Un freerider conseille le Swiss Team

Ex-pointure du Freeride World Tour, Richard Amacker a aidé la relève du ski-alpinisme suisse à mieux négocier ses descentes.

Les 24 et 25 octobre dernier, sur le glacier de Saas-Fee/VS, le Nendard Richard Amacker, 31 ans et ex-cador du Freeride World Tour, professeur de ski et membre de la Demo Team de Swiss Snowsports, a aidé les athlètes de la relève du Swiss Team Skimountaineering CAS à améliorer leur technique de descente. Et ce à l’initiative de l’entraîneur Malik Fatnassi, pour qui ce point doit les aider à gagner de précieuses secondes en course. «Nous avons travaillé les détails sur piste et avec du matériel de ski alpin, explique Richard Amacker qui a couru sur le circuit FIS de 14 à 19 ans. Un skieur-alpiniste doit négocier le moins de virages possible, mais il lui faut les gérer de la manière la plus rapide et la plus fluide possible afin de soulager ses muscles tant que faire se peut.» Pour cela, les jeunes coureurs du Swiss Team ont revu plusieurs détails tels que leur position de base, bien souvent un peu trop en arrière. Maîtriser tout cela sur des skis standards pose des bases qui peuvent ensuite être exploitées efficacement avec le matériel habituel de ski-alpinisme, d’après Richard Amacker, qui procédait lui-même ainsi lorsqu’il était freerider.

Feedback