Variations des Glaciers suisses 1963-1964

Hinweis: Questo articolo è disponibile in un'unica lingua. In passato, gli annuari non venivano tradotti.

PAR PETER KASSER, ZURICH

Avec 2 graphiques et 4 illustrations ( 109-112 ) Les conditions météorologiques et Venneigement du 7er octobre 1963 au 30 septembre 1964 Dans le commentaire ci-après, nous nous référons avant tout aux indications fournies par la carte du graphique 1. Le lecteur y trouvera d' ailleurs plus d' un détail complémentaire. Sur cette carte, on a compare les chiffres du rapport 1963/64 avec les valeurs moyennes de la période 1931 à 1960, à l' exception toutefois des températures de la Testa Grigia ( où la période de comparaison s' étend de 1953 à 1960 ) et des débits de l' Hinterrhein ( où seules les années 1945 à 1960 ont été relevées ). Nous empruntons ces indications aux annuaires de l' Institut Suisse de Météorologie à Zurich ( MZA ) et à l' Office fédéral de l' Economie hydraulique ( A+W ) à Berne. D' autres données nous ont été fournies par M. le Dr Th. Zingg de l' Institut fédéral pour l' étude de la neige et des avalanches du Weissfluhjoch sur Davos ou extraites du 51e rapport Der Firnzuwachs pro 1963/64 in einigen schweizerischen Firngebieten de A. Lemans ( MZA ).

a ) Hiver ( ler octobre-30 avril ) Précipitations: Dans toutes les Alpes, novembre apporta d' abondantes et extraordinaires précipitations contrastant avec l' extrême sécheresse générale des mois d' octobre, décembre, janvier et février. Le total des précipitations fut normal dans le Moyen-Pays, au-dessous de la moyenne en Valais et au nord des Grisons, légèrement au-dessus de la moyenne en Engadine et sur le versant sud des Alpes.

Température: La moyenne des températures de la période hivernale fut élevée sur les hauteurs et peu près normale dans les basses altitudes.

Insolation: Les hauteurs bénéficièrent d' une insolation relativement grande, tandis qu' on notait, dans les basses altitudes, des valeurs généralement moyennes ou légèrement au-dessous de la moyenne.

Enneigement: A la suite des températures élevées d' un mois de novembre pluvieux et de la sécheresse des mois de l' hiver, une couche de neige de faible importance recouvrit l' ensemble des Alpes. Dans les Alpes vaudoises l' épaisseur de la neige ne dépassa guère 20 cm à 1400 m d' altitude; en Valais, Bourg-St-Pierre ( 1650 m ) était sans neige en janvier. La neige s' installa sur les hauteurs des Grisons et de la Suisse centrale au cours de la première moitié d' octobre et dans le reste des Alpes presque sans exception durant la seconde moitié de novembre. Ce n' est guère qu' à la fin de l' hiver qu' on enregistra les plus grandes quantités de neige. En avril, la neige disparut très rapidement et, à la fin du même mois, il n' y avait généralement plus de neige dans les Alpes au-dessous de 1600 m d' altitude.

b ) Eté ( 1 er mai-30 septembre ) Précipitations: L' été fut généralement trop sec, en particulier en Suisse occidentale, au pied sud des Alpes et au centre des Grisons.

Température et durée d' insolation: Dans toutes les Alpes, fete apporta chaleur et longue insolation. Sur les hauteurs, les valeurs moyennes furent largement dépassées. Seul, le mois d' août fut partout normal ou trop frais et relativement peu ensoleillé.

Ablation et écoulement: Conséquence directe des conditions météorologiques, la fonte des glaciers ( ralentie seulement durant le mois d' ao it ) fut extrêmement forte. On le remarque particulièrement sur le diagramme d' écoulement de la Massa, dont le bassin versant est englacé aux 2/3 et comprend le Grand Glacier d' Aletsch. Le débit de la Massa fut supérieur à la moyenne normale durant les mois de mai, juin et juillet, bien que ces deux derniers mois fussent pauvres en précipitations. Quant aux débits d' été des autres stations de jaugeage figurant sur la carte, ils furent inférieurs à la valeur moyenne. Le trop faible pourcentage de la surface englacée ne permit pas, en effet, à l' excédent de fonte de compenser un écoulement rendu insuffisant par le manque de précipitations. Les diagrammes représentés sur la carte illustrent le rôle joué par les conditions atmosphériques. Aussi a-t-on éliminé l' influence causée sur les débits par la rétention artificielle dans des lacs d' accu et le détournement des eaux dans d' autres bassins versants. C'est-à-dire que le volume des eaux détournées par des galeries dans d' autres bassins versants ainsi que celui des eaux accumulées dans des lacs artificiels ont été additionnés au débit mesuré.

