Commémoration du 75 e anniversaire du C.A.S

Hinweis: Questo articolo è disponibile in un'unica lingua. In passato, gli annuari non venivano tradotti.

Message du Comité Central aux sections et aux membres. Chers amis clubistes!

Le 19 avril 1938 tous les amis de la montagne, appartenant à la grande famille que forme le Club Alpin Suisse, fêteront le 75e anniversaire du C.A.S. fondé en 1863 dans la salle du premier étage de la gare d' Olten.

Parmi les 35 participants de la séance constitutive, venus des cantons de Bâle, Berne, Zurich, Lucerne, Argovie, St-Gall, Glaris, Soleure, la ville d' Olten comptait trois de ses citoyens.

Une plume plus habile relatera l' historique de cette fondation dans le numéro d' octobre des Alpes qui sera la publication spéciale pour ce jubilé.

En juillet 1863 le Club Alpin Suisse comptait déjà 257 membres.

Le Dr Rud.Théodore Simmler, professeur de chimie et de géologie à l' université de Berne, fut le fondateur du C.A.S. C' est lui qui invita tous les amis de la montagne des cantons précités à se réunir pour discuter son projet.

M. le Dr Simmler fut nommé président de la séance constitutive et M. le Dr Bischoff secrétaire. Le groupe du Tödi et les glaciers des Clarides furent désignés comme premier champ d' excursions.

Olten est donc intimement lie aux débuts du C.A.S. Comme c' est le cas pour maintes sociétés constituées dans la ville des trois sapins, le berceau de notre cher Club se trouve place à ce carrefour de voies ferrées d' où le rail part dans toutes les directions, servant non seulement au transport de personnes et de marchandises, mais d' où aussi sont diffusées de grandes et belles idées.

Si, le 19 avril, on reporte sa pensée 75 ans en arrière pour se rendre compte de l' essor extraordinaire qu' a pris notre Club qui, d' une petite association d' amis des Alpes et de la patrie, est devenue l' une des plus grandes organisations suisses ayant un but idéal, on ne peut que rendre hommage aux clubistes qui furent les fondateurs de notre cher C.A.S.

Voici quelques indications qui donneront une idée du magnifique développement et des belles réalisations du C.A.S.:

Construction de 116 cabanes, érection de 114 stations de secours, introduction de l' assurance obligatoire contre les accidents de courses et de l' assu des guides, édition de guides-manuels, cartes, etc., contributions au Musée Alpin et à l' Observatoire du Jungfraujoch.

Il est de notre devoir de penser aussi aux buts futurs du C.A.S.

On constate une différence immense entre l' alpinisme d' autrefois et celui d' aujourd. Nombreuses étaient autrefois les cimes encore vierges et, dans le domaine de la science, nombreuses aussi étaient les questions à étudier, tant en botanique qu' en géologie ou autres.

On peut dire maintenant que tous les sommets ont été escaladés et que l'on dispose d' une riche littérature alpestre.

Si le nombre des adeptes de l' alpinisme a augmenté considérablement, la conception de l' alpinisme a, par contre, regrettablement dévié.

Les progrès marquants dans la technique de l' alpinisme, le perfectionnement de l' équipement, l' amélioration des moyens de transport permettant d' atteindre rapidement des points de départ plus favorables aux ascensions difficiles ont fait que l' alpinisme moderne s' est transformé malheureusement souvent en alpinisme acrobatique et en véritable chasse aux records.

Le développement de cet esprit par trop sportif handicape celui de la partie scientifique.

Il est difficile de prévoir ce qu' il adviendra dans l' avenir avec ces tendances. Ce qui est cependant certain, chers clubistes, c' est que le Club Alpin Suisse combattra énergiquement cette tendance aux records et exagérations sportives.

Les statuts datant de la fondation du Club Alpin Suisse ont, tant en ce qui concerne le but que les tâches de notre Club, conservé toute leur valeur. La conception véritable de l' alpinisme ne peut être mieux exprimée que par le texte figurant à l' article premier des statuts centraux:

« Le Club Alpin Suisse est une association d' amis du monde alpin. Son but est de faciliter les courses de montagne, d' élargir la connaissance des Alpes suisses, de contribuer à la sauvegarde de leurs beautés et, par là, d' éveiller et de fortifier l' amour de la patrie. » Chers clubistes!

On ne pourra mieux commémorer le 75e anniversaire de notre cher Club Alpin Suisse qu' en s' efforçant de conserver à l' alpinisme ses aspirations pleines d' idéalisme et qu' en favorisant son développement.

Une collaboration étroite et une parfaite compréhension sont, en ces temps difficiles, plus que jamais nécessaires. Combien de clubistes ne re-cherchent-ils pas dans la paix et la solitude de nos belles Alpes le délassement, la détente salutaire, source de forces nouvelles qui faciliteront l' accomplisse de leurs tâches quotidiennes.

Nous voulons conserver ce temple et le protéger contre d' indignes intrus.

Nous voulons exalter l' amour et la vénération de nos magnifiques montagnes et fortifier l' amour de la patrie.

C' est pourquoi qui vent nous prendre l' amour de la patrie commet un forfait, car il nous dérobe le plus noble sentiment que nulle contre-valeur matérielle ou autre ne peut remplacer.

Que lorsque nous parcourons nos sublimes montagnes retentisse en nous le bel hymne à la patrie:

« Suisse chérie, terre d' amour, à toi ma vie, je t' aimerai toujours! » Au nom du Comité Central du Club Alpin Suisse: Le Président Central: Spring.

Feedback