Un point de vue qui mérite une discussion

A propos des deux articles sur Louis Agassiz parus dans «Les Alpes» 9/2016

J’ai pris connaissance avec intérêt de la polémique au sujet de la qualité de membre d’honneur d’Agassiz. Question difficile! Elle m’intéresse aussi sur le plan professionnel, car j’ai été pendant quatre ans professeure invitée en culture afro-américaine à l’Université d’Harvard, où Agassiz avait aussi enseigné. Le second article comporte d’ailleurs une erreur: Charleston ne se situe pas dans le Massachusetts. C’est Harvard qui se trouve dans cet état. Charleston est en Caroline du Sud et était l’une des plaques tournantes du marché des esclaves. Il n’est donc pas étonnant qu’Agassiz ait quitté Harvard, la libérale, pour la Caroline du Sud. Dans le Massachusetts, il n’aurait non seulement pas trouvé d’audience pour ses théories sur l’infériorité des Noirs, mais il y aurait aussi rencontré des problèmes politiques et juridiques. En effet, le Massachusetts faisait partie de ces états du nord qui recueillaient les esclaves en fuite et les aidaient à rejoindre le Canada. C’est une triste histoire, et je ne veux pas donner de leçon. Mais Monsieur Fässler a un point de vue qui mérite d’être discuté.

Feedback