Quelques conseils pour motiver les enfants en montagne

Astuce 1: Marcher en s’amusant

Mettre un pied devant l’autre, franchement il y a plus rigolo lorsqu’on est gamin! Ponctuée de jeux, de devinettes, d’histoires fantastiques ou d’une partie de cache-cache, une marche devient ludique. Chez les Lucchina, on improvise volontiers des ateliers de bricolage au bord du chemin. «Observer la nature et ses curiosités à travers une paire de jumelles, faire des photos ou composer un herbier, ces activités plaisent aussi beaucoup aux petits», explique Julien, le papa.

Astuce 2: Varier les plaisirs

Chez les Funk-Salamí, le secret, «c’est d’éviter les parcours moroses». Passer d’un paysage à un autre, choisir un itinéraire ponctué de lacs, cascades, grottes, châteaux ou beaux panoramas suscitent la curiosité des jeunes marcheurs. Spécialement prévus pour les enfants, certains sentiers découvertes ou thématiques éveillent particulièrement leur intérêt. Autre activité tendance, le géo-caching transforme une randonnée en chasse au trésor (www.geocache.ch).

Astuce 3: Lire la carte en famille

Pour la famille Ehrbar, «impliquer les enfants dans la préparation d’une sortie contribue à éveiller leur intérêt». Visionner quelques photos, connaître les curiosités du parcours et étudier une carte sont autant de petites choses qui les motivent.

Astuce 4: Avec les copains, c’est mieux!

N’importe quel traîne-la-patte se mettra à cavaler s’il est entouré d’autres enfants. «Avec les copains, la marche n’est plus un effort, mais devient un jeu», assure Céline Stern. Et si jamais les troupes s’essoufflent, transformer une randonnée en jeu de piste ravive la motivation.

Astuce 5: Une surprise à l’arrivée

Pour motiver leurs trois enfants, Florence et Julien Lucchina font miroiter «un verre de limonade, une glace ou une part de tarte au refuge.

Astuce 6: Les joies du camping

Les enfants adorent dormir sous la tente. Chez les Schaffner-Lovis, proposer un bivouac les motive à marcher.

Feedback