Responsabilité sociale ?

Sans entrer dans la question de la place à réserver aux articles publicitaires dans la revue Les Alpes, on ne peut pas reconnaître au groupe Salewa de grandes réalisations dans son catalogue très complet de prétentions sociales « Corporate Social Responsability » (CSR). Nulle part ne sont mentionnées les conditions de travail dans lesquelles le personnel fabrique les produits Salewa en Extrême-Orient. Une entreprise socialement responsable doit pourtant penser aux employé(e)s affecté(e)s à la production. Sur ce thème, Mammut et Odlo ont pris les devants en 2008 en participant à l’organisation Fair Wear Foundation (FWF), qui vise à l’amélioration des conditions de travail dans les ateliers de confection (voir Les Alpes 11/2011 et 9/2009). Elle vérifie les conditions de travail dans les pays producteurs, sur la base d’un code de bonne conduite exhaustif établi d’après les conventions de l’OIT. La fondation FWF est une entreprise commune d’organisations non gouvernementales, de syndicats et d’associations de la branche. Ses exigences sont aujourd’hui reconnues comme un standard par toute la branche des produits « outdoor », et leur respect recommandé par l’association européenne de la branche « European Outdoor Group ». Mammut et Odlo, Mountain Force, Transa, Jack Wolfskin, Vaude, Schöffel et Deuter sont membres de la FWF. A mon avis, Salewa Group n’a pas encore satisfait entièrement à ses obligations dans le domaine CSR.

 

Bernhard Herold, Burgdorf

 

 

Prise de position de Salewa

Nous ne nous contentons pas de nous préoccuper des personnes de notre entourage immédiat, mais aussi de celles qui travaillent dans nos ateliers de confection et de celles qui œuvrent chez nos fournisseurs. Il est faux de prétendre que nous produisons principalement en Extrême-Orient, puisqu’une bonne moitié de nos produits provient d’Europe. L’Asie est un marché en croissance, et cela justifie une production locale afin de réduire à un minimum les distances de transport des marchandises. Nous accordons de l’importance à fournir du travail dans des pays où les offres d’emploi sont rares. Nous connaissons tous nos ateliers de confection et avons dans 90 % d’entre eux des employés de notre entreprise qui veillent à la conformité des conditions de travail. De plus, nous contrôlons régulièrement les 10 % restants des ateliers qui nous fournissent.

Il est superficiel de juger l’engagement social sur l’absence de participation à l’organisation FWF. Notre groupe de projet CSR a conduit des entretiens avec les organisations FWF et Bluesign. Nous nous sommes décidés pour une participation en tant que partenaires au programme Bluesign. Salewa a élaboré un code de conduite conforme aux exigences de l’Organisation internationale du travail (OIT). Par exemple, les salaires sont partout supérieurs aux minima prescrits. En relation avec diverses organisations telles par exemple Caritas, nous soutenons des projets d’amélioration des conditions de vie sur place.

Ariane Maria Malfertheiner, Salewa international PR Manager (trad.)

Feedback