En revanche, on a retranché toute diminution du volume des eaux d' un lac d' accumulation et toute adduction provenant d' une région voisine.

c ) L' année hydrologique ( leT octobre-30 septembre ) Un hiver pauvre en neige ( 1963/64 ), une fonte précoce, un été chaud et ensoleillé ( 1964 ) eurent pour conséquence une mauvaise alimentation et une fonte des glaciers supérieure à la moyenne. La masse totale des glaciers devrait avoir encore diminué.

Avalanches Nous devons à la courtoisie du Dr Th. Zingg ( SLF ) les renseignements suivants sur les avalanches: « Comme ce fut déjà le cas au cours d' hivers pauvres en neige, le nombre des avalanches fut supérieur à la moyenne, et cela malgré la petite quantité de neige. Parmi les 105 victimes, 33 furent retrouvées sans vie. En décembre, un skieur périt dans une avalanche descendue dans le Leutschachtal. En février, on dénombra 9 morts et 6 blessés. En mars, 11 personnes perdaient la vie dans des ava- Graphique 1

Précipitations, Températures, Durée d' Insolation et

Valeurs mensuelles et saisonnières de l' année 1963/64 relatives aux valeurs moyennes de la période 1931-1960 ( exceptions voir texte ).

10, 9 mois d' octobre 1963 à septembre 1964 H - hiver = octobre à avril E = été = mai à septembre Echelle: voir no 1 Bern et no 56 RHEW/Rheinfelden Mesure des Débits f> AD = Ecarts des moyennes de la hauteur d' écoulement, en mm, réparti sur lé bassin versant Echelonnement à traits tins: valeurs extrêmes de la période 1931-1960..*, Caractéristiques du bassin versant:.S S: Surface en km2 /Hm: Altitude moyenne en m s.m. / G: Pourcentage de glaciation.

Données Météorologiques 0 ^p = Pourcentage des précipitations moyennes.

A T = Ecarts des températures moyennes.

Pourcentage de la durée moyenne d' insolation Stations de jaugeage NoCOURS d' EAU 51 MASSA/ Massaboden 52VISPA/Visp 53RHONE/Porte du Scex 54 LÜTSCHINE/Gsteig 55HINTERRHEIN/Hinterrhein 1581 56RHEIN/Rheinfelden258 Tableau 1 Extrait de: Lemans A.: Der Firnzuwachs 1963/64 in einigen schweizerischen Firngebieten. 51. Bericht, Zürich 1964.

StationAltitudeSomme des températures journalières positives, mai à septembre mMai/Sept. 1962 Mai/Sept. 1963 Mai/Sept. 1964 Gütsch2287804824980 Säntis12500610647723 Weissfluhjoch2667617640719 Clariden 2700527503621 Clariden 2900407366469 Payerne, atmosphère libre ( 700 mb3100196192294 Jungfraujoch ( P 3)3350187130183 Jungfraujoch ( Sphinx)35781036598 1 Moyenne, 1920-1960: 642,6° C lanches. Le 15 mars eurent lieu les tragiques accidents du Samnaun et de Visperterminen, le 24 mars, 8 personnes au total étaient ensevelies au Grand St-Bernard, à la Parsenn et près de Bivio; dans chacune de ces régions, 1 homme devait trouver la mort. Les 11 et 12 avril, 41 personnes étaient ensevelies, et l'on comptait 4 morts dans le Fellital et 2 dans le Val Saluver. Dans l' Aeginental ( VS ), une avalanche emportait, le 21 avril, 6 ouvriers, dont 3 seulement furent sauvés. Enfin, on déplora la perte d' une vie humaine dans chacune des avalanches qui se produisirent dans le Val de Saas ( VS ), au Lukmanier et dans le Val Bedretto. Presque toutes ces avalanches étaient dues à une accumulation de neige sur un fondement peu compact. » Chronique des glaciers 1963/1964 En automne 1963, les 7 glaciers de Morteratsch, Tschierva, Roseg, Palü, Calderas, Paradisino et Cambrena avaient été aménagés en vue d' un levé photogrammétrique aérien. Cependant, les mauvaises conditions atmosphériques firent différer ce projet qui fut exécuté par le Service topographique fédéral le 27 août 1964. En été 1964, on a procédé aux restitutions des levés aériens exécutés aux glaciers de Suretta ( 20.8.62 ), Paradies ( 28.8.62 ), Sesvena ( 31.8.62 ), Gorner ( 13.9.63 ) et Z' Mutt ( 13.9.63 ). Les langues de ces 5 glaciers ont été dessinées sur la carte à l' échelle 1:10000.

