Simeli et Vreneli

Sur le chemin qui mène du First au Faulhorn, au-dessus de Grindelwald, on aperçoit sur la gauche le Simelihorn, un sommet anodin. S’agit-il encore d’une de ces montagnes nommées d’après un propriétaire d’alpage, un Simon ou Simeli? Non: en moyen haut allemand, Sinwel signifie «rond». Le mot a ensuite évolué en simel, simbel, simpel, et apparaît dans de nombreux noms. Le Simelihorn est donc l’équivalent du Pizzo Rotondo, entre le Val Bedretto et Goms. Et dans la célèbre chanson populaire suisse-allemande Vreneli ab em Guggisbärg, qui raconte l’amour malheureux entre Vreneli et Simes Hans-Joggeli änet em Bärg (de l’autre côté de la montagne), le Simelibärg mentionné à chaque strophe n’est pas nommé d’après l’amant, un rejeton de la famille Simmen; il se réfère en fait à l’une des montagnes particulièrement rondes des environs, le Guggershörnli et le Schwendelberg, qui se trouvent entre Guggisberg et Wyden. C’est en effet là que le Hans-Joggeli en question aurait vécu, dans une ferme du nom de Simeli qui existe toujours.

Feedback