intégré à la Jeunesse du CAS et ainsi au club au niveau central.

C' est aux efforts de Ruedi Meier que nous devons d' avoir fait passer avec succès l' idée de l' AJ dans les sections. En 1997, elles sont 80 à offrir des activités dans ce domaine, réparties sur quelque 17000 journées subventionnées.

Flaviano Medici, délégué à la jeunesse du CAS

fie du club

de la Confédération et des cantons pour les affaires de protection de la nature et du paysage. Cette position lui permet non seulement d' intervenir dans les cas de protection nécessaire de la nature et du paysage, mais aussi de s' opposer à temps et au niveau légal à une expulsion par trop radicale des humains hors des sites naturels.

Quoi et comment?

Un programme à moyen terme de travail et d' action sur des points clés est en préparation. Comme la protection de la montagne ne peut se réaliser de manière isolée, il convient, plus largement, d' intégrer la protection de l' environnement en tant que thème important dans tous les domaines d' activité du club. Cela implique de prendre part à la discussion et de collaborer dans une foule de cas - par exemple dans la définition d' une nouvelle politique des cabanes. Dans ce contexte, il est également prévu d' accorder plus de place à la formation écologique dans les cours J+S et dans ceux de chef de course. Des concepts et projets concernant des cours et semaines sont en travail; on en verra les premières manifestations concrètes dans le programme 1998.

Sports alpins et environnement La problématique « sports alpins -environnement » est une autre question centrale, car dans ce domaine le potentiel de conflits s' accroît régulièrement ( lire l' éditorial de ce numéro ). Il faut que, sous la direction du CAS, les divers sports alpins soient mieux coordonnés et que, par ailleurs, des principes, lignes directrices et règles soient élaborés... et leur application assurée. L' objectif de ce travail est de nous garantir à long terme, en collaboration avec les milieux de la protection de la nature, la pratique aussi libre que possible de nos sports de plein air favoris. A ce sujet, la question des rapports entre escalade et protection de la nature est d' une actualité toute particulière ( voir Les Alpes 3/97, p. 44ss ). Appartient également à ce domaine de préoccupations la surveillance, du point de vue de leur respect de l' environne, des compétitions de ski-alpi-nisme, récemment placées sous le patronage du CAS.

Contact et information De plus, les contacts avec les sections et les membres du club sont d' une grande importance. Il s' agit ici de répondre à des demandes et ques-

fita del club

( us dem Clubleben

Feedback