Structures de direction du CAS (Les nouvelles -)

La révision des statuts adoptée par l' Assemblée des délégués du 26 octobre à Aarau a couronné un processus qui a duré deux ans et pendant lequel ont été définis les principes qui doivent régir à l' avenir les activités du CAS.

Les nouvelles structures de direction sont, elles aussi, une conséquence de la redéfinition de notre association nationale telle qu' elle a été formulée dans les statuts, les Lignes directrices et la Politique du CAS, par lesquels nous nous sommes fixé la tâche de mettre en application nos convictions dans des domaines souvent complexes. Ce qui ne pourra se réaliser que sous la forme d' une collaboration judicieuse et d' échanges de vues entre les organes centraux et les sections. Comment ce processus se déroulera concrètement, quelle place occuperont les différentes instances impliquées, quelle sera leur composition et selon quel mode elles interviendront - ce sont là, bien sûr, des questions essentielles sur lesquelles il faudra se déterminer.

élément essentiel - également nécessaire, bien entendu.

Le Comité central ( CC ) Le CC est l' organe de direction du CAS. Celui-ci se trouve aujourd'hui au cœur de tensions contradictoires qui résultent en particulier de la structure non homogène de ses effectifs: les intérêts et les convictions, en effet, varient beaucoup d' un membre à l' autre. On assiste même parfois à de vifs antagonismes, qu' il ne s' agit en aucune manière de minimiser - un phénomène qu' on observe d' ailleurs quotidiennement dans presque tous les domaines de la vie. Cette situation de fait réclame un comité capable de prendre en compte et de concilier avec une compétence de spécialiste ces aspirations divergentes. L' exercice de cette compétence exige en outre une meilleure continuité du travail de direction, c'est-à-dire la possibilité de mandats prolongeâmes dans une certaine mesure et la présence au comité de représentants de tout le pays. Ces exigences ne pouvaient être satis- On rencontre partout dans la nature les structures les plus diverses, et dans toutes les dimensions ( Doldenhorn, versant sud ). Le CAS a également besoin de structures saines et adaptées à l' accomplissement convenable de ses nombreuses tâches.

Editorial faites par le principe du Vorort traditionnel, raison pour laquelle celui-ci a £ été abandonné,. " " .La commission de gestion jj.. " " .Enfin, le contrôle des activités etde la coordination des organes 3incombe à une commission de gestion Hnommée par l' AD.

Feedback