MERU Believe in the impossible

Douze jours. C’est le temps qu’il aura fallu en octobre 2011 à Conrad Anker, Jimmy Chin et Renan Ozturk pour atteindre le sommet intermédiaire du Meru (6310 m), par la voie Shark’s fin (aileron de requin). Une voie que beaucoup, dans l’univers de l’himalayisme moderne, considèrent comme l’une des plus exigeantes du monde. Le film MERU revient sur cette première, le rêve d’une vie pour Conrad Anker, qui s’y était attaqué sans succès en 2003 et en 2008. Magnifiquement mis en image par les deux compagnons de cordée de l’alpiniste américain, le film raconte une histoire qui dépasse largement l’envie de grimper toujours plus haut, l’envie de poser le pied là où personne ne l’a encore fait. MERU, c’est une chronique de l’alpinisme moderne où le doute, la souffrance, l’amitié et le sacrifice ne font qu’un pour permettre à trois hommes de dépasser leurs limites et celles de leur passion commune. Un film qui, en plus de documenter l’ouverture d’une nouvelle voie sur un sommet de l’Himalaya, permet au spectateur de se retrouver en face de ce que cela implique réellement pour ceux qui y parviennent.

Feedback