[Translate to Français:]

Nouvelle option pour les alpinistes sur le portail des courses du CAS La carte des zones géologiques évalue la qualité du rocher et ses propriétés pour l'escalade

Une course de montagne dans un granite hyper solide ou plutôt dans un calcaire doté de petites prises ? Du point de vue géologique, les Alpes sont un Eldorado varié pour les alpinistes. La carte des zones géologiques du portail des courses du CAS informe les adeptes de sports de montagne sur les caractéristiques principales des roches rencontrées dans la course prévue et leur fournit également des connaissances de base captivantes sur la formation des paysages alpins.

C'est ce que nous, les alpinistes, souhaitons depuis longtemps : une évaluation des caractéristiques des rochers d'escalade, consultable en ligne. Se basant sur le livre de Jürg Meyer « Gesteine der Schweiz » (les roches suisses), le portail des courses du CAS propose désormais des informations sur les différentes formations rocheuses des Alpes. La richesse géologique de ces dernières est immense. Elles font partie des massifs montagneux les plus complexes du monde. Cela se reflète également dans l'énorme diversité des roches. Les cartes des zones géologiques du portail des courses du CAS vulgarisent cette diversité et la regroupe en zones de groupes géologiques similaires. Pour chaque zone, l'alpiniste trouvera des informations sur le type de roche prédominant et donc sur ses caractéristiques pertinentes pour la course (granite hyper solide, roche friable, grandes écailles, calcaire doté de petites prises, grès...) Les cartes des zones géologiques sont richement illustrées. Il suffit d'ouvrir le portail des courses du CAS, de cliquer sur « carte supplémentaire » ( en haut à droite) et d’activer la « carte des zones rocheuses ».

Bref aperçu de trois zones géologiques

Zone géologique 1 : Le Jura – une chaîne plissée de moyenne altitude, la dernière étape de la formation des Alpes

Le Jurassique (de 201 à 145 Mio d'années) est nommé d'après la chaîne du Jura, car une grande variété de roches, parfois très riches en fossiles, s'y sont formées durant cette période. Formée par des plissements et des chevauchements lors de la dernière phase de la formation des Alpes, la chaîne du Jura comporte dans ses strates des roches aussi variées que calcaires, marnes, argiles, grès, dolomites, gypse et sel. Les roches tendres comme les marnes ou les argiles sont souvent couvertes de prairies, alors que les calcaires durs forment les falaises et les crêtes – ils sont pour ainsi dire le « squelette » de la chaîne du Jura. La couche de calcaire la plus importante est celle du Jurassique supérieur (appelé aussi calcaire du Malm). Avec jusqu'à 500 m d'épaisseur et sa patine claire, presque blanche, elle marque les paysages jurassiens. C'est dans cette roche que se situent presque tous les secteurs d'escalade.

Zone géologique 5b: Les granites du Mont Blanc et de l'Aar, deux des meilleures roches d'escalade des Alpes

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, les granites alpins ne se sont pas formés lors de l'orogenèse alpine, mais lors de l'avant-dernière orogenèse (varisque), il y a env. 300 – 280 mio. d'années. Ces roches ont traversé l'orogenèse alpine pour ainsi dire de manière passive, communément avec les roches du cristallin ancien qu'elles ont intrudées. Il existe dans les massifs du Mont Blanc, de l'Aar et du Gothard une grande diversité de granites et d'autres roches plutoniques. Nous nous concentrons ici sur les deux roches les plus importantes pour l'alpinisme et l'escalade: le granite du Mont Blanc et le granite central de l'Aar. Le premier forme presque l'ensemble du massif du Mont Blanc, avec ses dents acérées et son sommet principal. Le second est le plus grand corps granitique, il s'étend du Bietschhorn jusqu'à l'Oberalpstock et comprend les sites d'escalade renommés de la région Grimsel-Furka et de Göscheneralp. Le contact net entre le granite à la patine gris-clair et les gneiss sombres du cristallin ancien est par endroits extrêmement bien visible.

Zone géologique 9 : Vastes paysages alpins dominés par le gneiss, idéals pour l'escalade et le bloc

Les Alpes tessinoises au sens large s'étendent du Monte Leone à l'ouest jusqu'au Rheinwaldhorn à l'est, du Val Bedretto / Val Piora au nord jusqu'à la plaine de Magadino au sud. Elles sont composées de roches du socle pennique qui ont été si fortement transformées par le métamorphisme pendant l'orogenèse alpine qu'elles en ont contrairement à la zone géologique 8 (socle du microcontinent Iberia-Briançon 1) presque complètement perdu leur caractère d'origine. Ce socle a été découpé en plusieurs écailles qui ont été superposées les uns aux autres et plissées. On y trouve surtout des gneiss ; les gneiss sombres, riches en biotites (micas noirs) sont en général ce qu'on appelle des paragneiss, issus de la transformation roches sédimentaires ; les gneiss clairs sont des orthogneiss, provenant de granites varisques. Les gneiss du sud de cette région sont si fortement métamorphisés qu'ils reprennent une apparence de granite compacte ; c'est pourquoi les tessinois parlent de « graniti ». C'est là que se trouvent les meilleurs sites d'escalade et de blocs.

Gesteine der Schweiz

Nature

Gesteine der Schweiz

Prix de vente CHF 48,00
Prix membre CHF 38,40
Gesteine einfach bestimmen

Nature

Gesteine einfach bestimmen

Prix de vente CHF 24,90
Prix membre CHF 19,90
Lebenswelt Alpen

Formation

Nouveau

Lebenswelt Alpen

Prix de vente CHF 59,00
Prix membre CHF 49,00
Feedback