Miser sur la relève pour rester devant

Meilleure nation lors des derniers Championnats du monde, la Suisse devrait jouer de nouveau les premiers rôles cette saison. Si l’individuel n’est pas leur tasse de thé, les Suisses mènent le bal en sprint et en vertical. Arno Lietha est champion du monde en titre du sprint, tandis qu’Iwan Arnold et Victoria Kreuzer ont remporté la Coupe du monde (CM) de la discipline en 2019. En vertical, Werner Marti a réussi le doublé CM et Championnats du monde, tandis que Victoria Kreuzer remportait la CM chez les Dames. Après les départs ce printemps de Jennifer Fiechter, Yannick Ecoeur et Andreas Steindl, l’équipe devra se trouver de nouveaux modèles pour la relève, selon Bernhard Hug, chef du secteur Swiss Ski Mountaineering. Car le plus important à ses yeux reste l’intégration et la formation des plus jeunes, qui disputeront leurs premiers Jeux olympiques de la Jeunesse à Villars en janvier. «L’expérience qu’ils y grappilleront vaudra bien plus que des podiums», se réjouit Bernhard Hug.

Feedback