On grimpera encore à Plagne

Le site de Plagne restera ouvert à l’escalade. Et ce malgré la mise à ban de la carrière de Charuque par l’entreprise Ciment Vigier SA. Le producteur de ciment a développé une solution exemplaire dans un processus participatif incluant tous les acteurs concernés. Elle permet d’atteindre les objectifs de sécurité de l’entreprise sans compromettre la pratique des activités de loisirs qui se déroulent actuellement aux abords du site. Les sections locales du CAS, le Secrétariat administratif du CAS, plusieurs associations de loisirs ainsi que les bourgeoisies concernées ont salué unanimement le projet actuel. La mise à ban est prévue pour août 2016 et concerne également les carrières de Tscharner et Châtel. Les zones interdites seront délimitées sur le terrain. Merci de respecter les réglementations en vigueur.

Feedback