Résurgence

Hinweis: Questo articolo è disponibile in un'unica lingua. In passato, gli annuari non venivano tradotti.

Jean Piérard, Bruxelles

Quand monte autour de moi Le vent glacé des abîmes, Fatigué d' avoir vécu, Je renais sous son souille.

Libération, temps des retrouvailles.

Avec la force de la montagne Je me purifie Et, dans sa présence, Si chaque jour qui passe Est un souvenir en puissance, L' instant que je vis là-haut Prolonge mon existence Sur le chemin de la foi et de la vérité Que chaque roche porte en elle Hiver comme été.

Dans le tumulte de mon cœur Un grand silence est tombé.

La vie est dans l' absence, Douce cécité du monde Qui se déchire à mes pieds.

Feedback