Notice botanique

Notice botanique Par M. le professeur L. Favrat.

Les notes suivantes ne comprennent, cela va sans dire, que les plantes les plus intéressantes du champ d' excursion. Celui-ci a été divisé en un certain nombre de groupes géographiques, présentant chacun une ou deux stations de quelque intérêt.

Les noms des plantes sont ceux adoptés dans l' ou de Gremii, 3e édition.

I. Vallée de la Grande-Eau.

A Aigle, à orient de la gare, Lepidium Dr ab a; rochers en dessus du bourg et à Chalex, Molinia serotina. On trouve encore dans cette dernière localité le Viola Steveni, Y Astragalus monspessulanus. Sur Yvorne, Viola multicaulis.

D' Aigle au Sépey, par la grande route, Rubus idmifolius, macrostemon, ccesius - macrostemon, Hieracium pictum.

D' Aigle à la Forclaz, par le bois de la Cheneau, Rubus ulmifolius, vestitus, Villarsianus, pilocarpus, macrostemon, etc.

A la d' Aï, pâturages au sud, Alectorolophu » alpinus, Astragalus depressus; rochers au sud, Androsace helvetica; éboulis au sud, Petrocallis pyrenaica, de même jusqu' au sommet.

A la Comballaz, Rosa alpestris; aux Mosses, Cirsium palustre-rivulare, acaule-rivulare; entre la Lécherette et l' Etivaz, Trifolium spadiceum.

A la montagne d' Isenau, Juncus squarrosus, plante fort rare dont il n' y a en Suisse que trois stations. Au col, entre Pillon et Arnon, Viola palustris, Pinguicula alpina.

Alpes des Ormonds en général, Erigeron intermedius, belle variété de Y alpinus.

II. Massif de Chamossaire.

Au Tombey, à l' occident d' Ollon, Papaver Lecoqii, Viola arenaria, Onosma vaudense, Medicago varia, Agropyrum glaucum.

A Chesières, divers Rosa, entre autres le R. Lereschii ( alpina-coriifolia].

Aux Ecovets, en-dessus du chemin de Panex, Rosa Mureti falpina-coriifoliaj à fruit lisse, rare, un seul buisson.

Au Chamossaire, jolies plantes alpines, mais rien de particulier; aux Chavonnes, pied oriental, Polygala depressa. Au lac de Bretaye, Potamogeton prœ-longus.

III. Monts de ( « ryoii.

A Bex, plaine de Champagne, Vicia varia, Medicago apiculata. Sur Bex, Nepeta nuda.

Au Montet, sentier des Devens, Pollinia Gryllus; pentes en dessus du sentier, Erica carnea, Campanula cervicaria, Festuca amethystina.

Aux Devens, du côté de Salaz, Samolus Vale-randi, rare.

Aux Posses, Polygonatum multiflorum var. brac-teatum, Thomas, rare et non cité dans Gremii; champ » des Posses et de Gryon, Lathyrus Nissolia.

A Gryon, au-dessus du village, Rosa subglobosa; à Jorogne, Deschampsia flexuosa, Mulgedium Plu-mien, Eriophorum gracile..

A Taveyannaz, Lycopodium alpinum.

IV. Vallée de l' Avançon d' Anzeindaz.

En allant à Solalex par les hauteurs qui dominent Sergnement, Orchis pallens, Pulmonaria montana.

A Solalez, Corydalis fabacea, Viola sciaphila var. glabrescens, Arabis alpestris forma glabrata, Gagea minima, Liottardi et probablement l' hybride entre ces deux dernières plantes.

A la montée d' Anzeindaz, au bord du torrent, Salix cœsia; dans tout ce tractus, jusque près des chalets, nombreux Hieracium: scorzonerœfolium, glaucum, Trachselianum, longifolium, vogesiacum, plus le Thalictrum majus; sur les gazons rapides, en dessus du sentier, Globularia nudicaulis.

Eboulis et pentes inférieures des Diablerets, Crépis pygmœa.

Au haut de l' Eboulement, Trisetum disticophyllum.

