Voyages d’automne

Cet automne, les grimpeurs suisses ont poursuivi leur carrière internationale.

Bloc

La saison de bloc a repris, avec de nouvelles lignes et des répétitions difficiles. En novembre, Giuliano Cameroni (17 ans, Montagnola) s’est offert quatre blocs de 8b: Mother Night (Schöllenen), Sur Droite (Wassen), Mithril et One Last Time (les deux à Cresciano). Il y a ajouté Quark (première, Wassen), Frank’s Seduto, Murphy’s Sit low (toutes Fb 8a+) et Archengemma (première, Fb 8a+), toutes à Cresciano.

Baptiste Ometz (16 ans, Fully) a escaladé en novembre/décembre From shallow waters to Riverbed (Fb 8b+) à Magic Wood, puis Mithril et La Proue (Cresciano), La Jonction (Branson), Mother Night (Schöllenen), La Mare (Vernayaz) et Guatama (Branson), toutes cotées Fb 8b. Son frère Samuel Ometz (19 ans) a escaladé en novembre aussi From shallow waters to Riverbed (Fb 8b+) à Magic Wood et Sur Droite (Fb 8a+) à Wassen, Joyeux Léon à Balmaz, Mother Night à ­Schöllenen et La Mare (première) à Vernayaz (toutes Fb 8b). Fin octobre, il avait déjà maîtrisé Blinded by the Light (Fb 8b) à Brione.

Nils Favre a grimpé surtout à l’étranger. En Namibie, il a ouvert Madisa (Fb 8b), ainsi que Le Diamant et Mission Solo (toutes deux Fb 8a+). Dans les Rocklands d’Afrique du Sud, il a répété entre autres Pursuit of Happiness (Fb 8b), Chtuhlu, Black Hawk Down, Ard Ay, Zodiac (toutes avoisinant le Fb 8a+). En novembre, il s’est rendu à Albarracin (Espagne) pour maîtriser Esperanza Sit, Helicopters on Beaches, Zarzaparilla, Mufasa et Bindu (toutes Fb 8b). Au retour, il s’est arrêté à Targassonne (France) pour quelques passes rapides sur Psoas Mole, La Théorie du Chaos (Fb 8b) et Uniformicide (Fb 8a) en flash. Enfin, à Saleinaz (Valais), Les Roses en Hiver (Fb 8b).

Ronny Birchler (38 ans, Brunnen) s’est offert Brand new Secondhand (Fb 8b) le 20 octobre à Meien. Heinz Betschart (44 ans, Ibach) a vaincu John Rambo (Fb 8a) le 26 novembre à Murgtal, Sebastian Biner (19 ans, Nax) L’appartement (Fb 8a) à Fontainebleau et Le vent nous portera (Fb 8a) à Chironico.

Sebastian Cotting (18 ans, Fribourg) a réussi The Dagger (Fb 8b) fin octobre à Cresciano. Giani Clément (31 ans, Coire) s’est offert entre autres Tec-b36-l5 (Fb 8a+), Zarzamora, Eclipse derecha et El Varano (toutes Fb 8a) en octobre à Albarracin où Fabian Herger (29 ans, Wassen) a réussi Zatoichi (Fb 8a).

Stefan Schibli (45 ans, Cham) a ­réussi la première de Ein Hauch von Nichts (Fb 8a), à droite de Mirrormask, le 1er novembre au Gothard. Nadja Pfister (21 ans, Spiegel) a maîtrisé Crimper (Fb 7c) fin novembre à Lindental. Natalie Bärtschi (20 ans, Zurich) a réalisé un projet formulé depuis des années en maîtrisant Sonnenanbeter (Fb 7c) en octobre à Brione/TI.

Voies

Chris Frick s’est rendu compte lors d’un nouveau voyage en Norvège qu’il fallait annoncer lors du vol les accus de 4,1 ampères des perceuses, si l’on ne veut pas attirer sur soi l’attention du personnel de sécurité. Après ces contrariétés, il a réalisé quelques ­premières ainsi que son grand projet Nordic Flower (L1, 8b+).

Début novembre, Andy Winter­leitner (26 ans, Bütigen) a réalisé un projet de longue date avec Hybris (8c+). Le 11 novembre à Vaferdeau, il a ouvert une nouvelle ligne avec Cool Oeuvre (8a+). Tabea Schwab (31 ans, Lucerne) a réussi en octobre 4M (8b) à Engelberg. En novembre à Charmey, Dimitry Vogt (17 ans, Worben) a vaincu entre autres La Lutte des Classes (8b+) et Hypotenouse (8b).

Dans le cadre du Roctrip, Nina Caprez et Cédric Lachat ont escaladé dans le nouveau secteur «Citdibi» près d’Antalya une nouvelle voie de plusieurs longueurs dessinée par Daniel Dulac (8b+/8b/8b/7a/6c). D’autre part, Nina a réussi une 8a+ à vue, une 8b en flash, une 8b+ au deuxième essai et une 8b+/8c après travail. L’équipe Rocktrip n’a pas souhaité nommer ces nouvelles lignes.

Le Suisse d’adoption Robert Jasper1 a ouvert avec Jörn Heller1, le 17 octobre au Monte Gallo (Sicile), une voie de plusieurs longueurs à caractère ­alpin. Last Minute remonte sur 200 mètres (7c/7c+) la paroi nord-est. Les deux grimpeurs ont laissé 25 ancrages sur sept longueurs. Pour répéter cette ascension, il faudra donc s’équiper de suffisamment de coinceurs et avoir assez d’expérience pour progresser dans du rocher pas toujours compact.

Feedback