L’influence des sacs à dos airbag Avalanches: la propension au risque avec un sac airbag

En savoir plus

Randonnée et glisse au Piet Course à raquettes au Hoch-Ybrig

En savoir plus

Revue actuelle 2020/02

Nouveautés par rubrique

Miser sur la relève pour rester devant

Meilleure nation lors des derniers Championnats du monde, la Suisse devrait jouer de nouveau les premiers rôles cette saison. Si l’individuel n’est pas leur tasse de thé, les Suisses mènent le bal en sprint et en vertical. Arno Lietha est champion du monde en titre du sprint, tandis qu’Iwan Arnold et Victoria Kreuzer ont remporté la Coupe du monde (CM) de la discipline en 2019. En vertical, Werner Marti a réussi le doublé CM et Championnats du monde, tandis que Victoria Kreuzer remportait la CM chez les Dames. Après les départs ce printemps de Jennifer Fiechter, Yannick Ecoeur et Andreas Steindl, l’équipe devra se trouver de nouveaux modèles pour la relève, selon Bernhard Hug, chef du secteur Swiss Ski Mountaineering. Car le plus important à ses yeux reste l’intégration et la formation des plus jeunes, qui disputeront leurs premiers Jeux olympiques de la Jeunesse à Villars en janvier. «L’expérience qu’ils y grappilleront vaudra bien plus que des podiums», se réjouit Bernhard Hug.

Miser sur la relève pour rester devant

Meilleure nation lors des derniers Championnats du monde, la Suisse devrait jouer de nouveau les premiers rôles cette saison. Si l’individuel n’est pas leur tasse de thé, les Suisses mènent le bal en sprint et en vertical. Arno Lietha est champion du monde en titre du sprint, tandis qu’Iwan Arnold et Victoria Kreuzer ont remporté la Coupe du monde (CM) de la discipline en 2019. En vertical, Werner Marti a réussi le doublé CM et Championnats du monde, tandis que Victoria Kreuzer remportait la CM chez les Dames. Après les départs ce printemps de Jennifer Fiechter, Yannick Ecoeur et Andreas Steindl, l’équipe devra se trouver de nouveaux modèles pour la relève, selon Bernhard Hug, chef du secteur Swiss Ski Mountaineering. Car le plus important à ses yeux reste l’intégration et la formation des plus jeunes, qui disputeront leurs premiers Jeux olympiques de la Jeunesse à Villars en janvier. «L’expérience qu’ils y grappilleront vaudra bien plus que des podiums», se réjouit Bernhard Hug.

Miser sur la relève pour rester devant

Meilleure nation lors des derniers Championnats du monde, la Suisse devrait jouer de nouveau les premiers rôles cette saison. Si l’individuel n’est pas leur tasse de thé, les Suisses mènent le bal en sprint et en vertical. Arno Lietha est champion du monde en titre du sprint, tandis qu’Iwan Arnold et Victoria Kreuzer ont remporté la Coupe du monde (CM) de la discipline en 2019. En vertical, Werner Marti a réussi le doublé CM et Championnats du monde, tandis que Victoria Kreuzer remportait la CM chez les Dames. Après les départs ce printemps de Jennifer Fiechter, Yannick Ecoeur et Andreas Steindl, l’équipe devra se trouver de nouveaux modèles pour la relève, selon Bernhard Hug, chef du secteur Swiss Ski Mountaineering. Car le plus important à ses yeux reste l’intégration et la formation des plus jeunes, qui disputeront leurs premiers Jeux olympiques de la Jeunesse à Villars en janvier. «L’expérience qu’ils y grappilleront vaudra bien plus que des podiums», se réjouit Bernhard Hug.