Flanc méridional de la Tour, Hieracium Gaudini, Hier, pseudoporrectum, Leontodon autumnalis var. pratensis.

Le long de la Cordaz, Hieracium alpinum, Calamagrostis tenella, rare.

Dans les petits marécages sous les Essets, Eriophorum Scheuchzeri.

Aux Essets, Hieracium glaciale, alpinum, Erigeron unißorus.

V. Monts de Bovonnaz.

Sur Frenière, chemin de Bovonnaz, Cephalaria alpina.

Au Frachis, pente ouest de Bovonnaz, Cirsium oleraceum-spinosissimum; Molopospermum cicutarium, acclimaté par Em. Thomas; plus haut, sur le chemin, Centaurea nervosa.

En dessus des chalets de Bovonnaz, Cirsium oleraceum-spinosissimum, rare; plus haut, à droite, vers l' arête, Hieracium vogesiacum.

Région des Alnus, sous Argentine, Rhododendron intermedium, Achillea atrata, macrophylla et l' hybride, Sieversia montana, Geum rivale et Vhybride, Festuca pulchella, nigrescens.

Sur l' arête et pentes à orient, Hieracium aurantiacum.

De Bovonnaz à Solalex, par le Méruet, Salix grandifolia var. lanata, Gaudin.

TI. Environs des Flans de Frenière.

Les deux flancs du vallon des Plans recèlent de bonnes plantes alpines ou subalpines. A l' entrée du sentier du 1' Aigle, Buphthalmum salicifolium, Rubus cœsius-Villarsianus; plus loin, sur le vieux sentier, Cephalaria alpina; sur les pentes qui montent à Bovonnaz, dans le bas, Lathyrus heterophyllus; vers le haut, Hieracium gothicum et beaucoup de Rosa.

Sous les vieux chalets du Cheval-Blanc, Centaurea nervosa; fond du vallon, contre Ayerne et le Cheval-Blanc, dans les taillis, Hieracium gothicum, Gentiana asclepiadea; sous Ayerne, Agrimonia odorata; Ayerne, Corydalis fabacea, Gagea Liottardi et lutea.

Pentes des Savoleires, dans les vieilles forêts, Epipogon aphyllum, Streptopus amplexifolius; parmi les alnus et salix, sous les dents, Delphinium elatum; plus haut, éboulis gazonnés, Hieracium, Festuca pulchella; au pied des rochers, Cystopteris alpina; sur l' arête au nord des dents, Calamagrostis tenella; plus bas, en redescendant sur Pont-de-Nant, Anthriscus nitida, et dans les rochers, Arabis serpyllifolia; plus bas, dans les hautes herbes, Mulgedium alpinum; plus bas encore, près du chemin de Pont-de-Nant, Car ex tenuis; à Pont-de-Nant, sur les blocs et rochers, Agrostis Schleichen, Festuca alpina, Arabis serpyllifolia.

Rochers de la base du Mœveran, Arabis pumila, serpyllifolia, Hieracium Cotteti ( rare ), Ononis rotundifolia; au pied des rochers, parmi les gros blocs et 7 les sapins, Cystopteris montana, Lycppodium Selagor grande forme; en montant contre le Richard, Galeopsis angustifolia, forma glabrescens, Hieracium dentatimi hirtum Lagger et Fries, Euphrasia hirtella? éboulis à droite en montant, Viola collina, flore albo.

Au pied du Berthex, rive droite du torrent de Plan-Névé, Arabis brassicœformis, Galium Aparine var. tenerumi, Rosa ferruginea, Rosa glauca var.r Hieracium dentatimi hirtum, Hier, pseudo- Cerinthe,. Corydalis fabacea; montée du Lavanchy, Hieracium pseudo-Cerinthe, Erigeron Villaraii, Veronica fruticulosa.

Du Lavanchy au Nombrieux, nombreux Hieracium, entre autres H. valdepilosum; au Nombrieux, Hieracium aurantiacum var. microcephalum; en montant contre Surchamp, Hieracium, Rhododendron intermedium, Phyteuma betonicifolium; du chalet du Lavanchy, droit en haut, Veronica fruticulosaT Euphrasia hirtella, Centaurea alpestris; en haut, sous l' arête, Eryngium alpinum, et plus à droite, Allium Victorialis.

