Slackline : à vos sangles, prêts, départ ! Un nouveau sport conquiert la Suisse

C' est une activité inventée dans la vallée de Yosemite par les grimpeurs en mal de distraction. Elle arrive maintenant en Suisse sous le nom de « slackline » ou plus brièvement « slack ». Tout un chacun s' y met, grimpeur du dimanche, hockeyeur ou nonne.

A l' origine du slack, dans les années 1960, est l' ennui qui s' emparait des grimpeurs dans leurs campements de la vallée de Yosemite lorsque la pluie interdisait tout programme d' escalade. Ils tuaient alors le temps à des exercices d' équilibre et de concentration sur les chaînes barrant les routes ou sur des cordes. Au début des années 1980, ils se mirent à utiliser pour ces jeux leur propre matériel d' escalade: on vit bientôt apparaître, à 900 mètres au-dessus de la vallée de Yosemite, une longue sangle attachée au bec rocheux du Lost Arrow Spire. Ce nouveau sport, qui arrive maintenant en Suisse, commençait alors une existence indépendante.

Depuis le tournant du millénaire, le slack a entrepris un tour du monde triomphal. Des cours sont proposés pour grands et petits, des manuels pratiques sont publiés, des entreprises modestes et des grands de l' équipement sportif alpin comme Mammut mettent sur le marché des sets de slack pourvus de dispositifs spéciaux de tension, et les sportifs d' élite y voient une nouvelle méthode d' entraî. Signe de grand succès, Google propose 367 000 références à la recherche de slackline.

Des allumés du funambulisme slack

Deux Suisses font pour ce sport un bel effort de promotion dans notre pays: Patricia Heiniger, collaboratrice du Club Alpin Suisse dans le domaine du marketing du sport d' élite, et Matt Gehri, maître de sports d' hiver et graphiste. Or-ganisant dans tout le pays des ateliers de formation, ils ont observé que ce nouveau sport suscitait curiosité et enthousiasme dans toutes les couches de la population. Particia Heiniger nous dit: « Au cours d' un atelier à Brigue, nous avons même vu une nonne répondre à notre invitation, ôter ses chaussures et grimper sur la sangle. » A quoi Matt Gehri ajoute que lors d' une journée de présentation à Fribourg, une retraitée a prié son mari de lui donner la main pour l' aider à faire ses premiers pas sur la sangle.

Ces exemples montrent bien que les grimpeurs ne sont depuis longtemps plus les seuls à faire de l' équilibre sur les slacks. La pratique ne dépend plus maintenant de l' âge ni de l' état d' entraîne sportif, mais intéresse tout un chacun selon Patricia Heiniger. Et Matt Gehri raconte que lors d' un atelier public organisé à Lucerne, il a vu tenter leurs premiers pas dans le même groupe des gens aussi différents que Kurt Fürst, membre d' une équipe participant à la Swiss Inline Cup dans la catégorie Speed, Marcher sur une sangle: le slackline, un nouveau funambu-lisme, fait fureur en Suisse Photo: Car oline Fink et Evelyn Buri, costumière au théâtre de Lucerne. « Le déplacement sur le slack exige la même coordination de l' épaule, du genou et du pied que le patinage in-line », déclare Kurt Fürst, et Evelyn Buri ajoute: « Tout simplement, ça arrache! » Mais d' où viennent donc la curiosité suscitée et le plaisir procuré à tout âge par le slack? Patricia Heiniger pense que l' aspect social joue un rôle, ainsi que les mouvements élémentaires mis en œuvre sur la sangle. Il n' y aurait ainsi pas de démarche juste ou fausse, et le slack se pratique souvent en groupe, comme l' esca de bloc: on observe les prouesses des autres, on bavarde de tout et de rien et chacun fait ses propres tentatives. Il s' agit aussi d' apprendre un mouvement élémentaire, comparable aux premiers pas de l' enfant. Apparemment, ce type d' apprentissage exerce toujours, et sur tous, la même fascination.

Entraînement pour gardiens de but de hockey

L' intérêt suscité par le slack n' a pas manqué d' attirer l' attention des entraîneurs de sportifs d' élite. C' est ainsi qu' Andy Jorns, entraîneur des gardiens de but du club de hockey d' Ambri et grimpeur lui-même, a introduit le slack dans le programme d' entraînement de ses joueurs, surtout comme exercice d' équi. Il a remarqué en effet que des buts étaient souvent marqués à la faveur d' une perte d' équilibre du gardien, dont le premier mouvement visait alors à rétablir son propre équilibre plutôt qu' à défendre son portail. Les rapides progrès sur la sangle d' équilibre ont encouragé les joueurs à s' entraîner davantage à cet accessoire, ce d' autant plus qu' ils y prenaient du plaisir. « J' installe la sangle de slack pour les gardiens de but et les autres joueurs veulent tout de suite s' y mettre aussi. J' en installe une dans mon jardin et tout le quartier fait la queue pour s' y essayer », ajoute Andy Jorns avec un sourire.

