Or pour la relève et bronze pour les Dames La Suisse remporte les Championnats du monde avec 27 médailles

Un temps fantastique attendait les athlètes pour la dernière journée de compétition des Championnats du monde de ski-alpinisme à Villars-sur-Ollon. La dernière épreuve était la course Relais à laquelle participaient une équipe Dames, une équipe Hommes et une équipe relève par nation. L'équipe suisse de la relève composée de Caroline Ulrich, Robin Bussard et Patrick Perreten a remporté l'or grâce à un travail d'équipe sensationnel. Le trio des Dames avec Marianne Fatton, Déborah Chiarello et Jennifer Fiechter décroche la médaille de bronze et ainsi la 27ème médaille des Championnats du monde pour le Swiss Team CAS.

C'était la grande finale de ces Championnats du monde à domicile à Villars-sur-Ollon : la course de Relais dans laquelle la relève et les Hommes suisses défendaient leur titre. Les amis, la famille et les coéquipiers était là, aux abords du parcours, pour encourager les athlètes. De nombreuses cloches et des drapeaux suisses faisaient vibrer la station des Alpes vaudoises.

La relève suisse est allée au-delà des espérances

Les deux cadets Caroline Ulrich (La Tour-de-Peilz VD) et Robin Bussard (Albeuve FR) ainsi que le junior Patrick Perreten (Küblis GR) représentaient la relève suisse. Ensemble, ils ont réalisé une course folle ; caractérisée aussi par un grand esprit d'équipe. Ce n'est que grâce aux efforts incroyables des trois athlètes qu'ils ont pu remporter la médaille d'or pour la Suisse.

Caroline Ulrich
«
Après avoir perdu un de mes skis juste après le départ, j'ai pensé que nous ne pourrions jamais revenir. Mais grâce à Robin et Patrick, nous avons réussi. C'est tout simplement incroyable.
Caroline Ulrich
Championne du monde en Relais 2019

L'entraîneur de la relève, Malik Fatnassi, était particulièrement fier de ses athlètes : « Ils se sont très bien débrouillés : Caroline a perdu son ski au début mais a montré ensuite une ascension remarquable en remontant dans le classement, Robin a maintenu le rythme face à un athlète junior et enfin, Patrick qui avait 40 secondes de retard dans le dernier tour et qui, grâce à un changement incroyablement rapide et un sprint final impressionnant, termine premier ».
L'équipe d'Italie termine 2ème et la France la 3ème.

Bronze pour les suissesses

La course était également serrée pour les places sur le podium lors de la compétition des Dames. Quand Jennifer Fiechter (Leysin VD) a remis le témoin à Marianne Fatton (Dombresson NE), la troisième et dernière athlète du trio suisse était 4ème.

Marianne Fatton
«
Je ne voulais pas trop réfléchir. J'ai donc essayé de mettre ma tête sur off.
Marianne Fatton

La neuchâteloise a de nouveau activé toutes ses réserves d'énergie pour cette toute dernière compétition et a réalisé un impressionnant sprint final à 7 m de l'arrivée pour les 2ème et 3ème places. Finalement, c'est une très belle 3ème place et donc la médaille de bronze que Marianne Fatton, Jennifer Fiechter et Déborah Chiarello (Guttet-Feschel VS) décrochent.

Le titre de Championne du monde est allé à l'équipe favorite : la France. L'argent revient à l’Espagne.

De la malchance pour les Hommes en Relais

L'équipe suisse des Hommes avec Iwan Arnold (Simplon Dorf VS), Werner Marti (Grindelwald BE), Arno Lietha (Fideris GR) et Andreas Steindl (Zermatt VS) a également couru une très belle course. Iwan Arnold (Simplin Dorf VS) a été le premier coureur à s’élancer et à démontrer ses qualités de sprinteur mais aussi sa facilité dans les zones de change. Werner Marti (Grindelwald BE), qui était le deuxième au départ du Relais, a encore renforcé l’avance de l’équipe suisse. Arno Lietha (Fideris GR), le troisième coureur, a conservé la tête et a passé le témoin à Andreas Steindl (Zermatt VS) qui a eu une course au coude-à-coude avec son rival Roberto Antonioli (ITA). Le suisse a entamé la dernière descente en deuxième position mais Andreas Steindl a soudainement perdu un ski. Il a néanmoins atteint la ligne d'arrivée en deuxième position. Malheureusement, la joie de la médaille d'argent n'a pas duré longtemps. Andreas Steindl a manqué une porte lors de la descente et a ainsi reçu une pénalité d'une minute. Avec beaucoup de malchance, l'équipe suisse s'est alors hissée au 4ème rang. 

27 médailles - Première place au classement des nations

Après 5 jours de compétition et 12 médailles d'or, 9 d'argent et 6 de bronze (2145 points), Bernhard Hug, chef Swiss Ski Mountaineering CAS, tire un bilan très positif.

«
Nous avons pris un très bon départ lors du Sprint. Les attentes et la pression étaient donc élevées par la suite. L'équipe a excellé cette semaine par son excellent esprit d'équipe. Nous ne nous sommes pas laissés distraire par le temps capricieux et nous sommes restés concentrés. Le soutien mutuel au sein de l'équipe a également très bien fonctionné. Lors des derniers Championnats d'Europe et du monde, nous avons pu célébrer beaucoup de médailles mais jamais autant de médailles d’or. Avec un total de 12 médailles d'or aux Championnats du monde, nous sommes de loin devant les autres nations et, en fin de compte, ce sont les plus belles.
Bernhard Hug
Chef sport de compétition Swiss Ski Mountaineering

Au classement des nations, la Suisse s'est classée première avec 2145 points, l'Italie (2038 points) et la France (1698 points) à la 2ème et à la 3ème place respectivement.​

Feedback