Quel beau nouveau monde numérique!

A propos de la brève «Cartes de sports de neige: davantage de couleurs, mais sans verso» parue dans «Les Alpes» 1/2020

Dernièrement, les itinéraires à skis ont changé de couleur sur map.geo.admin.ch. Le bleu a remplacé le rouge. Et où sont passés les numéros? Bien sûr, l’alignement des couleurs de map.geo.admin.ch sur celles du portail des courses du CAS n’est pas un hasard. Mais je trouve qu’il n’est pas normal de supprimer des informations parce qu’elles ne sont pas utilisées dans le portail des courses du CAS. Quel beau nouveau monde numérique! De plus, le portail des courses du CAS ne reproduit de loin pas les guides papier. Lorsque je cherche des courses sur cette plateforme, certaines régions paraissent vides, alors que, selon le guide imprimé, elles devraient avoir des choses à offrir.

Le CAS veut toujours la quadrature du cercle. Il veut représenter tous les amateurs de sports de montagne, même si certains groupes ont des intérêts contraires. Il veut être moderne, mais quand même traditionnel. Il se veut défenseur de l’environnement et soutient l’initiative pour les glaciers, mais l’opérateur d’infrastructures touristiques qu’il est approvisionne ses cabanes par hélicoptère et accroît probablement le nombre de vols nécessaires en modernisant les cabanes et en les agrandissant pour plus de confort. Le meilleur taux de remplissage améliore le revenu des gardiens, ce qui assure la survie des cabanes du CAS.

On exige de la durabilité, mais les annonces, et parfois les suggestions de courses dans la revue, font de la publicité pour du matériel toujours nouveau et des objectifs de courses exotiques dans des pays lointains. Dans les suggestions de courses, on calcule toujours pour les membres combien d’émissions de CO2on peut éviter en voyageant en transports publics. Cependant, les teams d’expédition du CAS volent aux quatre coins du monde. Un simple coup d’œil à la revue «Les Alpes» suffit pour voir ce que le CAS veut être et à quel point toutes ses exigences sont ambivalentes. Peut-être sont-elles simplement trop nombreuses?

Réponse des Editions du CAS

Le CAS assume la responsabilité de la rédaction des itinéraires à raquettes et à skis que comporte la carte de sports de neige. C’est swisstopo qui se charge de la mise en page et de l’impression. Les informations sur les itinéraires qui se trouvaient au verso des cartes ont dû être supprimées parce que swisstopo n’imprime désormais les cartes que d’un seul côté.

Le CAS était opposé à la suppression des numéros d’itinéraires en ligne. Dans le portail des courses du CAS, ils sont indiqués pour chaque itinéraire dans les informations complémentaires. Le portail est encore en développement, et l’offre n’est pas encore complète. En mars 2020, quelque 1500 itinéraires à skis pour plus de 1000 objectifs de courses étaient disponibles.

Portail des courses du CAS

Feedback