A Surchamp, haut de la pente orientale, Leontopodium alpinum, Braco cephalum Ruyschiana; à occident, en dessus du sentier de Bovonnaz, Hieracium pseudoporrectum; à orient, en redescendant sur le haut du Richard, Hieracium longifolium; en face, contre les hauteurs de Caufin, Poa hybridar Heliosperma quadrifidum, Athyrium rhœticumr Cystopteris alpina; sur Caufin, Calamagrostis Hal-leriana, Aconitum variegatum; au Richard, Euphra-da hirtella; plus bas, au pied d' un rocher caverneux, Hieracium pseudo-Cerinthe, Arabis serpyllifolia, Poa nemora.lis var. cirrhosa, Gaud.

TH. Vallées de Nant et Javernaz.

A Nant, graviers du torrent, Poa distichophylla, Epilobium Fleischen, Hieracium.

En montant aux Martinets, pentes buissonnées, à gauche, Salix grandifolia var. lanata, Aquilegia alpina; dans le haut, Salix Lapponum, glauca, hastata, Arbuscula, Astrantia minor; pentes gazonnées à droite, Gentiana Charpentieri, Thomasii, Gaudiniana ( celle-ci dans les stations élevées ), Hieracium intéressants; moraines du glacier, Saxifraga biflora, Thlaspi rotundifolium Mœhringia polygonoides; dos des moraines, Arenaria biflora, Saxifraga controversa, Saxifraga varians var. atropurpurea ,Sedum alpestre, Hieracium glaciale et piliferum; le long du glacier, parmi les blocs et sur les dernières pelouses, Potentilla minima, Epilobium alpinum, Alchemilla fissa et pentaphyllea, etc.

En montant contre la pointe .des Martinets, Leontodon Taraxaci, Carex curmila, Campanula cenisia, Artemisia Mutellina, Cerastium latifolium; aux Perris-blancs, Saussurea depressa ( fin août ).

Descente par les rochers sur la Croix-de-Javernaz, Androsace helvetica, pubescens, et l' hybride, Viola cenisia, Arabis pumila; au bas des rochers, Ranunculus glacialis, Lotus corniculatus var. alpinusGaud-, Sieversia reptans; sur la Croix, Polygala alpina, Anemone sulfurea; sous la Croix au sud, Primula auricula, hirsuta, et Vhybride, Luzula lutea, Ranunculus parnassifolius, Trifolium alpinum, etc.

Entre Ia Croix et les chalets de Javernaz, après avoir quitté l' arête, Gentiana hybrides; sous les chalets, vers Collatel, Gentiana Asclepiadea, Athyrium rhœticum; plus bas, descente sur Frenière, à droite, Senecio lyratifolius.

De Javernaz aux Plans, par le bas d' Eusannaz ( mauvais chemin, prendre un guide ), Athyrium rhœticum, Aspidium montanum, Hieracium Juranum Fries ( forme de prenanthoides ou hybride ).

Nota. On trouve encore les grandes gentianes hybrides, du moins la Thomasii et la Charpentieri, dans les hautes pentes herbeuses au nord des Savoleires et de la Dent-rouge. " L' Angelica montana croît un peu partout dans les stations convenables.

VIII. Vallée de l' Avare.

Sous l' Avare, avant le torrent, Rhododendron intermedium; après le torrent, Aconitum variegatum, çà et là; de l' Avare au Plan-Névé, Aquilegia alpina; sous la branche méridionale du glacier, Anemone baldensis; Aspidium rigidum, Aspidium Lonchitis, forme extrême, alpine; sur le glacier, au Pacheu, Trisetum subspicatum, rare; graviers de l' Avare, Poa minor et distichophylla; sur les pelouses à orient, Hieracium Gaudini.

Au fond de la Boëllaire, gros éboulis, Delphinium elaturn, Aspidium rigidum; plus haut, à gauche en montant, Hieracium intéressants, Phaca alpina; à droite, en montant contre Paneyrossaz, Carex firma, capillaris, ferrugìnea, microstyla ( rare ), Gentiana Gaudiniana.

