Un avant-goût de jeux olympiques

Les Championnats du monde d’Innsbruck auront des airs de Jeux olympiques en septembre. Aux trois disciplines habituelles s’ajoutera celle du combiné olympique, format choisi pour les JO de Tokyo en 2020.

 

Premiers favoris

Au-delà des titres mondiaux en difficulté, vitesse et bloc, le classement du combiné sera donc très attendu, puisqu’il révélera les premiers favoris pour les Jeux. Car pour devenir champion olympique d’escalade en 2020, il faudra se montrer polyvalent. Le meilleur spécialiste de difficulté ne pourra pas prétendre au titre s’il n’assure pas en vitesse et en bloc. Après une phase de qualifications dans chacune des disciplines, la finale verra les six meilleurs aligner les trois épreuves en une journée. A la vitesse succédera le bloc, puis la difficulté. Le résultat final sera obtenu en multipliant les points glanés lors de chaque épreuve. Ainsi, il sera difficile de prédire qui l’emportera avant la fin de la dernière épreuve.

Vu par beaucoup comme un challenge, le format choisi pour les Jeux ne plaît pas à tout le monde. L’introduction de ce «triathlon vertical» est venue ébranler un sport où l’on tendait jusqu’ici à se spécialiser dans une, voire deux disciplines. Le statut olympique de la grimpe pourrait venir changer la donne.

Feedback