Piz Sol Toponymie des cimes

Le Pizol, dans l’Oberland saint-gallois, est largement connu comme domaine skiable. La section Piz Sol du CAS en tire d’ailleurs son nom. Mais que signifie Piz Sol? Traduire ces deux mots par «pointe ensoleillée» reviendrait à prétendre que le soleil y luit en permanence. C’est malheureusement incorrect. Si piz veut bien dire «pointe» en romanche, la seconde partie du nom ne désigne pas le soleil, car ce dernier se dit sulai en Engadineet sulegl dans la Surselva. Une pointe ensoleillée se traduirait donc par «Piz Suleil». Le mot latin sol,pour «soleil», n’entre pas non plus en ligne de compte, car il n’existe que peu de noms dérivés directement de cette langue. Il est plus probable que le mot sol provienne du romanche ot, aul(t)‚ «haut». Le Pizol fait par conséquent référence à une «haute pointe», entretenant un lien de parenté avec le Piz Aul, entre Vals et Vrin. Cela se complique en revanche si l’on considère qu’avant 1855, cette montagne était exclusivement connue sous le nom de «Graue Hörner» (cornes grises). On admet donc plutôt que cette montagne aurait alors été rebaptisée d’après le nom de l’alpage de Tersol, qu’elle domine: un pseudo-nom romanche donc, en quelque sorte étranger à la région linguistique actuelle.

Feedback