Traces dans la neige. Charte pour des courses hivernales en accord avec la nature

Les randonnées en dehors de l' animation des pistes sont de plus en plus populaires. La marche en raquettes, surtout, enregistre un véritable boom - avec des conséquences parfois problématiques pour la nature. Ceci pourrait être une source croissante de conflits dans les années à venir. Afin d' éviter des impacts négatifs sur la nature hivernale et des limitations superflues, le secteur de la protection du monde alpin du CAS a lancé une « Charte pour des courses hivernales en accord avec la nature ».

Le contact de l' homme avec la nature est essentiel et ne devrait pas être entravé par trop d' interdictions. En revanche, lors de nos activités en plein air, nous devrions respecter dans une juste mesure les besoins de la nature en nous pliant à des restrictions justifiées. Seul un tel comportement permettra de garantir à long terme la pratique la plus libre possible des sports d'hiver en pleine nature.

C'est sur la base de cette réflexion et dans le but d' y rallier le plus grand nombre possible d' organisations proposant des courses hivernales, que le secteur de la protection du monde alpin a édicté une « Charte pour des courses hivernales en accord avec la nature ». Cette charte est en premier lieu un instrument d' information et de sensibilisation pour la pratique de tous les sports d' hiver qui s' exercent en dehors des itinéraires officiels et des pistes balisées. Les règles et les conseils qu' elle prodigue devraient aider les touristes, qui séjournent en montagne et qui sont conscients des besoins de la nature, à planifier leurs courses en accord avec cette dernière.

La charte a été formulée consciemment de manière peu restrictive. En effet, elle ne mentionne pas, par exemple, un renoncement au ski héliporté, bien que cette activité hivernale ne soit pas en accord avec la nature.

 « Au début de l' année dernière, le 5 CAS a invité des organisations t connues qui proposent des courses * hivernales ainsi que des groupements de protection de la nature à émettre 24 un avis concernant une première version de la charte. Suite aux nombreux commentaires qui ont été formulés et à une discussion qui a eu lieu à Zurich, une nouvelle version a été soumise pour approbation. La version définitive a été acceptée et signée par les différents organismes en décembre 19991 et la charte, accompagnée d' un dépliant, a été présentée au public en janvier. Une deuxième diffusion, parmi un groupe élargi de signataires est prévue pour la saison prochaine.

La charte, volontairement brève, engage ses signataires à suivre certains principes ( cf. encadré ) ainsi qu' à respecter et à diffuser des règles et des conseils. Ceux-ci sont également valables pour les personnes qui partent en course en privé. La charte est reconnue et soutenue par l' OFEFP, l' organisation faîtière de l' Associa suisse des chasseurs, la Station Ornithologique suisse, Pro Natura, le WWF, Mountain Wilderness, les Amis de la Nature suisse et l' Association des guides de montagne de la Suisse.

Le secteur de la protection du monde alpin prévoit de développer cette charte sous la forme d' un label plus restrictif et contrôlable, dont pourront être dotés les organismes qui proposent des courses hivernales particulièrement respectueuses de la nature et de l' écologie.

Dans le domaine des sports de montagne, une telle charte, à laquelle chacun est libre de souscrire et qui compte des organisations commerciales au nombre de ses signataires, est une initiative unique. Reste à espérer que cette initiative conduira à la sensibilisation et aux modifications de comportement souhaitées et qu' elle servira d' exemple pour les autres activités sportives en pleine nature2. Il est réjouissant de constater qu' elle jouissait déjà d' un large écho favorable avant d' être achevée3. A longue échéance, on vise à établir une charte ou une sorte de contrat entre les utilisateurs de l' environne montagnard durant leurs loisirs et la nature elle-même ( respectivement ses « fonctionnaires », à savoir les groupements de protection de la nature ), qui couvre toutes les activités sportives en plein air et à laquelle toutes les parties concernées souscrivent4.

Les dépliants sont gratuits. Prière d' adresser les commandes au Club Alpin Suisse, secteur de la protection du monde alpin, Monbijoustr. 61, case postale, 3000 Berne 23; tél. 031/370 18 18, fax 031/370 18 00; courriel: natur@sac-cas.ch. Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site Internet du CAS: www.sac-cas.ch

à diffuser des règles et Charte pour des courses hivernales en accord avec la nature En qualité d' utilisateurs de la montagne conscients de l' environ, nous connaissons les impacts de nos activités sur le milieu naturel alpin. Nous acceptons de pratiquer nos sports d' hiver en montagne de manière à limiter à un minimum inévitable les atteintes à la flore, à la faune et au paysage.

En tant qu' organisation proposant des courses hivernales, nous nous engageons:

- à tenir compte, lors de la planification des courses, de la nature et du paysage, et à adapter en conséquence l' itinéraire prévu. En cas de nuisances potentielles importantes, par exemple lors de la traversée d' une zone de protection de la faune, ou d' une situation peu claire, nous renoncerons à ce parcoursà respecter strictement les restrictions nouvelles ou existantes, d' éventuelles zones de protection de la faune, de repos, d' exclusion hivernale ou de protection ainsi que leurs dispositions respectivesà appliquer et à faire appliquer les règles formulées dans la présente charteà rendre les clients qui nous sont confiés attentifs au comportement à adopter dans la nature en hiver.

Feedback