En automne 1964, la Section d' hydrologie et de glaciologie des laboratoires de recherches hydrauliques et de mécanique des terres de l' Ecole polytechnique fédérale ( VAWE/ETH ) a commencé la mensuration annuelle des langues des glaciers de l' Oberaletsch et Limmern. Ainsi le réseau d' obser comprend-il maintenant 105 glaciers, dont 2 ont été temporairement laissés de côté. Pour des raisons de maladie et accident ( 4 ) ou d' enneigement précoce ( 13 ), il nous manque les résultats de 17 glaciers qui n' ont pu être contrôlés en automne 1964. Dans ce nombre figurent les 4 glaciers de Tschierva, Roseg, Palü et Calderas, dont les mesures furent relevées par un avion le 27 août 1964. Aussi pourrons-nous disposer des résultats, dès qu' on aura procédé aux restitutions. Le graphique 2 représente le réseau des glaciers surveillés. Les numéros des glaciers correspondent à ceux du tableau 6.

Nous devons les renseignements consignés dans ce rapport aux personnes et instituts suivants: personnel forestier des cantons ( 53 glaciers ), VAWE/ETH ( 11 ), Forces motrices de l' Oberhasli SA ( 2 ), Electro-Watt ( 2 ), SLF ( 1 ), P. Mercier, Tolochenaz ( 6 ), dont 1 avec la collaboration de J. Penis, Tableau 2 Variations de longueur de glaciers 1962/63 et 1963/64 Récapitulation 1962/631963/64 Réseau d' observation

Non mesurés

Mesurés

Restitutions non exécutées

En régime incertain

En régime connu

En crue

En décrue

Stationnaires

Variation moyenne de longueur

nombre de glaciers 103 105 nombre de glaciers 9 17 nombre de glaciers 94 88 nombre de glaciers — 41 nombre de glaciers 1 — nombre93 ( 100 ) 84 ( 100 ) nombre0 ) 10 ( 10,8 ) 5 ( 5,9 ) nombre0 ) 77 ( 82,8 ) 78 ( 92,9 ) nombre0 ) 1 ( 6,4 ) 1 ( 1,2 ) m/glacier — 18,55 —14,43 ( nombre ) ( 89 ) ( 76)2 1 Des levés photogrammétriques aériens ont été pris le 27. 8. 1964 sur les glaciers de Roseg, Tschierva, Calderas et Palü, mais les restitutions n' ont pas encore été faites.

2 On n' a pas tenu compte de 8 résultats:

a ) celui de l' Oberaar, en contact avec un lac d' accumulation; bceux d' Oberaletsch, Tälliboden, Ofental, Tschinge], Firnälpli-Ost, Limmern et Lischana, dont les relevés ont été faits à plus d' une année d' intervalle.

Morges, J.L. Blanc, Peseux ( 3 ), Hans et Viktor Boss, Grindelwald/Zweilütschinen ( 2 ), A. Godenzi, Coire ( 2 ) et A. Maag, Zermatt ( 1 ).

On trouvera les résultats des observations pour chaque glacier au tableau 6. Quant au tableau ci-après ( n° 2 ), il donne une vue d' ensemble.

