Mieux vaut payer plus que sabrer encore la revue

A propos de l’éditorial «Un plein de montagne pour 14 fr. 50» paru dans «Les Alpes» 1/2020

L’éditorial de l’édition de janvier des «Alpes» a suscité en moi à la fois de la compréhension et beaucoup d’étonnement. Ce que l’équipe de rédaction de la revue concocte à chaque édition relève du véritable tour de force au niveau de la qualité, du contenu et de l’image qu’elle renvoie. On risque peu à peu de voir le professionnalisme et la qualité comme allant de soi. Il ne faut pas que cette magnifique revue doive être sabrée encore plus pour 1 à 2 francs. A mon avis, une écrasante majorité des lecteurs contents des «Alpes» se montreraient compréhensifs si le prix de la revue ou de la cotisation de membre augmentait de 1 à 2 francs.

Les arguments cités dans l’éditorial sont très convaincants. Je remercie l’équipe de rédaction et lui souhaite bon courage pour cette étape pertinente et justifiée économiquement en vue d’une adaptation des coûts.

Feedback