Parois et blocs

Les grimpeurs suisses ont profité du printemps pour réaliser quelques projets difficiles. Sur rocher et sur glace.

Voies

Dani Arnold1 (32 ans) a conquis en mars Anubis au Ben Nevis, en Ecosse. Il s’agit de la première répétition hivernale de l’une des voies mixtes les plus difficiles des îles Britanniques. La première de cette voie cotée E8 6c avait été effectuée en été par Dave MacLeod. Il l’avait ensuite aussi répétée en hiver et l’avait cotée M11/12. Dani estime que c’est la voie mixte la plus difficile qu’il ait grimpée à ce jour.

Alexander Rohr (21 ans), de Rubigen, s’est adjugé en avril Non à la Bombe (8c+) à Saint-Loup et Samurai (8c) à Unterwald.

Le Biennois Kevin Hemund2 (31 ans) a parcouru Bain de Sang (9a) le 1er avril à Saint-Loup. Cette voie est une légende dans l’histoire internationale de l’escalade. Lors de sa première par Frédéric Nicole en 1993, elle était la troisième voie au monde de degré 9a, après Action Directe (FA: Wolfgang Güllich) et Om (FA: Alexander Huber). Elle ne compte aujourd’hui encore que peu de répétitions.

Dimitri Vogt3 (19 ans), de Worben, s’est adjugé en avril avec Samurai (8c), à Unterwald, une escalade fulgurante: il l’a gravie après travail à la première tentative.

Nicola Vonarburg (44 ans), de Mendrisio, a coté 8c la nouvelle voie Cuochi dartificio qu’il a ouverte à Valbrona.

Bloc

Giuliano Cameroni (19 ans), de Montagnola, a enlevé, en mars encore, les premières de Mérite le Détour (Fb 8a+) à Chironico et de Flash Food et General Disarray (tous deux Fb 8b) à Brione. Il s’est ensuite rendu à Fontainebleau pour résoudre LApparemment en départ bas (Fb 8b). En compagnie du Valaisan Samuel Ometz4 (20 ans), il en a gravi d’autres dans cette célèbre forêt voisine de Paris. Parmi ces lignes, nous citerons Kheops (Fb 8b) et Ubik (Fb 8a+). Samuel Ometz a, quant a lui, résolu en avril New Base Line (Fb 8b+) à Magic Wood, puis Kamush (Fb 8a+) et Kawa Paradisa (Fb 8a+) près de Sion.

David von Allmen (33 ans), d’Igis, a ajouté un High­-End-Problem à Magic Wood: Eye of the Tiger, qu’il a coté Fb 8a+/8b. Nico Secomandi (22 ans), de Coire, s’est adjugé Sofa Surfer (Fb 8a+) en mars et la première partie d’Unendliche Geschichte (Fb 8a+), en avril à Magic Wood.

Bien qu’il semble que les lignes les plus difficiles se trouvent soit tout à l’est, soit au sud de la Suisse, il existe aussi quelques trésors en Suisse romande: Benjamin Theytaz (16 ans), a résolu en mars non seulement Satans Eye (Fb 8b) à Vernayaz, mais aussi Nobody ist der Grösste à Chironico et Calliope aux Trappistes (tous deux Fb 8a).

Enfin, Martin Keller5 (38 ans) a réalisé un rêve en s’adjugeant Highlander, au col du Susten, après 13 ans de cogitations. Il en a estimé la difficulté à Fb 8c. Et dire qu’il ne dépassait pas le 6a à l’âge de 20 ans, si l’on en croit ce qu’il écrit sur son blog. Après avoir travaillé comme un forcené et sans relâche durant des années pour parvenir à ce niveau, il dit avoir atteint son objectif. Assez pour prendre sa «retraite» et jouer aux échecs? Espérons que non!

Feedback