La tendance générale au recul des glaciers ri1 a pas encore diminué II n' y a rien là d' étonnant. Pour la quatrième année consécutive, en effet, le bilan annuel de masse est déficitaire pour la plupart des glaciers des Alpes suisses. Les variations annuelles de masse des glaciers d' Aletsch, Oberaar et Unteraar ( cf. tableaux 3 et 7 ) révèlent une diminution exceptionnellement grande au cours de l' année 1963/64. C' est la conséquence d' un hiver pauvre en neige et d' un été chaud et sec. Quant au bilan annuel de masse du bassin versant de la Massa avec le glacier d' Aletsch, la diminution signalée dans ce rapport est la plus forte jamais enregistrée depuis 1948/49.

Seuls, cinq des glaciers observés ont été en crue en 1963/64. Ce sont ceux de Fee ( langue nord ), Trient, Glacier supérieur de Grindelwald, Lavaz et Cambrena. Les repères placés sur le rocher Tableau 3Variations annuelles de masse 1961/62-1963/64 GlacierVariations de masse en 1000 m3 de glace 1961/621962/631963/64 Oberaar1 Du profil suprême au front3 2493 0764 182 Unteraar1 Des profils Grunerhorn ( Finsteraar ) et Wildläger ( Lauteraar ) au front16 62117 71427 397 Grand glacier d' Aletsch 2 Bassin versant tota16628023690191789 1 Relevé A. Flotron, sur l' ordre de la Société hydroélectrique Oberhasli S. A.

2 Calculé par la Section d' hydrologie et de glaciologie des laboratoires de recherches hydrauliques et de mécanique des terres de l' EPF.

( marques peintes ), devant le portail du Glacier du Trient, permettront de constater l' effet de l' éro après une avance et un recul du glacier. Les illustrations donnent d' autres précisions sur les glaciers du Trient et de Cambrena. Il ne faut pas chercher la raison de l' avance du Glacier de Lavaz dans un glissement normal, mais dans la rupture d' une partie de la langue. Des études particulières ont été faites par P. Mercier au Glacier de Z' Mutt et par R. Haefeli au Glacier de Steinlimmi et à la calotte de glace du Jungfraujoch. R. Haefeli s' est aussi chargé de l' étude scientifique des mensurations faites depuis plus de trente ans avec un soin jaloux par les Forces motrices de l' Oberhasli ( ingénieur A. Flotron ). Au Glacier d' Aletsch, les observations ont été faites principalement par la VAWE/ETH. En plus des mensurations habituelles permettant d' établir le bilan annuel, des tra- Tableau 4 ( Communication du Dr Th. Zingg de l' Institut fédéral pour l' étude de la neige et des avalanches du Weissfluhjoch sur Davos ) Enneigement temporaire de l' hiver 1963/64 / Daten über die Schneedecke im Winter 1963/64 Les stations pour lesquelles les observations sont données dans ce tableau sont toutes situées dans des bassins hydrographiques en relation avec des glaciers.

In der nachfolgenden Tabelle sind die Schneedeckendaten einiger Flussgebiete aufgeführt, soweit sie für Gletscherbecken verwendet werden können.

Colonne 1: Date du commencement de l' enneigement continu.

2: Date de la fin de l' enneigement.

3: Durée de l' enneigement continu.

4: Hauteur maximale de la couche de neige ( cm ).

5: Date du maximum.

6: Valeur en eau de la couche de neige totale ( mm ).

7: Date de la détermination de la valeur en eau. Kolonne 1: Datum des Einschneiens ( l.Tag mit Schneedecke [permanente] ).

2: Letzter Tag mit Schnee der permanenten Schneedecke.

3: Dauer der permanenten Schneedecke.

4: Schneehöhenmaximum in cm.

5: Tag des Schneehöhenmaximums.

6: Wasserwert der Schneedecke ( mm ), gemessener Maximalwert ( Profildatum ).

7: Tag der Profilaufnahme bzw. Bestimmung des Wasserwertes.

Station Altitude 1 2 3 4 5 6 7 Höhe m M.

2540 7.10.

11.6.

249 185 25.4.

526 28.4.

1560 17.11.

16.4.

152 78 13.2.

102 18.2.

1200 16.11.

31.3.