Tendance ou passade?

La progression de la pratique du slack ne faiblit pas au sein de la population et du cercle des sportifs d' élite. L' avenir montrera s' il s' agit d' une mode passagère ou d' un engouement durable. Matt Gehri pense à une consolidation, car le slack est depuis assez longtemps intégré dans le programme d' entraînement des sportifs d' élite et ne pourrait plus guère en être évacué. Cela tient d' abord à une série de facteurs physiologiques et psychologiques pour lesquels le slack offre un champ d' entraînement: la coordination, le contrôle de la musculature posturale, la dynamique corporelle, la confiance en soi et la capacité de concentration.

Le développement du slack en sport de masse dépend de son évolution en formes diverses adaptées à divers groupes de pratiquants. On en voit déjà l' ébauche, avec les tricklines, sangles classiques d' usage commun, les jumplines, plus fortement tendues et servant aux sauts, les longlines dépassant les 25 mètres de long, les waterlines tendues au-dessus de l' eau et les highlines suspendues à grande hauteur.

Spectaculaires highlines

Ces dernières surtout ont attiré l' atten du public grâce à des highliners de haut niveau comme Stephan Siegrist ou Le grimpeur américain Justin Wood en démonstration à Majorque, quittant le slackline d' un saut périlleux.

Premiers pas sur le slack - line. Patricia Heiniger instruit un participant à un cours, à Thoune.

Photo: visualimpact.chCory Richar ds Photo: Caroline Fink L' alpiniste suisse de l' extrême Stephan Siegrist traverse la gorge d' El Chorro en Andalousie sur un highline.

Photo: visualimpact.ch | Fabiano Ventura Dean Potter. Parmi toutes les branches naissantes du nouveau sport, elles ont propulsé cette pratique au niveau de discipline reine du slack en raison des exigences mentales qu' elles posent aux pratiquants. Les photos et surtout l' ap sur Youtube de Dean Potter, marchant sans assurage à 900 mètres au-dessus de la vallée de Yosemite pour gagner en vacillant le célèbre Lost Arrow Spire, voilà un spectacle à faire dresser les cheveux sur la tête et garantir une publicité mondiale au highline. Il n' est pas question de telles prouesses ( comparables, selon Patricia Heiniger, à celles d' Ueli Steck en escalade solitaire ) dans les ateliers organisés par islack.ch ou slacker.ch. Nos deux professionnels du slack tiennent surtout à communiquer ce qui a dès les premières heures motivé les slackers de Yosemite: le plaisir d' une distraction conviviale en groupe. Ou plus simplement encore: de la joie à se faire plaisir.

Informations pratiques sur le slack

Slackline On trouve dans le commerce spécialisé ( on peut aussi commander sur internet ) des sets de slackline dont la sécurité est garantie, et qui comprennent des sangles d' attache, des mousquetons ainsi que des rochets spécialement conçus. Reven-deurs en ligne: www.islack.ch" target="_blank">www.slacker.chwww.islack.ch; www.slacklines.ch; www.zurrfix.ch; www.slackjack.ch Sécurité Les attaches d' un slackline sont soumises à des sollicitations dépassant facilement une tonne. Il faut donc n' utiliser que des éléments adaptés les uns aux autres et respecter les prescriptions relatives aux points d' attache, par exemple, s' il s' agit d' un arbre, un diamètre minimal de 30 cm. D' autre part, les experts ne sont pas unanimes quant à l' adéquation du matériel d' escalade en termes de sécurité. Il faut encore insister sur le fait que l' ancrage des highlines et l' assurage des highliners exigent une grande expérience. Cours On peut apprendre le slack sans suivre de cours, mais les débuts sont facilités par un enseignement. Diverses offres de cours sont disponibles en Suisse à dates fixes ou sur demande. Informations: www.islack.ch; www.slacker.chwww.slackjack.ch Bibliographie Fritz Miller et Franziska Friesinger, Slackline – Tipps, Tricks, Technik, Panico Alpinverlag 2009, 28 fr. 60 Scott Balcom, Walk the Line: The Art of Balance and the Craft of Slackline, Slack Daddy Press 2005, 38 fr. 70 a Caroline Fink, Zurich ( trad. ) Il est recommandé, pour ce nouveau sport, de se procurer un set de slackline dont la sécurité est attestée, comprenant des sangles de fixation, des mousquetons et des ro-chets spéciaux. Highline, la hauteur en tout: Stephan Siegrist sur le glacier proche du camp de base du Gasherbrum II, en Chine. Photo: visualimpact.chMiguel Gonzalez Photo: Car oline Fink

La posta dei lettori

Leserbriefe

Courrier des lecteurs Vie du club

Vita del club

Aus dem Clubleben

Feedback