Une saison truffée de moments forts Retour de Florent Troillet à la compétition

Le programme de la nouvelle saison de ski-alpinisme est bien rempli. Championnats du monde, Coupe du monde et Championnats suisses en constitueront les points forts. Entrée en matière le 15 décembre au NightAttack du Flumserberg.

Un coup d’œil au calendrier des courses (voir p. 54-55) l’atteste: parmi les 45 compétitions nationales et internationales que compte l’agenda, nombre de grands moments vont ponctuer le ski-alpinisme cette saison. Championnats du monde, Coupe du monde et Championnats suisses en seront les points forts.

L’équipe nationale suisse (Swiss Team CAS) comptera parmi les favoris aux Championnats du monde de Pelvoux (F) aux côtés de l’Italie, de la France et de l’Espagne. En 2011, les Suisses s’étaient classés au rang de seconde meilleure nation à Claut (I). Des cinq compétitions de Coupe du monde auxquelles participeront les membres du Swiss Team CAS pendant cette saison, l’une aura lieu en Suisse: l’Alpiniski, aux Marécottes. Autant dire la porte d’à côté pour le Bagnard Florent Troillet, qui fait son grand retour dans l’équipe nationale après une interruption d’une année en compétition. Cette course marquera en quelque sorte le début des festivités du 150e anniversaire du CAS. Sa cérémonie de remise de prix s’insérera dans le cadre d’une grande fête du ski-alpinisme.

Athlètes à double casquette

Les 36 compétitions nationales auront comme apogée les Championnats suisses. Trois disciplines (vertical, individuel et sprint) se dérouleront aux Diablerets, tandis que le Mont Rogneux accueillera la course par équipes. La Coupe suisse, quant à elle, démarrera le 15 décembre avec le NightAttack du Flumserberg. Trois compétitions internationales de la Grande Course seront également au programme cette année: la Pierra Menta en France, l’Adamello Ski Raid et le Trofeo Mezzalama, tous deux en Italie. Florent Troillet est monté sur le podium de la Pierra Menta à deux reprises. Le 21 mars 2013, nous saurons si ce champion du monde et tenant du titre de la Patrouille des Glaciers aura réussi à confirmer sa performance.

De nouvelles courses complèteront le programme cette saison, à l’instar du Matterhorn Ultraks, à Zermatt. Certaines d’entre elles seront organisées par des athlètes. Le Grison Gian-Andri Capeder, vainqueur du Trofea Péz Ault, va s’entourer d’autres athlètes pour organiser le premier Grischa-Sprint à Lenzerheide.

Miser sur la relève

Avec Bernhard Hug, nouveau chef de discipline, le CAS a trouvé un digne successeur à Rolf Zurbrügg. Ancien responsable de la formation auprès de Swiss Cycling, la fédération suisse de cyclisme, il est entraîneur diplômé de Swiss Olympic. Le travail avec la relève, en particulier la formation de la relève des cadres nationaux, ainsi qu’une collaboration étroite avec Swiss Olympic, constitueront, selon lui, les points forts de sa tâche. Cependant, il s’agit tout d’abord de «vivre cela de l’intérieur une première fois», déclare cet ancien triathlète, désormais à la tête d’une équipe nationale de 20 membres. Et de poursuivre: «Nous figurons depuis des années parmi les meilleurs du monde. Ma mission est de nous y maintenir.»

Résultats sur Internet

www.sac-cas.ch → Compétition → Ski-alpinisme

Feedback