Randonnée à ski dans les Alpes de Slovénie

Hinweis: Questo articolo è disponibile in un'unica lingua. In passato, gli annuari non venivano tradotti.

Albert Steiger, Monte Rosa, Stuttgart

Une route peu connue à travers les Alpes Juliennes orientales II me semble utile de faire précéder la description de notre itinéraire à ski du Wocheiner See à Mojstrana, dans la vallée de la Save, de quelques lignes d' introduction destinées à familiariser les visiteurs de cette région avec l' essentiel du pays et de ses habitants.

La Slovénie, une des six républiques fédérales yougoslaves, est située à l' extrémité la plus occidentale du pays et couvre environ 20250 kilomètres carrés, un peu moins de la moitié de la Suisse. La capitale en est Ljubljana, ville de 170000 habitants environ. La Slovénie est un pays extraordinairement riche en beautés naturelles et variées; ses principaux atouts sont la cöte adriatique et les magnifiques massifs montagneux. Ici s' achèvent les Alpes Orientales. Des spectacles féériques, bien que n' atteignant pas tout à fait l' altitude de la Rotstockhöhe, dominent la mer. Point culminant, le Triglav avec ses 2863 mètres. Au nord, sur la chaîne éminemment calcaire, la neige persiste jusqu' au début de l' été. Les glaciers des Alpes centrales ou occidentales sont inconnus ici. Cependant, un petit glacier appelé Zeleni sneg ( neige verte ) existe au nord du Triglav, et un second sur le versant nord de la Skuta dans les Kamniske planine ( Steiner Alpen ) à l' altitude de 1700 mètres. G' est sans doute le glacier le plus méridional de toutes les Alpes.

Les montagnes des Alpes Juliennes qui intéressent le skieur s' élèvent au-dessus de vallées romantiques, arrosées de torrents impétueux aux lits profonds, de cascades et de lacs. Elles sont interrompues par de vastes päturages, parsemes de mélèzes, de pins et de sapins, décimés par les tourmentes.

La vallée de la Save sépare les Alpes Juliennes des Karawanken au nord, et des Kamniske planine ( Steiner Alpen ) à Test. A l' ouest le Fella- ou Kanaltal forme la frontière avec les Alpes Carniques; au sud les Alpes Juliennes s' appuient à la ligne des Alpes Dinariques par Tolmin—Untere Baca à travers l' Idrij, devant le Ziri, en direction de Vrhnika, et cela de manière si étroite qu' il est à peine question d' une veritable Separation.

Les Alpes Juliennes se classent en deux groupes: Juliennes occidentales et orientales. Les vallées de la Soca et de la Koritnica, le Predel et le Galitztal se situent aux confins.

Le point de depart pour des randonnées alpines se trouve dans les agglomerations enfouies dans des vallées pittoresques entre 600 et 1000 mètres. Le Triglav appartient aux joyaux alpins. Son formidable versant nord est la plus haute face des Alpes orientales avec la paroi est du Watzmann et la paroi nord du Hochstadel. Le but de notre expedition à ski est Mojstrana, centre alpin de renommée mondiale. Notre vieux maître, Julius Kugy, considérait le légendaire Triglav comme la montagne idéale de la jeunesse. Il écrivait, parlant du pays enchanté de Zlatorog et du Gemsbock aux cornes d' or: « A droite, la paroi, à gauche l' azur, au fond l' abîme purpurin. » Le climat adriatique domine la région. De puissants champs de nuages, le brouillard parfois aussi, emplissent les vallées jusque dans le domaine alpin lors de I' arrivée du mauvais temps. Seuls les sommets resplendissent dans l' éternelle lumière du soleil. Le skieur désireux de suivre notre route doit titre équipe de cartes et d' une boussole. Le mois d' avril est le plus favorable à cette expedition. La plus grande partie de l' hospitalière population parle allemand, si bien que les difficultés de langue ne se présentent pas. On peut d' ailleurs aussi se faire comprendre en anglais, francais et italien. Les refuges et les auberges de tourisme sont plus confortables que nos cabanes de club, plus spacieuses aussi généralement. Les routes d' hiver se confondent avec les routes d' été sur de longs parcours.

Et maintenant à notre expédition! Elle n' of aucune remontée mécanique en dehors du téléphérique du Vogel et se déroule dans la paix merveilleuse des Alpes Juliennes.