137 55 13.2.

173 31.3.1 2050 1.11.

5.5.

187 135 3.4.

16.4.

152 85 29.3.

1820 1.11.

3.5.

185 148 3.4.

375 1.4.

1820 16.11.

27.4.

164 52 28.3.

37 1.4.

1775 16.11.

16.4.

153 40 28.11.

81 1.4.

1600 17.11.

19.3.

124 29 1.2.

65 1.2.

1650 16.11.

30.11.

15 29 28.3.

11 15.3.3 1970 13.11.

20.5.

190 149 26.4.

1570 26.11.

16.4.

143 63 27.3.

173 1.4.

1800 13.11.

12.5.

182 128 27.29.3.

378 15.4.

1440 17.11.

14.4.

150 65 29.3.

115 15.3.

Weissfluhjoch

Davos-Platz

Klosters

Berninahäuser

Pontresina

Maloja

Barberine

Saas-Fee

Zermatt

Bourg-St-Pierre

Grimsel

Grindelwald

Trübsee

Andermatt

1 25. 3. sans neige.

2 16. 11. sans neige.

3 Durée maximum de la couverture neigeuse: 16.30. 11. et 26.31. 3.; sans neige 24./25. 3.

Chronique

des glaciers 1963/64

109 Glacier de Cambrena, 16 août 1963. Vue vers le sud-est; la langue mouvante pousse une moraine devant elle Photo R. Florin 110 Glacier de Cambrena, 27 août 1964. Au centre de la photographie, on distingue la langue glaciaire fendue en forme de patte; mesurée annuellement, elle avance depuis l' automne 1962. Sur le côté orographique gauche ( rochers au-dessous de la langue ), on remarque les débris d' avalanches glaciaires. Au XIXe siècle, le glacier atteignit, durant son étendue maximale, le delta conduisant au Lago Bianco; la superficie recouverte à cette époque est nettement visible Photo aérienne No 2733 du Service topographigue fédéral 111 Glacier du Trient, 4 octobre 7P64.Depuis l' automne 1957 -à l' exception toutefois de l' année 1960/61 -cette langue avance très fortement: elle a atteint un seuil rocheux et pousse devant elle de nombreux blocs de rocher de forme arrondie Photo P. Mercier 112 Glacier du Trient, 28 octobre 1964. La langue est enneigée depuis deux semaines environ. Ce profil ( déblayé ) montre comment la glace noire recouvrit dans son avance la couche de neige fraîche Photo M. Aellen

115,116 Die grossen Fälle Gulfoss und Dettifoss Photos Hans Huber-Galloner. Luzern vaux ont été faits en vue d' une étude pour l' été 1965 de l' influence des conditions météorologiques sur la fonte de la glace.

Signalons enfin la publication des dernières feuilles de la carte au 1:10000 du Grand Glacier d' Aletsch, œuvre commune du Service topographique fédéral de Berne et de la Section d' hydrologie et de glaciologie des laboratoires de recherches hydrauliques et de mécanique des terres de l' Ecole polytechnique fédérale de Zurich.

Pegel 28002

2 2.6.64 Hauteur de la neige/SchneehöheValeur en eau/Wasserwert cmmm 2 " 102468 2 » 75.354 2c 2321017Pas encore de débits d' eau de fonte, sortant de la couverture de neige.

3 Mensurations de la Section d' hydrologie et de glaciologie des laboratoires de recherches hydrauliques et de mécanique des terres de l' EPF, Zurich.

1 Extrait de: A. Lemans: « Der Firnzuwachs pro 1963/64 in einigen schweizerischen Firngebieten », 51.Bericht, Zürich 1964.

6 Communication du Dr Th. Zingg, Eidgenössisches Institut für Schnee- und Lawinenforschung, Davos-Weiss-fluhjoch.

16 Us Alpes - 1965 - Die Alpen241 II. Observations sur des parois rocheuses ( nivomètresBeobachtungen bei Felsmarken Glacier Altitude Niveau maximal Niveau minimal Gletscher Meereshöhe Höchster Stand Tiefster Stand Variations 1963/64 m ü.M.

