Rouvrir les yeux

Hinweis: Questo articolo è disponibile in un'unica lingua. In passato, gli annuari non venivano tradotti.

II faut réapprendre à considérer la Nature avec affabilité, respect et dans un esprit de désintéressement initial. Si le civilisé actuellement atteint d' une sorte de cécité psychique rouvre les yeux à ses admirables mises en scène, s' il prête l' oreille aux appels innombrables et fraternels de la vie, aux timides voix qui chuchotent dans l' ombre, à celles plus puissantes des éléments, des cimes et des étoiles, s' il devient l' ami du ruisseau, de l' arbre, du brin d' herbe, de la bête, des vagues, du vent et des montagnes, s' il rétablit l' ancien pacte d' alliance, s' il se laisse entraîner par le flot de la sympathie universelle, alors, tout à coup, il cesse de se meurtrir aux murs d' acier de la prison qu' il s' est lui-même forgée. Il cesse de tourner en rond, d' être seul dans l' univers indifférent ou hostile. Un monde glacial, gris, incompréhensible reprend sens, chaleur et coloris, se repeuple d' entités aimables. Les mirages de l' orgueil et de la haine s' effacent; il devient comme Kim ami de tout au monde, et le monde le paye instantanément de retour car tout n' est qu' un jeu perpétuel d' échos ( Cimes et Merveilles )

Feedback