/er jour: Nous prenons le train par Jesenice jusqu' à Bohinjska Bistrica, puis l' autobus vers Bohinj sur le Bohinjsko jezero ( Wocheiner See ), où l'on peut loger admirablement à l' hotel £la-torog. Le bureau de poste se trouve à Bohinjska Bistrica. L' excellent terrain de sports d' hiver de l' Almhochfläche Vogel avec son téléphérique du Skihotel ( 1532 m ) et son télésiège de la Sija ( 1803 m ) se prete remarquablement bien à l' entrainement et permet de se familiariser avec les montagnes slovènes. Très belle vue sur le Triglav et ses satellites.

2e jour: Vu la longueur de l' étape, il est recommandé de partir par le téléphérique sur Rjava Skala ( 1532 m ) tout de suite après le petit déjeuner. La voie prend au sud vers l' alpe Zadnji Vogel, contourne un petit sommet sur son flanc nord, puis monte à l' ouest au Konjsko-sedlo, ( sedlo = selle ) jusqu' à 1782 mètres. Suit une courte descente, puis une petite montée au pied de la Skrbina ( 191 to m ). La route se dirigeant au nord-ouest ( au pied de la Podrta gora ) est un enchantement pour le skieur. Elle se continue au nord par Tolminska Lakev, entre Govnjaski Kuk et Mohor, sur le Govnjac et le Komna-Haus ( 1525 m ). L' auberge, ouverte et ravitaillée toute l' année, comprend 66 lits et 24 couchettes, possède chauffage central, lumière électrique et téléphone. Compter de cinq à sept heures pour la randonnée selon l' état de la neige et les conditions atmosphériques. Difficulté moyenne. Danger d' avalanches sous la Podrta gora lors de neige fraiche.

Par mauvais temps, la route n' est pas sans risques. L' orientation dans le brouillard est difficile malgré quelques flèches qui se trouvent ici ou là. Il existe une variante partant de l' hötel Zlatorog en direction occidentale vers le Savica-Haus ( Koca pri Savici, 660 m ) ravitaille toute l' année. De là, un monte-charge pour bagages et skis atteint la Komna-Haus. On atteint cette dernière par la voie normale. Etape de trois à quatre heures. Près de la Savica-Haus commence le Parc national du Triglav ( Triglavski Narodni Park ) grand de 2000 hectares environ.

3e jour: En sortant de la Komna-Haus, on se dirige d' abord au nord-ouest vers le Koca pod Bogatinom ( 1513 m ), puis toujours vers l' ouest le long du versant sud du Srednji vrh jusqu' au Bogatin-Sattel qui offre une belle vue sur le Krn-Bergland. Une descente foudroyante amène ä la Duplje-Alm ( Planina Duplje, 1371 m ), le plus grand päturage à moutons des Alpes Juliennes. Par le Krn-See ( Krnsko jezero, 1393 m ), on monte par les pentes blanches de la Pol-ju-Alm et du Krn-Böden au Krn-Sattel ( 2052 m ). On y plante les skis dans la neige et on escalade le sommet du Km ( 2245 m ). La montée, peu difficile par bonnes conditions, est largement récompensée par la vue sur le massif du Triglav, le Soca-Tal et l' Adriatique. Le retour se fait par la meme voie. Compter sept à neuf heures pour cette expédition facile à moyennement difficile.

4ejour: De la Komna-Haus, départ vers le nord par la Razor-Alm. On atteint le Pod Kalom, puis, après une descente entre Kosmata lasta et Bela Skala dans le Locpucnica-Tal, on remonte au refuge des Sieben Seen ( Koca pri Sedmerih jezerih ou Koca pri 7 Triglavskih jezerih ou Dom pri Triglavskih jezerih, 1685 m ). Le refuge possède 62 lits et 53 couchettes. Il est ouvert du er avril au 15 mai pendant la saison de ski. La route est facile: trois heures environ.

Une variante un peu plus longue mène de Komna au refuge Sous-Bogatin ( Koca pod Bogatinom: 39 lits, 15 couchettes, ouvert de la fin décembre à la mi-mai ). Prenant à l' ouest, on atteint par la Poljanica le sommet de la Lanze-vica, haute de 2003 mètres. Descente sous Mala vrata jusqu' à Pod Kalom et remontée au refuge des Sieben Seen, selon itinéraire précédent. Cinq heures environ.