( Date ) ( Date ) Unterer Grindelwald1 ( Eismeer )

3100 36 degrés 2 degrés — 4 m6 Marke 36 Marke 2 ( 21.5.6410.8.; 10.9.64 ) Enneigement maximal + 13 m6- Maximale Schneehöhe des Winters 26 degrés - 26 Marken 6 Un degré correspond à 0,50 m.

7 Mensuration et communication de la Direction du chemin de fer Wengernalp-Jungfrau.

Tableau 6 Variations de longueur des glaciers 1963/64 / Längenänderungen der Gletscher 1963/64 N° Glacier 37 Nr. Gletscher Ct. Kt.

Variations en mètres, en 1962/631963/64 Änderung in Metern im Jahre 1962/631963/64 Altitude du front en mètres, automne 1964 Meereshöhe des Zungenendes in Metern Herbst 1964 Bassin du Rhône ( HEinzugsgebiet der Rhone ( II ) 1RhôneVS85,56,42123 2 MuttVS4,38,32630 3Gries ( Aeginental)VS16,824,22353 4FieschVS2,936,016132 5Grosser AletschVS14,826,01496 6OberaletschVS85,3 ( 7 ans)34 21292 7KaltwasserVS3,23,626603 8TällibodenVSn7,1 ( 2 ans26284 9OfentalVSn7,6 ( 2ans2635* 10SchwarzbergVS20.47,72661 11AllalinVS7,320,123355 12KessjenVS3,916,02847 13Fee ( nördliche Zunge)VS6,19,420486 14GornerVS28,540,820517 15Z' MuttVS18 16FindelenVS15,430,02482 17RiedVS8,413,02040 18Lang VSnn20101 "

19Turtmann-WestVS17,714,12259 20Turtmann-Ost oder BruneggVS92,6105,02480 21Bella TolaVS25,77,12767 22ZinalVS16,516,41992 23 MorningVS12,913,02321 24 Moiry VS29,814,92417 25FerpècleVS205,0n199011 26 Mont MinéVS0,0 ( 2 ansn196512 27Bas d' ArollaVS7 28Tsidjiore NouveVS19,615,7225113 29CheillonVS2,85,6260014 30L' En DarryVS21,55,9244510 31Grand DésertVS137,759,0152800 32 Mont FortVS66,0n N° Glacier 37 Nr.

Gletscher Ct.

36 Kt.

Variations en mètres, en 1962/631963/64 Änderung in Metern im Jahre 1962/631963/64 Altitude du front en mètres, automne 1964 Meereshöhe des Zungenendes in Metern Herbst 1964 33TsanfleuronVS5,0 34Otemma VS20,0 35 Mont DurandVS12,0 36BreneyVS30,0 37GiétroVS2,0 38CorbassièreVS3,0 39ValsoreyVS50,5 40TseudetVS11,5 41BoveyreVS33 42SaleinaVS4,0 43TrientVS21,0 44Paneyrosse

45Grand Plan NévéVD0,8 46 Martinets VD0,0 47Scex RougeVD0,0 48PrapioVD15,0 49PierredarVD7,1 Bassin de VAar ( laEinzugsgebiet der Aare ( Ia ) 50OberaarBE27,5 51UnteraarBE18,0 52GauliBE3,0 53SteinBE12,5 54SteinlimmiBE11,0 55TriftBE14,0 56RosenlauiBE12,0 57Oberer GrindelwaldBE11,0 58Unterer GrindelwaldBE48,3 59EigerBE10,0 60TschingelBEn 61GamchiBE10,9 62SchwarzBE1,3 63Lämmern VS57,0 64BlümlisalpBE 65RätzliBE12,0 Bassin de la Reuss ( IbEinzugsgebiet der Reuss ( Ib ) 66Tiefen UR8,7 67St.AnnaUR0,0 68ChelenUR150,0 ( 2 ans ) 69RotfirnUR12,0 ( 2 ans ) 70DammaUR20,7 71Wallenbühl ( près Voralp ) ...UR7,0 72BrunniUR4,7 73HüfiUR22,5 presd' UnterschächenUR2 75Firnälpli-Ost ( Grassen- gletscher)OWn 76Griess ( Griessengletscher)...OWn Bassin de la Limmat ( IcEinzugsgebiet Limmat ( Ic ) 77BifertenGL0,0 78LimmernGL 15,9 242010 14,0 240816 22,51S 2265 "

