Rencontre de l'Etzel 2004. 100e anniversaire

100 e anniversaire

Rencontre de l' Etzel 2004

Le 1 er dimanche de décembre 2004, plus de 180 membres du CAS issus de onze sections, se sont retrouvés sur l' Etzel, le sommet trônant au-dessus de Pfäffikon et du lac de Zurich, à l' occasion des 100 ans de la première rencontre. Une conférence sur les cabanes du CAS, une rétrospective sur l' histoire de l' Etzel, la présence du président central Franz Stämpfli et un gâteau d' anniversaire ont jalonné ces festivités du centenaire.

En 1904, la section Hoher Rohn avait invité ses deux sections voisines, la section Bachtel et la section Einsiedeln, à une randonnée d' hiver sur l' Etzel, un sommet local s' élevant à 1098 m. Les 73 membres du CAS avaient apprécié le fait de se retrouver pour déguster un repas consistant dans une ambiance détendue. Un siècle plus tard, Caspar Sträuli, le président de la section Hoher Rohn – qui accueille cette rencontre depuis 100 ans –, a eu le plaisir de recevoir environ 180 membres du CAS issus de 11 sections des régions avoisinant le lac de Zurich ou de Suisse centrale. Toutes ont répondu favorablement à l' invitation – qui a été associée à une randonnée hivernale.

La coopérative de l' Etzel

Cette rencontre du premier dimanche de décembre sur l' Etzel est devenue une tradition. La journée s' articule habituellement autour d' une conférence sur un thème d' actualité. Comme cette fois-là il s' agissait du centenaire, Walter Keller, le président de la coopérative Hochetzel, a abordé quelques points de l' histoire de l' Etzel, aujourd'hui lieu d' excursion et point de vue apprécié au nord du lac de Zurich. Le mot Etzel dérive du moyen haut-allemand Atzel. Son diminutif est devenu Etzelin, ce qui signifie la pie ( Elster en allemand moderne ). En 1962, suite à de turbulents événements, la « montagne de la pie » est entrée en possession de la coopérative Hochetzel, qui l' a reçue en récompense de son engagement et grâce à la solidarité de nombreux membres du Presque trop beau pour être coupé: le gâteau d' anniversaire offert par la coopérative Hochetzel pour le centenaire de la rencontre de l' Etzel La salle richement décorée du restaurant de l' Etzel permet à la section Hoher Rohn d' accueillir ses sections voisines Photos: V iviane Burkhalter CAS. Aujourd'hui, la coopérative Hochetzel est propriétaire du restaurant Kulm, qui accueille également les rencontres de l' Etzel.

Les cabanes du CAS – hier, aujourd'hui et demain

Les changements de ces 100 dernières années n' ont pas épargné les cabanes du CAS. Pius Fähndrich, guide de montagne et gardien de la Lidernenhütte CAS, a décrit de manière saisissante la vie dans une cabane du CAS à travers sa conférence « Cabanes du CAS – hier, aujourd'hui et demain ». Aux commencements du CAS, les bivouacs n' offraient généralement qu' un abri très sommaire contre les intempéries. Petit à petit, ils ont été remplacés par des cabanes. Très simples, elles offraient un toit sûr aux alpinistes pendant cette phase du développement alpin et contribuaient simultanément à rendre les Alpes suisses accessibles. A cette époque, personne ne pensait encore à un nombre élevé de visiteurs ni de nuitées. S' il arrivait qu' une cabane soit gardée, celui qui se chargeait de cette tâche n' avait la plupart du temps que la cuisine comme lieu de retraite. Mais souvent, cette dernière faisait déjà office de salle commune pour tous les utilisateurs. Pas étonnant, dès lors, que parmi les gardiens figuraient plus d' un gaillard extravagant, voire excentrique, dont le ton militaire et grincheux les a fait entrer dans la légende. Pius Fähndrich a évoqué quelques-unes de ces personnalités et a réveillé des souvenirs redevenus presque chers auprès de bien des auditeurs. Plus tard, l' accroissement du nombre de visiteurs dans les cabanes a requis une attribution claire et bien définie des responsabilités pour l' organisa, la propreté et l' ordre de la cabane. C' était les premiers pas du métier de gardien de cabane moderne. Depuis, de nombreuses cabanes ont été rénovées et agrandies. Certaines sont exploitées en famille, mais ne peuvent souvent plus se passer de l' aide d' employés supplémentaires. C' est la seule forme d' organisa qui permette de maîtriser aujourd'hui encore le nombre croissant de nuitées et d' hôtes de passage et de répondre à leurs attentes. Selon Pius Fähndrich, la tendance est d' ailleurs à la professionnalisation des exploitations et au maintien d' un bon standard de qualité.

Un gâteau d' anniversaire

Le président central, Franz Stämpli, a transmis les salutations du Comité central du CAS. Il a relevé trois sujets qui mériteront à l' avenir plus d' attention au sein du club: les cabanes devront bénéficier d' une base solide, moderne et financièrement stable; l' alpinisme aura avantage à être particulièrement encouragé dans le cadre du sport de masse, dont les sports de montagne font partie; et finalement, la position des femmes au sein du CAS devra être renforcée, leur proportion plafonnant toujours sous la barre des 30%.

Pendant le repas commun, les discussions animées par le plaisir de retrouver les camarades des sections voisines, se sont tournées vers les événements de l' année passée ou vers des projets communs pour la saison à venir. Paré du logo du CAS, le gâteau du centenaire offert par la coopérative Hochetzel était presque trop beau pour être coupé. Cependant, il a fini par flatter les papilles de tous les participants. Tout comme il y a 100 ans, un groupe de musiciens d' Ein a animé les festivités et assuré une ambiance musicale bien rythmée. a Viviane Burkhalter, Berne ( trad. ) C' est avec une bonne dose d' hu que Walter Keller a donné aux membres du CAS un aperçu de l' histoire de l' Etzel Un des moments forts de la rencontre: la conférence de Pius Fähndrich sur le thème « Les cabanes du CAS – hier, aujourd'hui et demain » Cabane Lidernen CAS en hiver: son gardien, Pius Fähndrich, a évoqué la vie dans les cabanes du CAS Le président central, Franz Stämpfli, a transmis les salutations du Comité central du CAS. Il a saisi l' occasion de faire le point sur la situation Photo: archives Pius Fähndrich

Escalade libre / Compétition

Arrampicata libera e di competizione

Sport- und Wettkampfklettern

Feedback