5e jour: Du refuge, on se dirige vers le nord ä travers la vallée romantique des Sieben-Triglav-Seen, parcours qui comble d' aise le skieur malgré la minceur de la couche de glace. A la hauteur du troisième Triglav-See ( 1998 m ), on se dirige à droite vers Test et le Hribarice-Sattel ( 2357 m ). Cette partie de la route est très raide. Il vaut la peine de monter au Kanjavec ( 2568 m ) en déviant sur la gauche au point 2274. La descente sur le Sattel, puis dans la Velska dolina jusqu' au Velo Polje est magnifique.Vingt minutes de remontée amènent à la Vodnik-Alpen-haus ( Vodnikov dorn, 1805 m ). L' auberge, ouverte d' avril à la mi-mai pendant la saison de ski, est équipée d' eau courante chaude et froide, de 3 lits et de 20 couchettes. Compter six à sept heures pour le tour complet, Kanjavec compris.

6e jour: On peut ( lorsque les conditions de la neige sont bonnes ) traverser tout de suite au-dessus du refuge les pentes du Vernar et Cesar afin d' atteindre Konjsko sedlo par la voie la plus courte. La traversée est assez difficile, et il ne faut l' entreprendre que si les conditions météorologiques et neigeuses sont favorables. Le plus sage est de s' adresser à la gardienne pour savoir si la route est sure. En cas d' incertitude, descendre sur Velo et monter de là au Sattel. Du Konjsko-Sattel, des pentes raides conduisent à la Triglav-Haus sur la Kredarici ( Triglavski dorn na Kredarici, 2515 m ).

La Triglav-Haus ( équipée de 68 lits et 56 couchettes ) possède aussi une station météorologique. Il est donc toujours possible à des alpinistes et des skieurs d' y trouver abri, meme en dehors de la saison. La Triglav-Haus est le refuge le plus élevé de Yougoslavie. Du refuge, partir par l' ouest vers le Glacier de Triglav, puis descendre en direction nord-est pour atteindre la Sta-nic-Haus ( Vrata Stanicec dorn, 2332 m ) par le Kotel. La Stanic-Haus ( complètement rénovée en 1963 ) offre 55 lits et 45 couchettes. Elle est « gardiennée » du er avril à la mi-mai, pendant la saison de ski. Etape: quatre à six heures. Avec l' ascension du Triglav, sept à huit heures.

De bons alpinistes peuvent, de la Triglav- Haus, monter au Grand et au Petit Triglav, à condition que le temps soit beau et que les participants aient l' habitude du piolet, de la corde et des crampons. Du Sattel on se dirige ( sans skis naturellement ) vers la crete opposée et, par la paroi du Petit Triglav, au sommet du Mali Triglav ( 2725 m ). La voie est équipée de pitons, de cäbles, de marches taillées. Une arete aigue conduit à la cime du Grand Triglav ( 2863 m ). Sous le sommet, vers l' Aljaz, se trouve un abri précaire pouvant etre utile à quelques alpinistes en cas d' intempéries. Du refuge au sommet et retour, compter en hiver de quatre à cinq heures. Le coup d' oeil est incomparable de cette cime enchanteresse des Alpes Juliennes.

7e jour: C' est de la Stanic-Haus que commence une des plus longues et plus belles randonnées à ski des Alpes Juliennes à condition que la neige soit bonne. Par Test, puis par le sud, on atteint le fond abrupt du Krma-Tal. Les pentes du Mali Draski vrh sont enneigées jusqu' en mai et permettent la descente jusqu' au Kovinarska koca ( refuge des mineurs, 892 m ). Ce refuge ( ouvert de la fin avril à la fin octobre ) possède 12 lits et 15 couchettes. Par le nord, on atteint Mojstrana ( 641 m ) en aval, but final de notre expédition dans les Alpes Juliennes. Etape de quatre à cinq heures.

Du village ( 1000 habitants environ, des autobus partant toutes les heures nous ramenèrent à notre point de départ dans le Wochein par Badovljica et Bohinjska Bistrica ( 50 km environ ).