Autour du glacier de Paneyrossaz, Arenaria biflora, Gentiana brachyphylla, Draba Johannis, Saxifraga controversa; en redescendant par le pied des rochers nord-ouest, des deux côtés du couloir, bonnes plantes alpines, Draba tomentosa, frigida, Gentiana tenella, Saxifraga planifolia ( et probablement pla-nifolia-varians ).

Pointe méridionale d' Argentine, Gentiana tenella.

IX. Versant de Lavey-Morcles.

Avant les bains, cultures, Lamium hybridum; rochers près des Bains, Scorzonera austriaca; sur le chemin de Lavey à Mordes, Hieracium sabau-dum; à l' orient des Bains, Pastinaca opaca, Centaurea Scabiosa flore albo.

A la Crottaz, Rubus tomentosus, Villarsianus, tomentosus-ulmifolius, Hieracium pictum, Erigeron rupestris, Arabis muralis ( rare ), Arabis saxatilis, Vesicaria utriculata; Viscaria vulgaris.

Sur les pentes rocheuses, buissonnées ou boisées, en montant à Mordes, Hieracium valesiacum; sous le village, Ononis rotundifolia, Vicia tenuifolia, Cephalaria alpina, rare; autour du village, Rosa Chavini, Rosa abietina var. Favrati, Rosa micrantha, glauca, coriifolia, etc.

Forêts à l' est, sur le sentier d' Arbignon, Geranium bohemicum, Peucedanum austriacum, Erigeron Villarsii; plus haut, limite des forêts, haut d' un, couloir, Serratula Rhaponticum; en montant à la Grand-vire, Achillea atrata, moschata, et peut-être l' hybride.

A la Grandvire et en dessous, Saussurea depressa; le long de Ballacrêtaz, Hieracium Gaudini, Trach-r selianum, longifolium, Campanula Scheuchzeri var. valdensis, Astragalus ari status, etc.

X. Région d' Outre.

Autour de Collonges, Calamìniha nepetoides; à l' entrée nord du village, Rosa abscondita.

En montant à Arbignon, Ajuga pyramidalis, Calamìniha grandiflora, ( rareaux chalets, à l' occi, Rosa pomifera; plus à l' occident, Peucedanum austriacum; sur les chalets, Pìnus montana.

Chemin de Dzéman, Orchis pollens; au Creux-de-Dzéman, en dessus de la pierre aux Chamois, Hieracium ochroleucum, Bupleurum stellatum, Sedum anacampseros.

Hauteurs qui dominent l' Haut, Hieracium Halleri, Anemone vernalis; en descendant au sud, avant les chalets d' Alesse, Viola Thomasiana, Hieracium sabinum var. rubellum; au sud-est des chalets, Androsace carnea, Pinus Cembra; en montant contre le haut de l' arête de Fully, Polygala alpina, Gentiana alpina, Carex membranacea, Ranunculus pyrenœus; vers l' arête, Thlaspi rotundifolium, XI. Angle de Follaterres.

Au Rosé, nord des Follaterres, Peucedanum vene-tum; en montant au coude de la vallée, Biscutella saxatilis, Rosa Pouzini, montana, Anemone montana, Adonis œstivalis, Viola arenaria, Thalictrum minus var. pubescens; au coude, Sempervivum

Sentier de Brançon, Bulbocodium vernum, Anemone montana, Cor australis, Potentilla recta ( rare ), Rubus valesiacus, Saxifraga bulbifera ( rare ), Trigonella monspeliaca, Scleranthus verticillatus et biennis, Vicia onobrychioides, Asparagus officinalis, Crupina vulgaris, Helianthemum salicifolium, Gagea saxatilis, Tragus racemosus, Achillea tomentosa, Scorzonera austriaca, Myosotis stricta, Veronica prœcox, verna, triphylla, Bromus tectorum, Festuca valesiaca, Camelina microcarpa, Phelipea cœrulea; en dessus du sentier, région buissonnée, Euphrasia maialis, Galium pedemontanum; dans les pentes, sous le sentier, Onobrychis arenaria. Un peu partout, Potentilla Gaudini.

