Ascension de la Jungfrau par F. Thioly

Hinweis: Questo articolo è disponibile in un'unica lingua. In passato, gli annuari non venivano tradotti.

( 20 juillet 1862.Pa, .« » e. Tho™.

Ce récit a été publié dans l' Echo des Alpes 1865, p. 1. Il est intéressant parce que son auteur a eu le mérite d' utiliser une voie qui n' avait jusqu' alors jamais été pratiquée et qui le fut de nouveau quelques jours après par MM. Pilkington, Parker et Stephenson avec trois guides bernois 1 ).

Ayant bivouaqué au Faulberg, accompagné de deux guides de l' hôtel Eggishorn, Thioly arrive au pied de la Jungfrau, c'est-à-dire au niveau de la paroi qui fait face aux constructions de la gare du chemin de fer et de l' institut scientifique du Jungfraujoch.

La voie normale à cette époque était de monter au Rottalsattel pour gagner l' arête qui conduit au sommet. Cette pente est assez raide et coupée par une rimaye pouvant présenter certaines difficultés. La crevasse, observe Thioly, était si large qu' elle ne pouvait être franchie sans l' emploi d' une échelle alors déposée au Faulberg. Pour ne pas revenir en arrière, Thioly se décide à prendre à droite la pente qui monte à l' arête sud-est qui vient du Jungfraujoch. En consultant la carte au 1: 50,000e et celle en couleurs, annexes au Jahrbuch, n° XLVIII, année 1912, on voit que cette crête porte deux cotes, 3781 m. et 4090 m.; la pente elle-même est rocheuse, mais on y voit une langue de glace montant assez haut. Il employa sept heures pour la montée, presque sans arrêt; d' après sa description, il a dû aboutir à la cote 4090, car il n' y avait plus que quelques pas à faire pour atteindre le sommet.

Le guide Dübi mentionne cette voie comme très dangereuse, et cela se comprend.

* ) Voir Hochgebirgsfûhrer durch die Berner Alpen, 2. Aufl., volume IV, p. 94.

Corrigenda ad n » des „ Alpes " du mois de mars.

P. 109, ligne 4: au lieu de 50 kilomètres, lire: 80 kilomètres; face à la page 112: sous le portrait d' Alexandre Calarne au lieu de Mme Mmier-Romilly, lire: Mme Munier-Romilly.

Die Alpen - 1940 - Les

Feedback