Nous avons décrit cet itinéraire avec plus de précision qu' à l' accoutumée, puisqu' il s' agit ici d' un domaine inconnu de la plupart des skieurs. Voici encore quelques informations:

Descentes en cas de mauvais temps Retour de la Komna-Haus à l' hötel zlatorog. Du refuge des Sieben-Seen, aller directement par Komna sur l' hötel Zlatorog, ou de la Bela Skala au Lac Crno jezero, le long de la paroi de la Komarca ( si celle-ci n' est pas enneigee ) ä la Savica-Haus, puis à l' hötel Zlatorog. De la Vocnic-Alpenhaus, on peut descendre par Bohinjska dans la vallée de Krma.

Epoque propice à cette expedition Le temps si instable de cette dernière décennie ne permet guère de fixer le meilleur moment pour entreprendre cette randonnée. La seconde quinzaine d' avril semble cependant emporter tous les suffrages, mais il faudrait en avoir termine vers le 30 avril, car les refuges et les auberges sont très charges entre le Ier et le 3 mai. Il ne faudrait pas non plus se mettre en route un samedi ou un dimanche; ces jours-là, le téléférique du Vogel est pris d' assaut. U Alpenhaus Vodnik, la Stanic-Haus et les refuges des Sieben-Seen n' ouvrent officiellement que le Ier avril. Lors de beaux hivers, le 15 mars dejä.

Prix des nuitées et de la restauration dans les refuges Tous les refuges ont chambres et dortoirs. Lits et couchettes sont garnis de draps, de couvertures et d' oreillers. A l' Alpenhaus et à la Komna-Haus, grande abondance de plats et de boissons. Dans les refuges et à la Stanic-Haus la « carte » est plus modeste.

Les prix des lits oscillent entre 12 et 20 dinars, ceux des couchettes en dortoirs entre 6 et 9 dinars. Les membres des Clubs alpins affiliés à l' UIAA bénéficient d' une reduction de 1o°ó. Les prix des repas ne sont pas plus élevés que dans les restaurants et auberges de la vallée. On paie, par exemple, o,80 à t dinar pour un the avec sucre, 1,60 à 2 dinars pour une soupe, 4 à 5 dinars pour un plat garni, 6 à 8 dinars pour un goulasch, 11 à 15 pour une escalope, 1,50 ä 1,80 pour une omelette, 5 à 7 dinars pour un demi-litre de bière, 12 à 14 dinars pour un demi-litre de vin.

Guides de montagne et Guide skieur La commission pour les guides du Club alpin slovene a etabli une liste des guides en activite avec adresse exacte, numero de telephone, con- naissance de langues, tarifs, etc. Elle est remise gratuitement par le Club alpin ( Planinska zveza Slovenije, Dvorzakova 9, Ljubljana ). Dans le cadre du Club alpin existe aussi le remarquable secours en montagne ( Gorska resevalna sluzba ) qui s' est fait un nom aupres de la Commission internationale du secours en montagne ( IKAR ). A l' adresse mentionnee ci-dessus, le Club alpin donne volontiers aussi des renseignements sur les ascensions et excursions. II n' existe pas de porteurs en Yougoslavie. Inutile de reserver des places pour des personnes seules ou de petits groupes sauf ä l' hötel ^latorog. Des groupes plus importants devraient s' annoncer aux sections proprietaires des refuges.

Voies d' acces Par Villach-Jesenice jusqu' ä Bohninjska Bistrica par chemin de fer; de lä, en autocar. En voiture par Tarvisio-Jesenice-Bled-Bohinjska Bistrica, ou par Villach-Wurzenpass-Jesenice-Bled-Bohinjska Bistrica dans le Wochein.

Bibliographie Brochures Triglav du Club alpin slovene en allemand ( ete seulement ). Carte: 1:50000 des Alpes Juliennes; carte 1:75000 des Alpes Juliennes; Freytag-Berndt-Tou-ristenkarte 1:100000, feuille 14. Ouvrage illustre: Die Bergwelt Jugoslawiens avec esquisses de routes et propositions d' excursions, paru au BLV Verlag, Munich. Guide des Alpes Juliennes, Bergverlag Rudolf Röther, Munich. II n' existe pas de guide detaille pour l' hiver.

Traduit de l' allemand par E.A.C.

Feedback