Chambre climatique en fonction

Manque d’oxygène comme sur l’Everest, froid comme au pôle Nord, chaleur comme au Sahara et vent comme en cas d’ouragan: tout cela peut être simulé, voire combiné à de la neige ou de la pluie, dans une chambre climatique unique au monde. Cette installation a été mise en service en décembre à l’Institut de médecine d’urgence alpine de Bolzano. Sa construction a coûté quelque 5 millions d’euros. Dans une chambre de test de 60 mètres carrés hermétiquement fermée, la pression atmosphérique, la teneur en oxygène, les températures de -40 à +60 degrés, la force des tempêtes, l’humidité de l’air et le rayonnement solaire peuvent être simulés de manière réaliste. Les personnes testées peuvent y séjourner jusqu’à 45 jours. Les conditions climatiques contrôlables du laboratoire permettent une étude systématique, comparable et reproductible basée sur un grand nombre de mesures. «Ceci est d’une grande importance pour la recherche en médecine d’altitude et d’urgence», affirment les chercheurs.

Feedback