En bas, vers le Rhône, Festuca glauca v. pungens; au bas du village de Brançon et à orient, Chenopodium opulifolium et Vulvaria, Calepina Corvini, Xanthium strumarium, Achillea setacea; à occident, Silybum marianum.

En montant à Joux-brûlée, Galium pedemontanum, Scleranthus perennis et biennis, Lychnis Coronaria et flos Jovis, Hieracium rupicolum, Alsine laricifolia, Rosa montana, Vicia tenuifolia, Orchis sambucina et pollens, Viola sciaphila, Viola are-naria-Riviniana, Verbascum incanum; haut des prairies de Joux-brûlée, Potentilla heptaphylla; en appuyant à occident, pied de rochers, Viola sciaphila, Arabis saxatilis; en dessus des rochers, sentier de l' Haut, Arabis brassicœformis, Viola sciaphila et Thomasiana, Pinus Cembra, etc.

Entre Martigny et Brançon, Polygonum lapathi-folium var. incanum, Melandrium diurnum-vesper-tinum, Salix Mandra var. discolor.

XII. Région de Fully.

En dessus du village, Pontentilla inclinata et recta ( sentier dans les vignesbord occidental de la forêt de châtaigniers, Campanula bononiensis; dans, la forêt, Vicia dumetorum, pisiformis, Gerardi et tenui folia.

En montant à Thiboz, plusieurs des plantes de Brançon. De là, par Lousine, à l' Alpe.

Au midi des chalets de Fully, Hieradum Peleterianum; au Portail, nord-est, Geranium rivulare; au Portail, sud-ouest, Viola pinnata; au bord du lac inférieur, Silène alpina; en montant au lae supérieur, Gentiana alpina, Arabis bellidifolia, etc.; dans le lac supérieur, Potamogeton marinus.

Hauteurs contre le Grand-Chavalard, Valeriana saliunca; dans le haut du Cirque-de-Fully, Saxifraga cassia, Ranunculus parnassifolius; dans les éboulis, Viola cenisia, Galium helveticum, etc.

XIII. Région de Saillon à Ardon.

Dans ce groupe, sauf le val Triqueu et le Chemin-Neuf, la montagne a été peu explorée au point de vue botanique. Les clubistes qui voudraient la parcourir à ce point de vue peuvent l' aborder par la Frête-de-Sailles, ou la prendre par la base, en partant de Saillon, Leytron ou Chamoson. Toute cette contrée sous l' Haut est fort accidentée et recèle sans doute quelques bonnes plantes. Quant à la flore de la base, avec un bon nombre des plantes de Brançon et du Bas-Valais en général, elle offre des spécialités qui lui donnent un caractère assez tranché, à preuve l' énumération qui suit:

A l' occident de Saillon, Lonicera etrusca, Ranunculus Rionii, Vitis sylvestris ( blanc et rouge, tout à fait spontané ); près du village, Clypeola Gaudini; dans l' enceinte des ruines ( aujourd'hui fermée ), Clypeola et Lonicera, Ononis Columnœ, Onosma stellulatum; au bas de l' enceinte, Amygdalus communs, Ficus carica; dans la mare, Acorus calamus, Ranunculus sceleratus; prairies à l' occident de la mare, Euphrasia montana; à l' orient du village, Onosma stellulatum et Telephium Imperati.

Champs vers Leytron, Turgenia latifolia; autour de Leytron, Medicago varia; entre ce dernier village et Riddes ( sables et graviers ), plantes alpines amenées par les eaux, Astragalus aristatus, Ononis rotundifolia, etc.

Entre Saint-Pierre, Leytron et Ardon, çà et là, Clematis recta; à Ardon, Buffonia paniculata.

Val Triqueu et Chemin-Neuf, bonnes plantes alpines et subalpines.

XIV. Passage dn Sanetsch.

A Conthey, Papaver hybridum, Turgenia, Adonis œstivalis et flammea, Rosa andegavensis.

