Vers une nouvelle stratégie Conférence des présidents 2019

Le regard tourné vers l’avenir, le Club alpin suisse se remet en question et élabore une nouvelle stratégie.

Le CAS doit-il davantage passer par les salles d’escalade pour se vendre auprès des jeunes? La question est intéressante, mais se pose-t-elle encore? Ne devrait-on pas plutôt se demander comment? Les 63 présidents qui avaient fait le déplacement de Lenzburg le 9 novembre dernier ont fait dans la nuance. Réunis dans divers ateliers thématiques, ils ont décortiqué, reformulé et complété les dizaines de questions que leur avait soumises l’Association centrale. C’est à ces questions que la nouvelle stratégie du CAS devra tenter de répondre dès 2022.

Mille questions pour une stratégie

Il ressort du dernier sondage effectué auprès des membres que le CAS est un club «engagé, innovateur et proche de ses membres». L’image positive qu’il véhicule semble être corroborée par les chiffres: «Notre association connaît actuellement l’une des plus fortes croissances de son histoire», relevait Daniel Marbacher, secrétaire général du CAS, lors de la Conférence des présidents. Des nouvelles réjouissantes qui ne sauraient toutefois occulter les nombreux défis qui attendent le club. Défis pour lesquels la stratégie actuelle, entrée en vigueur en 2013, ne suffit plus, d’où l’urgence d’en élaborer une nouvelle, en se posant les bonnes questions. Comment intéresser les plus jeunes aux sports de montagne? Comment éviter qu’ils quittent l’association au moment de devenir membres individuels? Plus généralement, doit-on imaginer de nouvelles formes de sociétariat? Faut-il professionnaliser certaines fonctions dans les sections? Quelle place donner au sport de compétition au sein du CAS, alors que beaucoup de membres ne perçoivent pas l’escalade sportive et le ski-alpinisme comme l’une des préoccupations du club? Le CAS doit-il encourager d’autres activités sportives comme le VTT, tout de même pratiqué par 34% des membres interrogés via le sondage? Comment assurer durablement l’approvisionnement des cabanes? Faut-il prendre en compte le réchauffement climatique dans les formations proposées par le CAS? Dans quels domaines le CAS doit-il être le référent principal en Suisse?

Entrée en vigueur en 2022

Ces questions, dont il s’agit ici d’un florilège, sont désormais entre les mains de l’équipe de projet. Formée de six membres issus des sections, du Comité central et du Secrétariat administratif, cette dernière sera chargée de porter le projet jusqu’à sa mise en œuvre en 2022. Elle sera épaulée par un groupe d’accompagnement formé de membres et de fonctionnaires du Secrétariat administratif. Elle va dans un premier temps évaluer les points soulevés lors de la Conférence des présidents, avant d’examiner les lignes directrices du CAS et de définir les grands axes de la nouvelle stratégie. Les premiers résultats seront présentés lors de l’Assemblée des délégués 2020. La nouvelle stratégie entrera en vigueur en 2022, sous réserve d’approbation par l’Assemblée des délégués en juin 2021.

{f:if(condition: label, then: label, else: header} La Conférence des présidents 2019 en bref

Un budget 2020 équilibré

Les présidents ont avalisé un budget 2020 présentant un résultat d’exploitation positif de 1932 francs malgré des recettes inférieures aux prévisions et une augmentation des coûts. Ce résultat équilibré a pu être obtenu grâce à des mesures de réduction des coûts au sein du Secrétariat administratif. L’une d’entre elles consiste en la réduction du nombre d’éditions de la revue «Les Alpes» à onze dès 2020 et à dix dès 2021.

Portail des courses du CAS

Plus de 3000 itinéraires sont désormais disponibles en ligne via le portail des courses. Côté escalade, quelque 4000 voies issues de 200 sites ont été numérisées. Pour cet hiver, le portail propose 1000 randonnées à skis et 300 randonnées à raquettes. De nouveaux itinéraires seront introduits continuellement. Le retard en matière de traduction devrait être rattrapé d’ici fin 2020. Avec quelque 3000 abonnements en cours de validité, l’objectif est encore loin d’être atteint. Avec la fin du soutien financier du SECO prévue fin 2020, le portail aura besoin de nouvelles sources de revenus dès 2021, à moins de réduire les coûts. Thomas Kühne, responsable des projets de numérisation au Comité central, s’est montré favorable à des partenariats avec d’autres fournisseurs de services identiques. Une équipe stratégique planche déjà sur l’avenir du portail.

Rénovation de trois cabanes

Trois projets de rénovation et d’agrandissement ont été avalisés. La section Mythen va recevoir une contribution de 604 975 francs du Fonds des cabanes pour la Glattalphütte. La section Uto pourra compter sur une contribution de 330 000 francs pour la Voralphütte. Enfin, le montant alloué à la section Basel pour la Weisshornhütte s’élève à 411 944 francs. Les trois projets bénéficieront d’une contribution de 20 000 francs au maximum du Fonds des eaux usées.

Compétition: Klingler à Tokyo

L’escalade sportive vivra ses premiers Jeux olympiques à Tokyo cet été. Petra Klingler a déjà décroché son billet chez les Dames. Les «Top Athletes 2019» sont Petra Klingler et Sascha Lehmann chez les grimpeurs, Marianne Fatton et Werner Marti chez les skieurs.

Départs dans les commissions

Stefan Wyer a quitté la commission technique Ski-alpinisme, qu’il coprésidait depuis 2013. La commission de la Culture a pris congé de Georges Boulaz, son président depuis 2016.

Prochains rendez-vous

Assemblée des délégués, 13 juin 2020 à Berne

Conférence des présidents, 14 novembre 2020 (lieu à définir

Auteur

Alexandre Vermeille

La stratégie 2022, ça te branche?

Le CAS est à la recherche de membres motivés à s’engager dans le groupe d’accompagnement, qu’ils occupent ou non un poste dans une section. Tu es ouvert(e) à la discussion et l’allemand ne te fait pas peur? Alors prends contact avec Stephanie Bellwald par e-mail à stephanie.bellwald(at)sac-cas.ch.

Feedback