Réserver une cabane en cinq clics

Le CAS suit son temps: certaines cabanes proposent dorénavant un système de réservation en ligne. Dans quelques années, toutes les cabanes disposant d’un accès Internet stable devraient entrer dans l’ère virtuelle.

Ce qui était encore de la musique d’avenir il y a quelques années est devenu une réalité: les randonneurs peuvent désormais réserver leur place en cabane par un simple clic de souris. «Les premières cabanes proposent la réservation en ligne depuis l’automne 2013», se réjouit Bruno Lüthi, responsable Marketing/Communication du secteur Cabanes.

A l’origine de cette innovation se trouve, entre autres, un sondage détaillé effectué il y a trois ans auprès des visiteurs des cabanes (voir «Les Alpes» 2/2012). Il en ressortait, déjà à l’époque, que le CAS n’était pas épargné par l’influence croissante du monde virtuel: près de la moitié des personnes interrogées souhaitaient en effet un système de réservation en ligne. Le CAS a pris ce désir à cœur, il a accordé un budget et développé une solution en collaboration avec des gardiens de cabane et l’entreprise de services informatiques Elca Informatik AG. «Nous voulions un système simple, qui laisse une certaine liberté aux cabanes et offre aux hôtes un moyen rapide et facile de réserver», explique Bruno Lüthi. Philippe Chanton, responsable de service chez Elca et préposé aux courses de la section Monte Rosa, a pris ce défi à bras-le-corps. «A mon avis, il est essentiel que ce système n’en demande pas trop aux utilisateurs, mais qu’il facilite la vie des hôtes et des gardiens de cabane. Que l’on soit partisan ou non de l’ère de l’Internet mobile, il est indéniable que son emprise sur tous les domaines de notre vie est toujours plus marquée. Je me réjouis du pragmatisme avec lequel le CAS aborde ce sujet.»

L’ordinateur fait le travail

Il semble que nous soyons sur le bon chemin: six gardiens de cabane ont testé le système cet automne et se montrent satisfaits. «Nous avons fait de très bonnes expériences», déclare au nom de ses collègues Hans Hostettler de la Blümlisalphütte. Le système aurait en effet sensiblement facilité le travail quotidien. «Nous avons reçu beaucoup moins d’appels téléphoniques», explique-t-il. En outre, la gestion des réservations ne s’effectue plus dans un agenda, mais directement sur ordinateur, avec toutes les informations importantes comme l’adresse complète, le type de repas et le nombre de personnes. Ces données permettent aux gardiens de planifier l’occupation des chambres, de prévoir le plan de table ou, si la cabane affiche complet, de gérer une liste d’attente. Quant aux hôtes, ils peuvent modifier, muter ou annuler leur réservation individuellement par un simple clic, à condition de respecter les conditions générales (CG). En effet, 24 heures avant le séjour en cabane, l’accès aux données est bloqué.

Réserver, un jeu d’enfant

Nul besoin d’être un as d’Internet pour réserver en ligne, le système est très facile à utiliser. Une fois sur la page d’accueil du site de la cabane, de la section ou du CAS, il suffit de cliquer sur «Réservation». Un agenda s’affiche alors à l’écran, et l’on peut sélectionner la date de son choix. Les détails de la réservation sont ensuite saisis. L’inscription définitive nécessite le numéro de membre du CAS et est confirmée par courriel. Les personnes qui ne sont pas membres peuvent s’annoncer comme utilisateur lors de la première réservation et sauvegarder un mot de passe pour leurs réservations ultérieures. La fonction de paiement électronique n’est pas encore proposée, le paiement s’effectue lors du séjour en cabane.

D’autres cabanes suivront

En plus des six cabanes-pilotes, la réservation en ligne devait être étendue à d’autres cabanes. Le CAS présente actuellement le système, disponible en quatre langues, aux gardiens de cabane pour les convaincre des avantages de la réservation en ligne. Le responsable Marketing se montre confiant: «Nous espérons avoir au plus vite de nombreuses cabanes équipées d’une connexion Internet stable, pour qu’un maximum de visiteurs puissent réserver en ligne et décharger ainsi les gardiens.» Le système sera en outre proposé aux cabanes privées contre versement d’une taxe annuelle.

Accès direct au système de réservation des cabanes

www.sac-cas.ch -> Cabanes

Feedback