Trois jours entre le Valais et l’Oberland bernois. Un maillot de bain dans les affaires de ski | Club Alpin Suisse CAS

Trois jours entre le Valais et l’Oberland bernois. Un maillot de bain dans les affaires de ski

Proposte di gite

Tourentipp

Trois jours entre le Valais et l' Oberland bernois.

Un maillot de bain dans les affaires de ski

Une excursion à ski pleine de surprises: du Lötschental via le Hockenhorn et la Gitzifurgge à Loèche-les-Bains puis retour dans l' Oberland bernois par le col de la Gemmi, le Daubenhorn et le Grossstrubel. C' est une course alpine exigeante qu' on peut recommander si les conditions sont sûres.

Il faut parfois une occasion spéciale, un anniversaire par exemple, pour découvrir des « perles » dans nos montagnes. Les informations que j' ai reçues se limitent au minimum, surprise oblige: « Prends un baudrier, pas besoin de crampons. A part ça: équipement de ski complet et n' oublie pas ton maillot de bain !» La direction approximative du voyage est claire, tout le reste est encore secret pour l' instant car c' est un cadeau d' anniversaire.

Des lunettes de natation dans les affaires de ski Gare de Spiez, départ 7 h 56, direction Kandersteg. C' est dans le tunnel du Lötschberg qu' on nous dévoile le programme de ces trois prochains jours: une course à ski du Lötschental au Hockenhorn, puis direction Loèche-les-Bains en passant par la Gizzifurgge – voilà pourquoi il fallait prendre le maillot de bain et les lunettes de natation! Ensuite, retour dans l' Oberland bernois par la Gemmi et le Grossstrubel. Wiler im Lötschental: nous prenons le téléphérique, puis un remonte-pente pour rejoindre Gandegg, dont l' altitude est de 600 m seulement inférieure à celle du Hockenhorn. On met les peaux de phoque, on suit les traces déjà présentes, on trouve son rythme et on admire la vue splendide sur le Bietschhorn, juste en face de nous. L' ascension du Hockenhorn ( 3293 m ) se termine par une amusante varappe et une vue plongeante imposante sur le Gasterntal. Nous continuons par une descente et une nouvelle montée à ski, via le Lötschenpass et la Lötschenhütte puis le long de l' immense paroi est du Balmhorn.

L' imposante paroi est du Balmhorn qui offre une vue grandiose to :C hr ist ine Kopp LES ALPES 3/2002

Vue plongeante et points culminants De la Gizzifurgge, nous jouissons d' une superbe descente sur Loèche-les-Bains. Arrivés à cette station, on se passe le mot d' ordre: tous au bain! Quel plaisir de se plonger dans l' eau chaude après une course à ski, de barboter et de se s' étirer jusqu' à ce que nos membres soient bien détendus. Ils sont d' ailleurs non seulement détendus, mais carrément ramollis, car nous prolongeons notre bain de façon exagérée! Nous en paierons le prix le lendemain, quand nous devrons faire la trace dans la poudreuse à partir de la Gemmi: nos jambes semblent avoir perdu toute musculature dans l' eau thermale. Mais finalement, nous arrivons quand même au Daubenhorn. Depuis le sommet, on a l' impression de basculer sur Loèche-les-Bains. Nous passons la nuit à la Gemmi, après avoir admiré la vue superbe depuis l' hôtel de montagne très bien aménagé. Le jour suivant, nous continuons en direction du Wildstrubel et de son sommet le plus haut, le Gross strubel. Le couronnement de la course devait être la descente à ski du raide vallon Ammertentäli jusqu' à la Lenk. Mais ici, hélas, le vent a transformé la poudreuse en un carton très cassant, si bien que les 2140 m de dénivellation se résument à une mise à l' épreuve de mon genou opéré quelques mois auparavant. On ne fête son anniversaire qu' une fois par an. Mais les occasions de partir à la recherche des « perles » ne manquent pas, il suffit d' un peu d' imagination.

Informations générales

Cartes et guides CN au 1:50 000 feuilles 264 S, Jungfrau et 263 S, Wildstrubel

Anker Daniel/Schnegg Ralph: Skitouren Berner Alpen Ost ( Hockenhorn, Gitzifurgge ), éditions du CAS 1999. Anker Daniel/Schnegg Ralph: Skitouren Berner Alpen West ( Daubenhorn, Wildstrubel ), éditions du CAS 2000.

Dénivelé/difficulté Hockenhorn ( 3293 m ): Dénivelé 580 m depuis Gandegg ( 2717 m ), F, descente jusqu' à la Lötschenpasshütte ( 2690 m ); de là, montée de 230 m jusqu' à la Gizzifurgge ( ou Gizzifurggu, 2912 m ), PD. Descente grandiose jusqu' au village de Loèche-les-Bains ( 1402 m ).

Daubenhorn ( 2941,. " " .7 m ): point de départ idéal depuis le col de la Gemmi à 2346 m ( Hôtel Wildstrubel,

Le Bietschhorn vu de la descente vers le Lötschenpass Vue du Hockenhorn en direction de l' est de l' Oberland bernois: sommet connu surtout sous une autre perspective Pho to s:

Ch rist ine Kopp LES ALPES 3/2002

gemmi(at)rhone.ch, tél. 027 470 12 01, fax 027 470 27 97 ). Montée de 670 m par le versant NO, PD-, en haut, quelques mètres assez exposés sur l' arête. Descente par l' itinéraire de montée.

Grossstrubel ( 3243 m ): appelé aussi sommet est du Wildstrubel ou Adel-bodnerstrubel. Du col de la Gemmi ( 2346 m ), montée de 970 m par le versant sud-est et est, F ( PD- pour le ressaut en dessus du P. 2312 ) jusqu' au sommet central du Wildstrubel et courte traversée vers le Grossstrubel. La descente grandiose par l' Ammertentäli jusqu' à Oberried près de la Lenk ( 2140 m de dénivelé ) est un itinéraire alpin exigeant à n' entreprendre que par conditions sûres, c'est-à-dire souvent pas avant la fin de l' hiver et le printemps. a

Christine Kopp, Unterseen ( trad. ) Vue panoramique avant la descente dans le Lötschenpass Lueur du soir sur les quatre mille mètres valaisans et le Daubenhorn ( à d. ) depuis le Gemmipass Retour dans les bois: descente du Gitzifurgge vers Loèche-les-Bains. Au centre de la photo, le Daubenhorn LES ALPES 3/2002

Pour l' alpiniste, le skieur et le randonneur

Per l' alpinista, lo sciatore e l' escursionista

Für den Skitourenfahrer, Bergsteiger und -wanderer

Feedback