Soleil, lune et étoiles au-dessus des cabanes du CAS. Evénements astronomiques

Soleil, lune et étoiles

au-dessus des

cabanes du CAS

Lorsqu' on passe la nuit dans une cabane du CAS, la contemplation du ciel est incluse dans le prix. Si les conditions sont bonnes, on peut en effet y observer nettement la lune et les étoiles alors que cela n' est sou- vent pas possible depuis la vallée.

Dans les montagnes, on peut observer beaucoup plus facilement les phéno- mènes astronomiques que dans les ré- gions très peuplées. Le ciel y est plus clair qu' en plaine, il y a moins de brume et surtout moins de rayonnement lumi- neux artificiel. Si l'on regarde la voûte Les randonnées avec les enfants doivent être bien planifiées et offrir une certaine variété Le guide pratique pour les ran- données en famille: la nouvelle brochure « L' appel des cimes » Une exposition longue rend visibles les mouvements de rotation de la Terre. Les traces lumineuses persistantes lais- sées par les étoiles apparaissent sous forme de cercles qui ont tous un point central commun. Sur la photo, l' étoile polaire qui, vue de notre perspective ( Titlis ), semble im- mobile dans le ciel. En plaine, la couche de brouillard est illumi- née par les sources d' éclairage artificielles L' éclipse de Lune du 16 septembre 1997. La lune éclipsée se lève dans le crépuscule au-dessus du Bürgenstock. Photographie prise à Kriens/LU Photos: Andr eas W alker céleste lorsque le ciel est bien dégagé, on peut voir à l' œil nu des milliers d' étoiles briller. Elles nous apparaissent sous forme de petits points lumineux, sortes d' éclats de diamant, alors que nombre d' entre elles sont bien plus grandes que la lune.

Quant à la traînée blanchâtre qu' on peut observer dans le ciel, c' est la fameuse voie lactée, notre galaxie qui a la forme d' une spirale. Dans les régions urbaines ou en plaine, la voie lactée par exemple est rarement perceptible, car les innom- brables sources de lumière émettent de tels rayonnements que les faibles émana- tions lumineuses célestes passent inaper- çues.

Le toit céleste des cabanes du CAS Celui ou celle qui passe la nuit dans une cabane du CAS ne devrait pas manquer de profiter de la clarté de la nuit pour observer la voûte céleste. Non seulement on peut suivre le cours des étoiles, mais on peut aussi découvrir des constella- L E S A L P E S 5 / 2 0 0 4

Montagnes et environnement

Montagne e ambiente Berge und Umwelt tions que l'on n' avait encore jamais pu apercevoir. Les personnes souhaitant plus d' informations à ce sujet pourront consulter le nouveau guide de poche du CAS qui vient de sortir 1. Au cours d' une randonnée, lorsque les conditions sont favorables, il est ainsi possible d' admirer le lever du soleil, la voûte céleste, la lune ainsi que d' autres apparitions célestes, ce qui ne manque pas d' agrémenter le sé- jour dans les montagnes.

Calendrier astronomique 2004 Cette année, différents événements astronomiques sont à ne manquer sous aucun prétexte. Ceux qui ont laissé pas- ser la première occasion d' observer, en Suisse, une éclipse de Lune le 4 mai der- nier auront l' occasion de se rattraper le 28 octobre. Par contre, vous serez impar- donnable si vous manquez le transit de Vénus le 8 juin. La dernière fois qu' un transit de Vénus s' est produit, c' était en 1822. Pour le prochain, il faudra attendre le 6 juin 2012! Mis à part toutes les étoiles filantes qui semblent surgir sou- dainement du néant puis s' éteignent sans crier gare, deux comètes sont encore attendues cette année. a A n d r e a s Wa l k e r, H a l l w i l ( t r a d. )

Feedback