15,5 2560 "

2,0 2512 19,0 2171 10,7 2395 10,0 2422 12,0 2606 9,0 1744 18,1 1791 31 n 234516 n 209510 25,0 ± 5,019 24,520 2376 7,021 2400 35,822 2290,4 13,123 2002,4 8,0 2220 u 32,0 1940 32,5 2092 n 160024 n 190016 4,225 25,026 12201 » 11,0 210024 19,5 ( 2 ans ) 215024 10,8 1987 5,0 2180 5,8 2491 32 218013 n 2288X6 20,0 2485 7,0 2596 21,027 2090 6,528 2031 21,3 2043 n 223916 6,3 2304 24,0 1740 2,0 2208 — 5,0 ( 2 ans ) 6,8 48,4 ( 5 ans)35 1926 225024 N° Glacier 37 Nr. Gletscher Ct.

36 Kt.

Variations en mètres, en 1962/63 Änderung in Mi 1962/63, en Altitude du front en 1963/64 mètres, automne 1964 im Jahre Meereshöhe des 1963/64 Zungenendes in Metern Herbst 1964 - 7,2 1785 — 3,4 2296 — 20,5 2600 + 53,229 2250 — 31,7 2330 — 16,6 231024 — 11,0 259010 n 236116 n 219016 — 24,3 2585 — 10,5 236024 — 7,0 2460 "

— 16,0 2450 P 2170X6 P 216016 — 44,530 2000 P 2680 n 251416 — 6,0 2729 — 14,8 ( 2 ans ) 2799 + 2,2 2491 P 235016 — 0,9 2805 n 21607,0 2565 0,0 2590 — 6,0 19283 79SulzGL0,0 80Glärnisch GL8,0 81PizolSG29,3 Bassin du Rhin ( IdEinzugsgebiet des Rheins ( Id ) 82LavazGR5,2 83PuntegliasGR10,5 84LentaGR10,3 85Vorab GR22,0 86ParadiesGR48,5 87SurettaGR39,5 88PorchabellaGR22,2 89VerstanklaGR6,1 90SilvrettaGR13,3 91SardonaSG16,3 Bassin de l' Inn ( VEinzugsgebiet des Inn ( V ) 92RosegGR29,7 93TschiervaGR50,5 94 MorteratschGR38,2 95CalderasGR10,0 96TiatschaGR8,6 97ScesvenaGR6,6 98LischanaGRn Bassin de l' Adda ( IVEinzugsgebiet der Adda ( IV ) 99CambrenaGR31,9 100PalüGR23,9 101ParadisinoGR + 11,0 102FornoGR52,1 Bassin du Tessin ( IIIEinzugsgebiet des Tessin ( III ) 103BrescianaTI7,6 104BasodinoTI10,5 105RossbodenVS3,6 L+T = Service topographique fédéral, Berne, n = Non mesuré.

p = Le 27. 8. 1964, mesures photogrammétriques aériennes par L+T, mais non élaborées car les points de repère, recouverts de neige, n' ont pu être identifiés par l' observateur.

