L'été passé, l'Office fédéral de la culture (OFC) a décidé de réduire de 75% le soutien qu'il accorde au Musée Alpin Suisse. Pour ce musée innovant et apprécié, cette décision est synonyme de condamnation à mort. Toutefois, nous pouvons encore agir.

A la mi-juillet 2017, l'Office fédéral de la culture (OFC) a décidé de réduire le soutien qu'il accorde au Musée Alpin Suisse de 1 020 000 francs à 250 000 francs par année, soit une réduction de plus de 75%. Si cette décision s'applique, c'en est fini du Musée Alpin Suisse. On laisserait ainsi disparaître sans état d’âme une institution que la Confédération a soutenue généreusement durant plus de 80 ans, qui possède une collection d'importance nationale et qui, depuis sa réorientation en 2012, attire bien plus de monde et est bien plus reconnu.

Le Musée Alpin Suisse a vu le jour en 1905, sur l'iniative du CAS. Fortement engagé, le CAS, double partenaire de la fondation (par l'Association centrale et la section Bern), est le plus grand bailleur de fonds privé. Nous avons désormais besoin de votre aide pour que continue d'exister en Suisse un musée qui thématise de manière innovante les questions actuelles et futures concernant l'espace alpin.

Le Musée Alpin récolte sur son site internet des noms et des signatures pour le soutenir et exiger au niveau politique que l'on revienne sur cette politique. Aidez-nous à donner un signe fort. Chaque voix compte. Plus les membres du CAS sont nombreux à soutenir le musée, plus nous avons de chances de réussir. La Suisse, pays alpin, a besoin du Musée Alpin et est en mesure de lui assurer un avenir.