Sur les chemins tranquilles de la vallée de Färmel Paradis de la randonnée

 

Les deux premiers kilomètres de montée en direction de la vallée de Färmel se parcourent sur des chemins étroits traversant parfois des gorges. On débouche ensuite sur un fond de vallée pratiquement dépourvu de surfaces planes, qui remonte presque partout en pente douce jusqu' au pied de coteaux plus escarpés. Les domaines situés à une altitude de 1300 à 1500 m peuvent de ce fait être facilement exploités avec des machines modernes.

Aujourd'hui, la vallée compte 85 âmes, dont 15 enfants qui suivent les classes de la première à la neuvième année de l' école unique de la vallée. En hiver, ils ont congé lorsque les risques d' avalanche sont élevés et que la route peut être coupée par des coulées descendant des deux versants de la vallée. Selon le cadastre des avalanches, la zone habitée entre l' entrée de la vallée du Färmel et Gruebe, qui se trouve environ 2 kilomètres et demi plus loin dans la vallée, est située en grande partie dans la zone à risque. Cette menace a certainement contribué à préserver le type d' ha rural traditionnel dispersé. Ces dernières années, bon nombre d' agriculteurs se sont construit de nouvelles étables afin d' être au niveau des exigences actuelles en matière de détention des animaux. En revanche, on ne trouve pas, dans cette vallée, de quartiers résidentiels avec des chalets qui restent vides pendant des mois.

Un élément prédominant des paysages harmonieux de cette vallée est l' érable sycomore. Lorsque ces arbres se parent en octobre de couleurs vives et qu' à l' arrière de la vallée le Gsür est recouvert d' une couche de neige fraîche, une promenade tranquille au fond de la vallée se transforme en une expérience inoubliable. La forêt de protection est par contre en mauvais état. L' ouragan « Lothar », qui a sévi à la fin de l' année 1999, et le bostryche, les années suivantes, ont provoqué d' énormes dégâts. Un seul des itinéraires proposés ( B ) est entièrement situé dans la vallée. L' ascension jusqu' à l' Alpage de Muribode est suivie d' une longue traversée à flanc de coteau du Färmel- meder, des alpages d' Am obere et d' Am undere Bluttlig et de l' Allmiwald. Cette forêt d' une grande richesse botanique, comme le reste du parcours d' ailleurs, est coupée par plusieurs couloirs d' avalanche et surplombée par les majestueuses formations rocheuses des Spillgerten. L' aigle royal y est un visiteur fréquent, et le gypaète a testé lui aussi les thermiques au-dessus de l' adret.

L' Albristhorn ( E ), 2763 m, point culminant dans la vallée de Färmel, offre une vue circulaire sur d' innombrables sommets des Préalpes alémaniques et romandes, du Jura, des Vosges et de la Forêt Noire, sur la chaîne des Alpes bernoises, du Wetterhorn aux Diablerets, et au-delà, sur quelques quatre mille valaisans, ainsi que sur le Mont-Blanc, à droite du Wildhorn.

A côté des buts d' excursion courus de la Mieschflue ( A ), de l' Albristhubel ( C ) et du Rauflihorn ( D ), des reliefs un peu plus marqués masquent en partie la vue. Le regard peut en revanche parcourir librement les paysages plus

La vallée de Färmel compte 85 âmes. De nombreux habitants sont des agriculteurs. Cabane d' armailli au Färmelbärg Carte vallée de Färmel, CN 1: 50 000, feuille 263 Wildstrubel Repr oduit av ec l' autorisation de swisstopo ( BA 04 60 85 )

rapprochés et d' une étonnante diversité: les formations rocheuses et les névés de la région du col du Rawil et du Wildhorn surplombant le fond de la vallée de la Lenk, vaste et verdoyante; en contrebas à droite, la tache claire bien visible d' un pierrier long de plus de 500 m que longe le sentier remontant jusqu' à Ussere Höuweggli. Dans la direction opposée – pour les amateurs de sensations fortes –, on a une vue plongeante sur les toits de l' Hôtel Alpenrose et des autres maisons, tout en bas dans la vallée.

La descente sur l' alpage à moutons Inners Höuweggli et jusqu' à l' Allmiwald pour revenir au point de départ matinal est par endroits assez raide. Pour cet itinéraire, ainsi que pour la traversée de l' Albristhorn, il faut avoir le pied sûr. La longue arête exige de la concentration pour certains passages où trébucher peut avoir de graves conséquences. Les autres itinéraires sont tous de degré T1 et T2. Si l'on suit toutes les suggestions, on est en chemin pendant 25 heures dans la vallée de Färmel et ses environs, avec seulement 3 kilomètres et demi de route en dur et cinq jours de plaisir pour les orteils, la plante des pieds et les chevilles!

Feedback