Miser sur la relève pour rester devant

Meilleure nation lors des derniers Championnats du monde, la Suisse devrait jouer de nouveau les premiers rôles cette saison. Si l’individuel n’est pas leur tasse de thé, les Suisses mènent le bal en sprint et en vertical. Arno Lietha est champion du monde en titre du sprint, tandis qu’Iwan Arnold et Victoria Kreuzer ont remporté la Coupe du monde (CM) de la discipline en 2019. En vertical, Werner Marti a réussi le doublé CM et Championnats du monde, tandis que Victoria Kreuzer remportait la CM chez les Dames. Après les départs ce printemps de Jennifer Fiechter, Yannick Ecoeur et Andreas Steindl, l’équipe devra se trouver de nouveaux modèles pour la relève, selon Bernhard Hug, chef du secteur Swiss Ski Mountaineering. Car le plus important à ses yeux reste l’intégration et la formation des plus jeunes, qui disputeront leurs premiers Jeux olympiques de la Jeunesse à Villars en janvier. «L’expérience qu’ils y grappilleront vaudra bien plus que des podiums», se réjouit Bernhard Hug.

Miser sur la relève pour rester devant

Meilleure nation lors des derniers Championnats du monde, la Suisse devrait jouer de nouveau les premiers rôles cette saison. Si l’individuel n’est pas leur tasse de thé, les Suisses mènent le bal en sprint et en vertical. Arno Lietha est champion du monde en titre du sprint, tandis qu’Iwan Arnold et Victoria Kreuzer ont remporté la Coupe du monde (CM) de la discipline en 2019. En vertical, Werner Marti a réussi le doublé CM et Championnats du monde, tandis que Victoria Kreuzer remportait la CM chez les Dames. Après les départs ce printemps de Jennifer Fiechter, Yannick Ecoeur et Andreas Steindl, l’équipe devra se trouver de nouveaux modèles pour la relève, selon Bernhard Hug, chef du secteur Swiss Ski Mountaineering. Car le plus important à ses yeux reste l’intégration et la formation des plus jeunes, qui disputeront leurs premiers Jeux olympiques de la Jeunesse à Villars en janvier. «L’expérience qu’ils y grappilleront vaudra bien plus que des podiums», se réjouit Bernhard Hug.

Miser sur la relève pour rester devant

Meilleure nation lors des derniers Championnats du monde, la Suisse devrait jouer de nouveau les premiers rôles cette saison. Si l’individuel n’est pas leur tasse de thé, les Suisses mènent le bal en sprint et en vertical. Arno Lietha est champion du monde en titre du sprint, tandis qu’Iwan Arnold et Victoria Kreuzer ont remporté la Coupe du monde (CM) de la discipline en 2019. En vertical, Werner Marti a réussi le doublé CM et Championnats du monde, tandis que Victoria Kreuzer remportait la CM chez les Dames. Après les départs ce printemps de Jennifer Fiechter, Yannick Ecoeur et Andreas Steindl, l’équipe devra se trouver de nouveaux modèles pour la relève, selon Bernhard Hug, chef du secteur Swiss Ski Mountaineering. Car le plus important à ses yeux reste l’intégration et la formation des plus jeunes, qui disputeront leurs premiers Jeux olympiques de la Jeunesse à Villars en janvier. «L’expérience qu’ils y grappilleront vaudra bien plus que des podiums», se réjouit Bernhard Hug.

La montagne de Valott Dessin humoristique

La rédaction vous recommande

Prévisions météo à l’ère 2.0
Prévisions météo à l’ère 2.0

Prévisions météo à l’ère 2.0

Pour réussir une course en montagne, il est essentiel de disposer de prévisions météo fiables. Grâce aux smartphones et aux applis, le bulletin est toujours à portée de main. Il existe d’innombrables applis météo de divers fournisseurs, à différents prix. Mais quelle est la meilleure?
Lire l'article
La grimpe en mode braconniers
La grimpe en mode braconniers

La grimpe en mode braconniers

Les parois de la Marchande dominent le village des Diablerets sur près de 1 kilomètre. Encore peu connues, ces falaises n’avaient pas échappé aux braconniers qui y avaient «ouvert une voie» il y a plus d’un siècle.
Lire l'article
En randonnée après un infarctus
En randonnée après un infarctus

En randonnée après un infarctus

Une quarantaine de patients des hôpitaux romands, victimes d’un infarctus quelques mois auparavant ont relié Sainte-Croix à Saint-Cergue. But: se prouver à eux-mêmes et aux autres ce qu’ils sont capables d’accomplir.
Lire l'article

En savoir plus sur «Les Alpes»

FAQ
FAQ

FAQ

En savoir plus
Feedback