Nous étions immortels Manolo, le magicien du rocher

Le volumineux ouvrage de Maurizio Zanolla, dit Manolo, peut difficilement être classé dans une catégorie de livres de montagne. Il s’inscrit plutôt dans le genre journal intime encore qu’il ne fasse guère la part belle aux exploits de son auteur. Dans les dernières décennies du 20e siècle, Manolo fut l’un des meilleurs grimpeurs italiens. Avec ses copains - et il en eut beaucoup -, il ouvrit de très nombreuses voies parmi les plus difficiles dans toutes les parois du nord de l’Italie et surtout dans les Dolomites. Ouvreur chevronné certes, il était surtout un partisan de l’escalade libre, à mains nues, souvent sans corde, avec une utilisation extrêmement parcimonieuse des pitons d’assurage et des golots. Il mit un point d’honneur de parcourir en libre nombre de voies classiques difficiles, truffées de points d’assurage et de tronçons franchis antérieurement en «artif». Maurizio Zanolla est une figure à part dans le monde des grimpeurs de l’extrême. Modeste et discret, il pratique toutes sortes de métiers, dont des travaux acrobatiques suspendu au-dessus de voies de communications. La seule expédition à laquelle il prit part fut une tentative malheureuse au Manaslu, avec des copains «fauchés» comme lui dont deux revinrent avec de très graves gelures. De nombreuses notes en bas de pages mentionnent les noms et qualités de ses amis de grimpe et précisent les voies et les sommets escaladés.

Auteur

Maurizio Zanolla

Source

Editions du Mont-Blanc, 2020, ISBN 9782365450713, 35 francs

Feedback