«Splendides Voies d’escalade»

«Si l’on raconte des histoires sur le Wäggital à un futur alpiniste, il fera la moue.» C’est par cette phrase que Jakob Krebser débute son article d’une page intitulé «Felsfahrten im Wäggital. Der Kampf um die Bockmattliwände» (Courses de rocher dans le Wäggital. Lutte pour les Bockmattliwände), paru le 26 septembre 1947 dans le magazine Sport, disparu en 1999. L’auteur y décrit les premières des faces nord du Kleiner et du Grosser Bockmattliturm le 26 août 1945, voire les 28/29 juin 1947. Les ascensions réussies avaient été précédées à chaque fois de plusieurs tentatives.

Ces «faces nord blindées de dalles» sont abruptes, revêches, et font jusqu’à 400 mètres de haut. Personne n’en estimait l’ascension possible, jusqu’à ce que «de jeunes adeptes de falaises extrêmes découvrent de splendides voies d’escalade». L’ascension de la face nord du Grosser Bockmattliturm ne put être réalisée qu’au moyen d’un pendule que Jakob Krebser compara à «de fines manœuvres de corde de la haute école d’escalade des alpinistes munichois dans le Wilder Kaiser».

Feedback