1 Retrait côté Belvédère, crue orographique du côté droit.

2 Niveau de l' eau au portail glaciaire.

3 Année 1962, relevé photogrammétrique par L+T.

4 Année 1956, relevé photogrammétrique par le bureau Helbling, Glaris.

5 Point le plus bas, portail glaciaire situé plus haut.

6 Point le plus bas, le portail glaciaire se trouve beaucoup plus haut, sur la rive droite.

7 Altitude du portail glaciaire, point le plus bas à 2046 m.

8 Altitude du portail glaciaire, point le plus bas à 2230 m.

9 Recul important, dû à la fonte de la mince langue glaciaire.

10 Année 1961.

11 Année 1957.

12 Année 1955.

13 Année 1959.

14 Valeur approximative, le front du glacier se trouve un peu plus haut.

15 Recul d' environ 500 m depuis 1933.

16 Année 1963.

17 Année 1960 18 A environ 2800 m, le glacier laisse apparaître un îlot rocheux.

19 Le résultat est calculé sur une estimation faite à l' aide de jumelles de la pente voisine.

20 La langue glaciaire est sensiblement cintrée à environ 300 m au-dessus du portail glaciaire.

21 L' extrémité de la langue glaciaire repose sur un seuil rocheux dominant une pente abrupte.

22 Fort recul dû au lac artificiel. Durant la période du 10. 7. 1963 au 15. 7.1964, la glace était en contact avec le lac du 6. 8. 1963 au 31. 12. 1963, donc 147 jours ou 37 jours plus longtemps que l' année précédente.Le 17. 9. 1963, le niveau de l' eau atteignit la hauteur maximale de 2302,7 m, le front glaciaire se retira, abandonnant une surface de 11604 m2.

23 Le lac d' accumulation n' a plus touché le glacier depuis l' automne 1962. Le front glaciaire se retira, abandonnant une surface de 7332 m2 pendant cette dernière période d' observations.

21 Valeur approximative.

25 La langue s' épaissit très nettement depuis 1963.

28 Changement de position du portail glaciaire.

27 La langue ne varia guère sur le côté orographique gauche, le recul se concentra sur le côté droit.

28 La langue devint plus étroite.

29 « Crue » due à une rupture partielle du glacier.

30 La mesure pour l' automne 1964 ne fut faite que le 16. 6. 1965, aussitôt après la disparition de la neige à l' extré de la langue.

31 Ne fut plus mesuré depuis 1958.

32 A la suite d' une formation naturelle d' un lac à l' extrémité inférieure du glacier, les observations furent interrompues provisoirement en 1961.

33 Figure depuis le 17. 10. 1963 dans le réseau des observations.

34 Figure depuis le 5. 10. 1964 dans le réseau des observations. 36 Figure depuis le 16. 9. 1964 dans le réseau des observations.

36 Lorsqu' un glacier s' étend sur le territoire de plusieurs cantons, nous mentionnons celui sur lequel la langue est située.

37 Les numéros de ce tableau correspondent à ceux du plan de situation ( voir graphique n° 2 ).

Tableau 7 Glaciers de l' Aar Mensurations des Forces motrices de l' Oberhasli ( KWO ) pour l' année 1963/64 1963/64 Altitude Ecarts de cote moyenne ( par rapport à 1962 ), en m mmoyenne maximum Vitesses superficielles en m/an moyennes Ecarts sur 1963 maximum Profil Unteraar Grunerhorn ( Finsteraar )... 65,001,58 —439,140,5353,4 Wildläger ( Lauteraar ) 16,132,0330,970,9547,2 Mieselenegg 74,562,48 —10/027,370,7438,4 Pavillon Dollfus 30,882,4017,980,5825,4 BrandlamnïSupérieur 69,432,97 — 95,070,6110,3 Oberaar Suprême 66,452,20 — 4/012,040,0618.21 Supérieur 94,392,47 — 3/07,650,3912,4 Médian 87,703,78 —5,57,360,4811,5 Diminution de superficie en mètres carrés - Oberflächenabnahme in m2 1962/631963/64 Unteraar9 6567 332 Oberaar8 99211 604 Dans le 84e rapport ( pour 1962/63 ) il convient de corriger la valeur suivante: 1 Non 18,2, mais 18,5 m/an.

Variation de masse en milliers de mètres cubes - Massenänderung in 1000 ms Eis Unteraar1962/631963/64 De front à front

Du front au profil Brandlamm Supérieur

De Brandlamm Supérieur au Pavillon Dollfus

Du Pavillon Dollfus à Mieselenegg

Finsteraargletscher de Mieselen à Grunerhorn

Lauteraargletscher de Mieselen à Wildläger

Total Unteraar

Oberaar De front à front

Du front au profil Médian

Du profil Médian au Supérieur

Du profil Supérieur au Suprême

— 290 — 274 — 1786 — 2 887 — 3 705 — 5 762 — 4 590 — 7 193 — 3 504 — 5 674 — 3 839 — 5 607 — 17 714 — 27 397 — 186 — 386 — 754 — 840 — 1213 — 1500 — 923 — 1456 Total Oberaar — 3 0764182 ( Traduit de l' allemand par P.V. )

Feedback