Les expériences authentiques dans la nature son précieuses. Nos petits-enfants aussi doivent pouvoir en profiter. Les paysages non équipés sont donc très importants, et le CAS s’engage pour leur protection depuis longtemps déjà.

Le paysage est en constante évolution: les changements climatiques font fondre les glaciers, les changements structurels entraînent une baisse de l’exploitation des montagnes. En même temps, en de nombreux endroits, la pression sur des zones quasiment pas équipées augmente. Le tourisme s’épand, les énergies renouvelables doivent également être produites en montagne. Le CAS avait déjà inscrit la «protection des beautés» et la «lutte contre les profanations de la haute montagne» dans ses statuts en 1907. Depuis lors, il s’engage pour la nature et le paysage en montagne.

«
Par paysages non équipés, le CAS désigne les vallées, les régions et les compartiments topographiques façonnés naturellement ou culturellement de manière homogène qui sont exempts de grandes infrastructures. Ces paysages ne sont pas ou que ponctuellement touchés par d’éventuelles exploitations agricoles, forestières ou touristiques proches de la nature (p. ex. alpages ou cabanes). Ils ne sont pas accessibles au public avec des transports motorisés (routes, rails ou câble).
Tiré des lignes directrices Environnement et Développement territorial du CAS

Infrastructures touristiques

Les infrastructures touristiques telles que les domaines skiables sont également prévus sur des terrains non équipés jusqu’à présent. Au vu du nombre décroissant de skieurs, des solutions sont nécessaires, et elles sont souvent en lien avec de nouvelles constructions. Des installations artificielles de loisirs telles que des ponts suspendus ou des plateformes panoramiques sortent donc du sol, reléguant la nature au rang de décor.

Consommation énergétique

La consommation énergétique, qui est liée à la montagne depuis longtemps déjà, continuera d’influencer les discussions sur l’utilisation du paysage. Avec le tournant énergétique, de nouvelles infrastructures de production d’énergie seront nécessaires. Leur implantation doit toutefois être soigneusement planifiée afin d’éviter autant que possible les conflits avec la nature et le paysage.

Aviation en montagne

L’aviation en montagne et l’utilisation des places d’atterrissage en montagne est un thème controversé au CAS. L’association est tributaire de l’approvisionnement par hélicoptère, et les amateurs de montagne sont contents de pouvoir compter sur un sauvetage fiable par les airs. En même temps, beaucoup estiment que les vols héliportés touristiques sont dérangeants.

En un coup d’œil Protection du paysage

Energie
Energie

Energie

Le tournant énergétique est indispensable. Toutefois, il doit être mise en œuvre en respectant la nature.
En savoir plus