Au Sanetsch, bonnes plantes des hautes Alpes, entre autres Saxifraga Kochii.

Descente sur Gsteig ( limite supérieure des mélèzes ), au pied de rochers caverneux, Saxifraga cernua, plante fort rare en Suisse.

XT. Environs de Sion an nord du Rhône.

Sion, flore de printemps à Valère, Tourbillon, d' Orge et Champlan.

Valere, Corydalis australis, Gagea saxatilis, Hutschinsia petrœa, Anthriscus vulgaris, Anthriscus trichosperma, Erodium cicutarium flore albo, Veronica, Camelina microcarpa, Iris germanica, Vicia lathygroides, Plantago lanceolata var. capitata, etc.

En été, Portulaca oleracea, Silybum marianum, Kentrophyllum lanatum; en automne, Crocus sativus, rare, etc.

A Tourbillon, Ceterach officinarum, Poa concinna, Cheirantus Cheiri, Viola valesiaca, Trigonella monspeliaca, Clypeola Gaudini, Gagea saxatilis, etc.; en été, Hieracium Pilosella var. niveum.

A Majorie ( propriété fermée ), Iris virescens.

Collines au nord de Tourbillon, Clypeola Gaudini, Bulbocodium vernum, Erodium cicutarium flore albo, Hutschinsia petrœa, Viola Steven, collina, collina flore albo, Corydalis australis, Acer opuli-folium, Prunus insitilia, Prunus spinosa var. micro-petala; pentes orientales de Tourbillon, Anemone montana, Cerastium semidecandrum, Ephedra helvetica, Chondrilla rigens.

Nota. Ficus carica, à Valère, et Punica Grana-timi, à Tourbillon, ne sont pas spontanés.

A d' Orge, Anemone montana, Stipa pennata, capillata, Helianthemum vulgäre var. tomen-losum, Astragalus monspessulanus, Androsace maxima, Myosotis stricta, Vicia onobrychioides, Amygdalus communis, Prunus caproniana, Viola Steveni, Saxifraga bulbifera ( rare ), Gagea arvensis.

Collines au midi de la grande route, Bulbocodium vernum, Trisetum Gaudinianum, Alsine viscosa, Vicia Bobartii, etc.

A Champlan, Saxifraga bulbifera.

A Savièse, Tulipa sylvestris.

Autour de Sion, Tulipa m.aleolens et Lepidium Draba ( à occident ), Podospermum laciniatum, Androsœmum elatum, Rumex Patientia, Adonis œstivalis et flammea, Lepidium ruderale, Schlero-chloa dura, Nasturium sylvestre, Stachys germanica, etc.

On indique à d' Orge et à Saint-Léonard le Lolium rigidum.

h' Artemisia valesiaca abonde à d' Orge, Champlan, etc.; il y en a aussi quelque peu sur Fully, à occident.

Nota. Des Follaterres à Saint-Léonard et plus loin, partout dans les stations chaudes et rocheuses, Potentilla Gaudini. Dans ce même tractus, un grand nombre de plantes se retrouvent un peu partout, par exemple: l' Anemone, les Stipa, le Festuca valesiaca, le Myosotis stricta, le Cerastium semidecandrum, les Veronica verna, prœcox et triphylla, le Bro-mus tectorum et sa variété floridus, Tragopogon major, etc.

Pour l' herborisation des montagnes d' Aven et à' Arbaz, M. le prof. Wolf, à Sion, pourra donner de bons renseignements. La d' Arbaz et les montagnes d' Aven offrent, entre autres, de beaux Hieracium.

XYI. Passage du Rawyl.

Aux collines de Saint-Léonard, orient du village, Ranunculus gramineus, Bulbocodium vernum,Viola Steveni, Trisetum Gaudinianum, Glaucium corni-culatum ( vignes, rare ), Crépis fœtida, Xeranthemum inapertum, Micropus erectus, Euphrasia maialis ( au-dessus des collines ), Poa concinna, etc.

Sur Lens, Genista radiata; à la Taula di Char-peint, Asphodelus albus; à Bellalui, Saxifraga cer-nita, etc.

Feedback