Schinberg

Région: Le Schinberg fait partie de la chaîne des Préalpes qui s' étend d' ouest en est, du Brisen/Hoch Brisen ( à l' ouest ) à l' Oberbauenstock qui est attenant au lac des Quatre-Cantons ( ou, plus précisé- ment, à l' Urnersee ). Le Schinberg forme, avec trois points culminants ( 2145 m, 2110 m, 2011 m ), une sorte de contre- fort ( Pt 2110, coord. 678.850/198.400 ) qui s' étend vers le nord-ouest. Voir CN 1: 25 000, feuille 1171 Beckenried.

Lötscher Urs, Guide CAS Kletterführer Zentralschweizer Voralpen, 1995, p. 96.

Description: Les premiers rochers du Schinberg sont à environ dix minutes de Brisenhaus ( possibilité d' hébergement ).

Accès depuis Beckenried avec le téléphé- rique jusqu' à la station Klewenalp. Le chemin mène à travers une merveilleuse région de randonnée avec vue splendide sur le lac des Quatre-Cantons. Le Schin- berg offre trois secteurs comportant des voies d' une à plusieurs longueurs entre 5a et 7a, parfois dans un très beau cal- caire. Secteur A Topo: cf. croquis.

Première: Arnold Würsch et Vreni

Jäggin, le 29 juin 2002.

Cotation et matériel: degrés 5b à 7a.

Se prête bien à l' escalade en moulinette avec une corde de 70 mètres. 15 dégaines suffisent.

Secteur B Topo: cf. guide CAS Kletterführer Zentralschweizer Voralpen. Les topos peuvent aussi être consultés à la Brisen- haus. Les voies ont été rééquipées en 1998 par Leo Bachmann, Markus Wicki, Willy Odermatt et Tobias Tolinger.

Cotation et matériel: cinq voies de plusieurs longueurs entre 5a et 6a avec des passages A0, corde 2 ϫ50 m recom- mandée. Secteur 11 er Topo: peut être consulté à la Brisen- haus.

Première: Arnold Würsch, le 1 er no-

vembre 1969.

Cotation et matériel: voie à plusieurs longueurs ( 6a, 1 p.a. A0 ), corde 2 x 50 m recommandée. a A r n o l d W ü r s c h, E n g e l b e r gt r a d. )

Photos: Arnold Würsch/Verena Jäggin

La Brisenhaus avec le Schinberg à l' arrière Schinberg, secteur A Nirwanaq L E S A L P E S 7 / 2 0 0 3

Feedback